Recherche

Chargement...

31 janvier 2016

FLASH - Attentats et crise migratoire font reculer les droits de l'Homme en Europe et le bateau est en train de couler !

AFP - Les craintes suscitées par les attentats islamistes en France et l'afflux de migrants ont fait reculer les droits de l'Homme en Europe en 2015, a soutenu mercredi l'organisation Human Rights Watch (HRW).

Si les rapports précédents de cet organisme de défense des droits de l'Homme se concentraient sur les zones de conflit, celui de l'année 2015 s'ouvre sur la crise des migrants et les mesures prises en Europe dans la foulée des attentats en France.

"Les craintes d'attaques terroristes et l'impact potentiel d'un afflux de réfugiés ont mené à une réduction visible des droits de l'Homme en Europe et dans d'autres régions", juge Kenneth Roth, le directeur de l'organisation dans une étude de plus de 650 pages parue mercredi.

Dans la foulée des attentats du 13 novembre à Paris, les élus français ont approuvé une loi prolongeant de trois mois l'état d'urgence, élargissant le régime des assignations à résidence à toute personne à l'égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement menace la sécurité, et simplifiant les perquisitions sans passer par l'autorité judiciaire.

Or ces mesures "soulèvent des inquiétudes" quant aux libertés de mouvement, d'association et d'expression, estime HRW qui s'inquiète aussi des méthodes de la police française quand elles se basent sur l'apparence (délit de faciès). "Le manque de contrôle judiciaire (des perquisitions, ndlr) rend encore plus probable les (contrôles) au faciès de jeunes hommes musulmans", tranche M. Roth.

Ce dernier tacle aussi "une islamophobie flagrante et une diabolisation sans honte des réfugiés" aux Etats-Unis, où le candidat à l'investiture républicaine à la Maison Blanche, Donald Trump, a suggéré de fermer les frontières aux musulmans, mais aussi en Europe, où des élus affirment craindre de voir des djihadistes infiltrer les migrants venus de Syrie ou d'Afghanistan.

- Nouveaux "boucs émissaires" -

"Dans une grande mesure, la préoccupation de l'Europe concernant les nouveaux réfugiés comme menace terroriste est une distraction dangereuse par rapport à son propre extrémisme violent, car les assaillants de Paris sont majoritairement des citoyens belges et français", ajoute-t-il, estimant que "l'exclusion sociale" dans les banlieues européennes est l'une des causes de la radicalisation.

Or en faisant des musulmans et des réfugiés des "boucs émissaires", les pays occidentaux risquent en fait de s'aliéner "des populations cruciales à leurs efforts antiterroristes" mais aussi "d'abandonner à leur propre péril" la "sagesse" qui prévaut dans le droit humanitaire international, fait valoir le directeur de HRW.

Cette organisation a par ailleurs appelé à une "alternative plus humaine" pour empêcher la mort en Méditerranée de migrants et ce, en augmentant le nombre de visas délivrés au Liban et au Pakistan, voisins respectivement de la Syrie et de l'Afghanistan, pays d'où viennent le plus grand nombre de demandeurs d'asile pour le continent européen.

Si HRW a salué la décision du nouveau Premier ministre canadien Justin Trudeau d'accueillir 25.000 réfugiés syriens - dont 10.000 sont déjà arrivés - elle a appelé le pays à la feuille d'érable, de même que les Etats-Unis, l'Australie, la Russie et les pays du Golfe à en faire davantage.

- L'essentiel est "invisible" -

Le recul "visible" des droits de l'Homme dans les pays occidentaux se double par ailleurs d'une part d'ombre, "invisible" mais bien réelle, dans les régimes autoritaires, souligne HRW.

La "répression" de militants en Chine et en Russie a atteint une intensité "jamais observée depuis des décennies".

En Russie, "les mesures de répression du Kremlin contre la société civile, les médias et internet ont pris une tournure plus sinistre en 2015 alors que le gouvernement a intensifié encore davantage le harcèlement et la persécution des voix critiques indépendantes", souligne le rapport, qui se penche sur les droits de l'Homme dans plus de 90 pays.

HRW y dénonce le mariage des enfants dans les pays en voie de développement, où une fille sur neuf est déjà mariée à 15 ans, et le tiers à 18 ans, une tendance en déclin dans certaines régions mais en progression dans d'autres, notamment chez les réfugiés syriens établis en Jordanie, selon des groupes de la société civile cités par HRW.

Toxicité - Quand l'Afrique sert de poubelle !

Une banlieue de la capitale du Ghana est devenue une énorme déchetterie où sont importés des appareils électroniques des pays développés. Des enfants et des adultes y travaillent dans des conditions désastreuses pour gagner quelques dollars par jour.

Le Ghana est un des pays d’Afrique où aboutissent les appareils électroniques après avoir été utilisés dans les pays développés. Agbogbloshie est une énorme déchetterie située près de la ville d’Accra, où ces articles sont recyclés. Le processus qu’accomplissent les travailleurs, consiste à faire brûler le plastique afin d’en libérer les composants métalliques.

Ainsi, des produits chimiques toxiques sont rejetés dans l’environnement. Le site fonctionne sans la moindre réglementation en matière de santé et de sécurité. Chaque jour les travailleurs de cette déchetterie, parmi lesquels des enfants, sont exposés à des risques graves pour leur santé.

Cependant, de nombreux Ghanéens voient encore dans l’industrie des déchets électroniques une source vitale de revenus. Et cette déchetterie les nourrit - avant de les tuer.


29 janvier 2016

Le mensonge dans lequel nous vivons

Ce document explosif donne son regard sur le monde actuel. Que s'est-il passé durant ces 200 dernières années pour que nous arrivions là, au bord du précipice ? Comment sommes-nous arrivés à ce paradoxe moderne : une société dont nous chérissons le confort mais dont l'obtention s'est faite au prix de dégâts toujours plus croissants sur les écosystèmes de la planète ?

Nos sociétés de consommation réduisent l'ensemble des rapports humains à des rapports marchands. Dans le système économique dominant ce n'est plus la demande qui conditionne l'offre mais l'offre qui détermine la demande. C'est ainsi, que régulièrement, de nouveaux besoins, rapidement considérés comme vitaux, sont créés, source de l'obsolescence programmée. Le bombardement publicitaire incessant nous pousse à croire que ce matérialisme nous rend libre et évolué, en réalité, il nous asservit et nous abrutit toujours plus. Ceci modifie en profondeur les relations humaines : les choses finissent par nous posséder et nous détournent des autres, y compris de notre lien ancestral avec la nature.

Jamais dans l'histoire de l'humanité, notre environnement n'a autant été dégradé, au point que même l'air que nous respirons est devenu cancérogène ! Les animaux sont exploités dans des conditions industrielles effroyables et le vivant est méthodiquement massacré pour enrichir quelques privilégiés... Et ce, avec l'appui, indirect des consommateurs que nous sommes devenus. Notre terre nourricière ne nous appartient plus, elle a été achetée et est exploitée sans scrupule par des multinationales et les marchés financiers qui nous empêche d'en récolter simplement les fruits. Le vivant a été littéralement breveté : nous n'avons plus le droit de cultiver nos propres graines, nous sommes nourris avec des produits chimiques inutiles et dangereux... Tandis que nous avons déjà déclenché la sixième extinction massive de la biodiversité. Aujourd'hui, même en France, on meurt simplement pour tenter de préserver le peu de nature qu'il reste.

Condamnés à vivre dans l'illusion d'un monde libre, comme notre environnement, nous dépérissons, de plus en plus cancéreux, autistes, atteints de maladies neurodégénératives, stériles... Esclaves d'un système pollueur que nous entretenons aveuglement. Sous prétexte de vouloir nous protéger, nos gouvernements restreignent la liberté d'expression et de libre pensée comme dans les heures les plus sombres de notre histoire, les droits de l'Homme sont bafoués, et nous acceptons, courbés, chaque jour un peu plus, l'emprise du système sur nos vies. "Les fascistes de demain se nommeront eux-mêmes anti-fascistes", disait Winston Churchill...

Nos élites sont corrompues et non représentatives de la volonté du peuple : elles se maintiennent coûte que coûte, soutenues par la majorité des médias qui poursuit inlassablement son travail de désinformation en caricaturant la réalité pour mieux nous influencer. Les grands discours bienveillants de nos politiques nous endorment et nous détournent de leur vrai visage : celui de véritables délinquants financiers, sexuels... Des personnages perfides et corrompus qui ne reculent devant aucune ignominie pour défendre leurs intérêts, protégés par une "justice" de plus en plus partisane.

Aujourd'hui, nos démocraties se félicitent de vendre des armes aux dictatures tout en soutenant dans l'ombre les pires mouvements intégristes... Mais quelle est la valeur de sociétés qui se nourrissent de la guerre alors que nous aspirons à un monde de paix et de respect ? Pendant que nous sommes abrutis par les mé(r)dias, les pions s'avancent sur le grand échiquier mondial, réduisant les chances de survie de l'humanité.

C'est à nous, citoyens, de nous poser les bonnes questions :

  • Quel regard portons-nous sur notre société de consommation boulimique qui nous formate et nous emploie à détruire notre support de vie pour préserver les intérêts d'une élite égoïste ?
  • Pourquoi continuons-nous à nous rendre esclave et à travailler pour une société insensée qui n'a aucun avenir et compromet déjà la survie de l'humanité ?
  • Comment considérer une civilisation qui enrichit ceux qui spéculent sur les marchés financiers au détriment du plus grand nombre et appauvrit ceux qui aspirent à vivre simplement et dignement ?
  • Quel est l'intérêt et le sens de notre bref passage sur Terre ?
  • Quel portée pouvons-nous donner à nos actes quotidiens ?

Ici, la question n'est pas de sauver ou non notre planète, mais de s'interroger sur l'avenir et le sens que nous voulons donner au mot "humanité". Nous sommes tous les acteurs de la civilisation que nous construisons. "Soyons le changement que nous voulons voir dans le Monde" disait avec sagesse Gandhi. Cette maxime est plus vraie que jamais.

26 janvier 2016

EXPLOSIF - Révélation du secret du prochain krach mondial

Le Forum économique mondial de Davos est submergé par un tsunami de refus, et même de dénis de non-dénis, précisant qu’il n’y aura pas de répétition du crash de 2008.

Pourtant, il y aura bien une. Et la scène est déjà configurée pour cela.
Des négociants du golfe Persique, y compris des Occidentaux qui y travaillent, ont confirmé que l’Arabie Saoudite s’est départie d’au moins un billion de dollars [mille milliards] de titres et a fait craquer les marchés mondiaux sur ordre des Maîtres de l’Univers, ceux-là mêmes qui tirent les ficelles derrière le canard boiteux Barack Obama.
Finie l’époque où la maison des Saoud pouvait caresser l’idée de voir geler tous ses avoirs. Dorénavant, elle agit sur ordres. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, car selon les négociants du golfe Persique, les investissements saoudiens en Occident pourraient totaliser jusqu’à 8 billions de dollars et ceux d’Abou Dhabi jusqu’à 4 billions de dollars.

À Abou Dhabi, tout est compartimenté, pour que personne ne puisse comprendre quoi que ce soit, hormis des courtiers et des négociants qui connaîtraient chaque superviseur de chaque compartiment d’investissements. Puis pour la maison des Saoud, le déni est, sans surprise, une règle d’or.

Ce largage massif de titres a été rapporté ici et là par les médias institutionnels, mais les chiffres sont largement sous-estimés. Plus rien ne filtrera des détails parce que les Maîtres de l’Univers y ont apposé leur veto.
Les ventes de l’Arabie Saoudite et d’Abou Dhabi se sont intensifiées depuis le début de 2016. Une source dans le golfe Persique dit que la stratégie saoudienne va démolir les marchés. Une autre source parle d’asticots qui bouffent la carcasse dans l'obscurité. La débâcle de mercredi à Wall Street, en Europe, à Hong Kong et à Tokyo, n’augure rien de bon.
C’est donc déjà en train de se produire. L’une des conséquences décisives pourrait être, à court ou à moyen terme, rien de moins que l’effondrement de la zone euro.

Vers le krach de 2016 ?

L’hypothèse d’une instrumentalisation de la maison des Saoud en panique pour faire s’écrouler une bonne partie de l’économie mondiale n’est pas à rejeter. Mais à qui profiterait le crime ?

Moscou et Téhéran sont bien placés pour le savoir. La logique derrière l’effondrement du marché, la récession puis la dépression qu’il engendre – du point de vue des Maîtres de l’Univers qui tirent les ficelles derrière le canard boiteux qu’est le président américain – c’est d’orchestrer un ralentissement majeur, saboter les habitudes d’achat, réduire la consommation de pétrole et de gaz naturel et précipiter la Russie dans la ruine. D’autant plus que le pétrole à très bas prix agit comme une sorte de remplacement de sanctions contre l’Iran.

N’empêche que le pétrole iranien est sur le point de réintégrer le marché, qui disposera ainsi de quelque 500 000 barils de pétrole de plus par jour d’ici le milieu de l’année, auquel s’ajoute un surplus stocké dans les navires pétroliers du golfe Persique. Ce pétrole peut et sera absorbé, car la demande augmente (1,9 million de barils de plus par jour en Amérique en 2015), tandis que l’offre diminue.

L’augmentation de la demande et la chute de la production inverseront le krach pétrolier d’ici juillet. Qui plus est, les importations de pétrole par la Chine ont récemment grimpé de 9,3%, pour atteindre 7,85 millions de barils par jour, discréditant ainsi l’hégémonique qui prétend que l’économie de la Chine s’effondre et qui rend celle-ci responsable de la morosité actuelle sur les marchés.

Comme je l’ai déjà souligné ici, le cours du pétrole devrait repartir à la hausse pour bientôt. Goldman Sachs est d’accord. Ce qui donne aux Maîtres de l’Univers une marge de manœuvre restreinte pour permettre aux Saoudiens de liquider des quantités massives de titres sur les marchés.

La maison des Saoud pourrait avoir un besoin désespéré de pognon, son budget étant en état d’alerte maximale. Mais le largage de titres demeure résolument autodestructeur. Ils ne peuvent tout simplement pas se départir de 8 billions de dollars. La maison des Saoud est en train de rompre l’équilibre au niveau de sa richesse. L’hagiographie occidentale a beau tenter de dépeindre Riyadcomme un joueur responsable, il n’en demeure pas moins que de nombreux princes saoudiens assistent avec horreur à la destruction de la richesse du royaume par ce hara-kiri au ralenti.
Existe-t-il un plan B ? Oui. Le prince guerrier, Mohammed ben Sultan, qui mène la barque à Riyad à l’heure actuelle, devrait prendre le prochain vol pour Moscou afin d’élaborer une stratégie commune. Mais cela n’arrivera pas.
En ce qui concerne la Chine, qui est le principal importateur de pétrole saoudien, Xi Jinping s’est récemment rendu à Riyad, Aramco et Sinopec ont signé un partenariat stratégique, mais le partenariat stratégique qui compte vraiment, surtout lorsqu’on prend en considération l’avenir de l’initiative Une ceinture, une route, c’est celui entre Pékin et Téhéran.

La liquidation massive de titres par les Saoudiens concorde avec leur guerre des prix du pétrole. Dans la situation actuelle, extrêmement volatile, les prix du pétrole sont à la baisse, les titres boursiers sont à la baisse et les stocks pétroliers sont à la baisse. Mais la Maison des Saoud n’a pas encore compris que les Maîtres de l’Univers l’amènent à s’autodétruire massivement, notamment en utilisant sa capacité inutilisée pour inonder le marché pétrolier. Tout cela pour blesser à mort la Russie, l’Iran et… l’Arabie Saoudite.

Ce n’est qu’un pion dans leur jeu

Pendant ce temps à Riyad, fusent les rumeurs de coup d’État contre le roi Salman, qui souffrirait de démence et qui serait confiné dans son palais. Deux scénarios sont possibles :

1) Le roi Salman, 80 ans, abdique en faveur de son fils, Mohammed Ben Salman, 30 ans, le prince guerrier fauteur de troubles qui se distingue par son arrogance et son ignorance, soit l’actuel vice-prince héritier et ministre de la Défense, celui qui mène de facto la barque à Riyad. Cela pourrait avoir lieu prochainement. En prime, le ministre du pétrole en place, Ali al-Naïmi, qui n’a pas de sang royal, serait remplacé par Abdulaziz ben Salman, un autre fils du roi.

2) Une révolution de palais. Salman (et son fils fauteur de troubles) est mis à l’écart et remplacé par Ahmed ben Abdulaziz (qui a déjà été ministre de l’Intérieur), ou par le prince Mohammed ben Nayef (l’actuel ministre de l’Intérieur et prince héritier).

Peu importe le scénario qui prévaudra, le M16 britannique est très au fait de toute cette pantomime. Le BND allemand pourrait l’être aussi. Tous ont à l’esprit la note de service du BND datant de la fin de 2015, qui décrit le vice-prince héritier Mohammed ben Salman comme un joueur politique qui cherche à déstabiliser le monde arabe en menant des guerres par procuration au Yémen et en Syrie.
Des sources saoudiennes, qui tiennent à leur anonymat pour des raisons évidentes, soulignent que dans la maison des Saoud, ils sont 80% en faveur d’une révolution de palais.

Reste à savoir si ce genre de remaniement va changer quoi que ce soit au ralenti du hara-kiri en cours. L’impératif demeure le même, car les Maîtres de l’Univers sont prêts à faire basculer le monde entier dans une récession majeure, essentiellement pour étrangler la Russie. La maison des Saoud n’est qu’un pion dans ce jeu cruel.

Article traduit sur Sputnik

Le plus grand complot de tous les temps

Jusqu’à maintenant, je n’ai pas voulu mettre ça sur mon blog, parce que parfois on a peur de ne pas être compris, ni pris au sérieux tellement cela pourrait paraître comme de la science-fiction. Seulement il faut bien observer ce qui se passe dans le monde, beaucoup de choses sont liées. Ouvrez les yeux avant qu’il ne nous arrive comme à cette grenouille qu’on a mise dans de l’eau tiède qu’on a chauffé peu à peu et qui a fini par brûler la grenouille sans qu’elle s’en rende compte de ce qui se passait, après c’était trop tard... [#]

25 janvier 2016

FLASH - En acceptant l’accueil de ces milliers de migrants, les élites veulent la guerre civile en France !


C’était programmé selon Kadhafi en 2011. Ça pète de tous côtés, et ça va péter ici aussi. Les migrants qu’on nous impose, et qui abritent parmi eux des islamistes radicaux, c’est évident pour tout le monde, sont le cheval de Troie qui inaugure les festivités. Et celles-ci promettent d’être d’autant plus destructrices qu’il nous faut déjà compter, dans les rangs de l’ennemi, la présence de certains de nos plus habituels voisins…

De fait, nous sommes envahis, il ne faut pas être grand clerc pour s’en rendre compte… Quelle est la vraie motivation de cette migration ? Qu’en savons-nous ? Rien ! Qu’est ce qui attire ces populations ? Notre sympathie naturelle, notre culture, notre religion ? Non !

Qu’on ne me fasse pas passer pour ce que je ne suis pas, j’ai de la compassion, face à leur détresse, leur misère, leurs difficultés. Compatir, ne doit pas empêcher d’être attentif à son environnement, à garder son discernement. Avons-nous, chez nous la capacité de régler tout cela ? Non ! Non, nous ne savons déjà par solutionner nos propres problèmes ! Si nous regardons lucidement ce qui se passe chez nous, nous sommes en régression. 3,5 millions de nos compatriotes n’ont pas de travail. La pauvreté, la précarité ne font que progresser d’une année sur l’autre. Nous sommes déjà déstabilisés, fragilisés.

Bien sûr, la France a toujours bénéficié des apports migratoires passés, mais ils étaient gérables. Ils s’agissaient de populations majoritairement volontaires, de culture et de religion semblables qui voulaient, et se sont intégrées.

Je suis convaincu que nous sommes dans une guerre de religion qui ne dit pas son nom. Pas d’armes, ou pour une fraction minimaliste, mais le nombre, la force du nombre, va nous engluer, nous submerger, nous phagocyter.

Quand on inocule un germe en petite quantité, ça s’appelle un vaccin. Vous renforcez l’organisme récepteur, vous le protégez, vous enrichissez son capital biologique. Si vous lui en mettez trop, beaucoup trop d’un coup, vous le tuez. Quand l’eau monte doucement, on peut la canaliser, quand elle arrive d’un coup, c’est un tsunami, il rase tout, détruit tout ! Voilà ce qui se passe en Europe et bientôt chez nous. Alors ces populations sont-elles victimes ou actrices de notre future disparition ? Peut-être les deux d’ailleurs ! Parce que la manipulation est permanente aujourd’hui…

Pourquoi l’Amérique, qui a une politique drastique en matière d’immigration ou l’Australie qui refoule systématiquement les clandestins sont-elles dans leur bon droit ? Pourquoi l’Europe elle, doit obligatoirement accueillir les migrants ? Parce que notre sort est décidé ailleurs, et que nos dirigeants en sont complices. S’ils ne font rien, c’est qu’ils ne veulent pas…

Alors, on va m’opposer la théorie du complot ou je ne sais qu’elle autre connerie. Mais là, nous sommes dans la réalité, le concret, pas dans la théorie, on nous en crache même les photos, les reportages à longueur de journée…

Alors, pourquoi notre président audacieux ne décrète-t-il pas un renforcement de nos frontières, pourquoi notre marine qui est puissante, efficace, n’organise-t-elle pas un blocus en méditerranée ? Parce que le couple exécrable qui nous dirige ne veut pas !!! Pourquoi aucune personnalité de droite ne réagit ? Pourquoi personne de notre prétendue élite ne bouge ? Parce qu’ils ont tous signé pour la fin de l’Europe. Elle est voulue, et le processus est en marche.

La guerre civile aura bien lieu !

La France est une vaste cocotte-minute dont les gouvernants et les médias ont refermé définitivement le couvercle de peur de voir une réalité politiquement incorrecte s'en échapper.

Il n’est pas question pour moi de me réjouir d’un fait que j’analyse et auquel je compte bien consacrer plus qu’un article. Mais il est essentiel d’arracher le bandeau que porte aujourd’hui notre société face à la montée des périls qui se dessinent et qui hélas, j’en suis persuadé, vont nous conduire à une guerre civile soit larvée soit ouverte. Mais d’abord, qu’est-ce qu’une guerre civile ? Une guerre civile est la situation qui existe lorsqu’au sein d’un État, une lutte armée oppose les forces armées régulières à des groupes armés identifiables, ou des groupes armés entre eux, dans des combats dont l’intensité se prolonge dans le temps, dépassant ainsi la simple révolte ou l’insurrection.

Les causes d’une guerre civile sont multiples. En analysant celles qui se sont enchaînées dans l’Histoire, nous trouvons quatre grands types d’éléments déclencheurs : les différends territoriaux, les conflits ethniques, les antagonismes religieux, les crises socio-économiques. Souvent, d’ailleurs, certains de ces éléments se conjuguent entre eux lorsque le conflit éclate. La gravité de la situation de la France de 2015 est que ces quatre données sont présentes dans notre société. Jusqu’à ces derniers temps, on pouvait penser qu’il manquait la première composante, la composante territoriale. Christophe Guilluy, avec son livre La France Peripherique, Comment on a sacrifié les classes populaires, vient de démontrer que des territoires bien délimités existent et sont différenciables entre zones urbaines et zones périphériques.

Soyons honnêtes. Nous le découvrons tous les jours et le sentons confusément : la France est une vaste Cocotte-Minute dont les gouvernants et les médias ont refermé définitivement le couvercle de peur de voir une réalité politiquement incorrecte s’en échapper. L’État gangrené au plus haut niveau refuse de voir la situation. Il lui est donc impossible d’appliquer des remèdes puisqu’il nie la maladie. Ainsi, nous avons, autour des zones rurales extra-urbaines, des villes « boboïsées » hérissées de logements sociaux et entourées de centaines de zones de non-droit. Il suffit d’une étincelle pour que le conflit latent entre ces deux forces éclate au grand jour.

Pourquoi les manifestations, suite aux meurtres de Charlie Hebdo, ont eu un tel succès ? Pas simplement pour défendre la liberté d’expression et encore moins pour soutenir l’hebdomadaire satirique. Il s’agissait de montrer le ras-le-bol d’une population redoutant sa perte d’identité, qui ne supporte plus de voir des terroristes islamisés faire la loi et le djihad dans leur propre pays. Même s’ils sont minoritaires, n’oublions pas que ce sont les minorités qui font les insurrections. Or, une fois la situation radicalisée, la majorité ne peut que les rejoindre car coutumes et civilisation sont les mêmes.

D’un côté seront mis en avant : notion de cités, de clans, sentiment de non-appartenance à un pays, solidarité du monde musulman, ethnicité et paupérisme.

De l’autre, face à eux : le fait d’être incompris et même oublié, l’exaspération croissante, la civilisation chrétienne, l’affirmation identitaire, la défense d’une culture, la colère d’une classe moyenne qui s’appauvrit : les « Poor White Trash », comme disent les Américains.

Le choc des civilisations ne va qu’en s’élargissant. Plus le politiquement correct (« pas d’amalgame », « les premières victimes sont les musulmans », « la France est raciste », etc...) s’exprime dans les médias et plus une majorité de Français s’exaspère et exprime, à travers les réseaux sociaux ou les dialogues de rue, leurs ressentiments vis-à-vis d’une population immigrée ou d’origine immigrée qu’ils ne voient pas s’intégrer.

Les acteurs sont en place dans la tragédie qui se prépare, il ne manque que la force armée. Quelle sera son attitude ? Il est encore trop tôt pour le dire. LA GAUCHE M'A TUER !

Immigration, racailles, islamisme… La France au bord de la guerre civile !

Déferlement de clandestins, prolifération des zones de non-droit, islamisme de plus en plus pressant et violent, les Français n’en peuvent plus et leur colère monte. alors que les tensions sont à leur comble, allons-nous vers une situation de guerre civile ? Par Franck Guiot.

Depuis début 2015, on assiste à une explosion du déferlement migratoire sur l’Europe en provenance principalement d’Afrique, le nombre d’immigrés clandestins a été multiplié par 3 par rapport à 2014.

Une fois en Europe, ces clandestins se répandent à vitesse grand V dans les pays les plus attractifs en matière d’accueil. La France, véritable Eldorado pour clandestins, est leur destination privilégiée, non pas pour son climat, mais plutôt pour les multiples aides qu’elle leur offre au détriment de sa population autochtone. (AME, transports quasi-gratuits, logement…)

Le problème a commencé à être soulevé à Calais ou plus de 3 000 migrants s’entassent dans des bidonvilles, Calais où l’association de défense des Calaisiens « Sauvons Calais » envisage de créer des comités de défense populaire pour aider les forces de l’ordre à venir à bout de la situation. Les policiers totalement démobilisés face à l’ampleur de la situation prédisent « un accident grave prochainement ».

Le gouvernement semble pourtant avoir trouvé la solution puisque l’on a pu observer que certains des clandestins sont « dilués » dans les campagnes françaises, comme à Pouilly-En-Auxois ou encore près de Poitiers…

Ce phénomène de « peuplement des campagnes » par d’autres populations « issus des quartiers défavorisés » (pour ne pas dire population issue de l’immigration ) a été encouragé par une déclaration de Manuel Valls en janvier 2015 appelant à une politique de peuplement, déclaration qui aura pour conséquence d’augmenter le débit de la pompe aspirante d’immigrés …

Mais c’est maintenant à Paris que la situation devient très tendue : Des clandestins occupent illégalement des casernes désaffectées ou des gares… Et s’affrontent avec les forces de police en bénéficiant du soutien de militants d’extrême-gauche et d’élus… Les clandestins errent ainsi près du métro « La Chapelle » rue Pajol et dans « un jardin associatif du 18e arrondissement », le bois-Dormoy, en jouant au chat et à la souris avec les forces de l’ordre avec la complicité bienveillante de la Mairie de Paris et des associations d’extrême-gauche…

Le Ministre de l’intérieur a d’ailleurs tenu à féliciter les clandestins fiers d’être hébergés par la Mairie de Paris alors que des SDF Français sont à la rue …

Attitude profondément Anti-France dans la droite ligne de celle qu’il avait défendue à Calais : « Nous devons leur faire comprendre clairement que l’asile en France est la meilleure chance pour eux ».

Dans une excellente vidéo, Nicolas Bay (Secrétaire Général du FN) a mis en garde sur le risque de terrorisme islamiste lié à cette invasion migratoire en proposant d’adopter la politique mise en place par l’Australie : NO WAY !



A ces déferlements de clandestins, s’ajoutent les faits de délinquance liés à l’immigration régulière ou irrégulière, les faits sont hélas trop nombreux pour les citer. Retenons les exemples de Tourcoing et de Metz, pour montrer que la délinquance en bandes s’étend hors des « zones de non-droits habituelles » comme Marseille, Roubaix, Sarcelles ou Grigny par exemple…

Rappelons que la France compte 750 zones urbaines sensibles dont voici le classement par ordre décroissant de dangerosité, une sorte d’« échelle de richter » inversée de la délinquance en France…
Ces phénomènes sont à l’image et à mettre en corrélation avec le Grand Remplacement, longtemps décrié comme un « vilain fantasme d’extrême-droite » mais pourtant de plus en plus reconnu par les parlementaires.

Après Marion-Maréchal Le Pen, Stéphane Ravier, Sénateur-Maire de Marseille a repris l’expression en fustigeant le « Vivre-Ensemble »

Le Front National devient donc sensible à cette théorie du Grand Remplacement de population directement lié aux phénomènes migratoires de grande ampleur depuis des décennies, alors que l’autre formation politique « de droite » récemment renommée « Les Républicains » évolue entre « coups de communication à huis clos » (Technique bien connue de Sarkozy pour tenter de capter en vain l’électorat FN) et déclarations ouvertement pro-islamisation tel le Sénateur-Maire de Woippy.

Immigration devenue hors contrôle, explosion de la délinquance, menaces graves sur notre identité, chômage en hausse continue depuis 3 ans sont tous les ingrédients propices à une déflagration de grande ampleur sur le territoire Français, le réveil du peuple tant attendu ?

S’y ajoute désormais un ras-le-bol de plus en plus palpable dans les rangs des forces de police. Des agents de police exaspérés d’interpeller des délinquants relâchés dès le lendemain par la justice.

Ce ras-le-bol est désormais de plus en plus visible sur le terrain si bien que des CRS fuient désormais la couverture des déplacements de François Hollande, c’est peu dire … valeurs police

On sent chez les forces de l’ordre un tel sentiment de désespoir coincés entre une hiérarchie qui leur demande de rétablir l’ordre et les représentants de l’état aux ordres de Manuel Valls qui leur demandent de laisser faire pour éviter toute « bavure » comme lors des émeutes de juin 2014 lors de la coupe du monde de football.
Sans même parler des attentats islamistes de janvier pour lesquels la pensée unique interdisait de prononcer le mot « islamisme », de nombreux évènements se multiplient de jour en jour :
- Policiers caillassés et souvent blessés par les meutes de racailles, zones de non-droit infréquentables
- Mariages communautaires qui bloquent des rues entières ou pire, qui tuent…
- Islamisation massive devenue incontrôlable par les forces de police et ce, de manière chronique
- Émeutes antisémites de Barbès et de Sarcelles

La liste est longue …

Toutes ces atteintes à la république et à notre identité font que ce ras-le-bol atteint heureusement aussi les Français qui commencent à se réveiller d’abord par la mise en place d’actions anti-racailles dans les campagnes , de dispositifs voisins vigilants dans de nombreuses villes, d’actions citoyennes dans les transports comme à Lille, ou Nantes et d’autres villes, la création de comités de défense populaires prochainement à Calais déjà évoqués…

Un climat propice à une situation de véritable guerre civile dans des parties du territoire Français est-il en train de naitre en France ?

Face à la démission de l’État, il est désormais temps que les Français réagissent et se mobilisent pour ne pas se laisser imposer une véritable dictature des racailles.

Par ailleurs, pas plus tard que ce matin sur Europe 1, Dalil Boubakeur a souhaité « Des églises vides pour servir au culte musulman », une islamisation massive poussée à son paroxysme… De quoi alimenter l’idée qu’une guerre civile se prépare !

Pour rappel, en 1993, le roi Hassan II déclarait : « Seule l’intégration entre Européens sera possible ». Identitaire et visionnaire ? Il serait bien que nos « élites » s’en inspirent…

LAXISME DE L'ETAT + UMPS (maintenant LRPS) + MIGRANTS = GUERRE CIVILE IMMINENTE ! VOUS VOILA PREVENUS !

Sources : Novopress, BV et LGMT



22 janvier 2016

Qu’y a-t-il derrière la tempête financière ?


Banques, fonds de couverture et gouvernements du monde entier sont entrés plein de crainte et d’appréhension dans la nouvelle semaine boursière. Les marchés américains étaient fermés lundi pour la fête de Martin Luther King Jr, mais on peut être certain que la Réserve fédérale, les grandes banques de Wall Street et l’administration Obama continuent de mener en coulisse des discussions intensives avec leurs homologues internationaux après les deux semaines les plus désastreuses de début de nouvelle année dans l’histoire.

La vente de panique vendredi sur les marchés boursiers, de la Chine à l’Europe et aux États-Unis (le Dow Jones a perdu 391 points, dégringolant sous les 16.000 points) a couronné deux semaines où furent effacés de la valeur des actions 5,7 billions de dollars dans le monde.

Le plongeon actuel qui a forcé officiellement les actions aux États-Unis et en Europe dans une situation de « correction » (une baisse de plus de 10 pour cent par rapport aux sommets récents) et les bourses chinoises dans un mode de « marché en baisse » (une baisse de plus de 20 pour cent), a été alimenté par la multiplication des signes de stagnation et de récession dans l’économie réelle. Cela comprend le net ralentissement en Chine, la chute des prix du pétrole et d’autres matières premières industrielles et les nouveaux signes de ralentissement aux États-Unis.

L’humeur qui se propage dans les milieux financiers a été résumée par l’équipe de crédit de la Royal Bank of Scotland. Celle-ci a envoyé une note avertissant les clients "que 2016 pourrait être une année cataclysmique et les exhortant à vendre tout sauf les obligations de haute qualité."

La note met en garde que "dans une salle bondée, les portes de sortie sont petites et prédit que les principaux marchés boursiers pourraient chuter de 20% et le pétrole descendre sous son niveau actuel déjà déprimé de 29 dollars le baril et atteindre 16 dollars. La Chine a déclenché une correction majeure et cela va faire une réaction en chaîne", ajoute la note.

Ces mauvais pressentiments sont encore aggravés par l’action combinée de la crise économique, de conflits géopolitiques qui s’exacerbent et d’une escalade de la guerre, accompagnés de crises politiques et de tensions sociales montantes dans un pays après l’autre. Le fait aussi que ces éruptions financières ont lieu sur la toile de fond d’une élection présidentielle américaine qui révèle déjà une crise profonde du système bipartite dans ce pays, accentue le sentiment général d’appréhension.

Quelle que soit l’évolution à court terme des marchés, la turbulence qui a marqué la nouvelle année reflète l’intensification des contradictions fondamentales du système capitaliste mondial. Depuis plus de sept ans, les banques centrales et les gouvernements d’Amérique, d’Europe et d’Asie ont distribué des billions en crédits aux banques et aux marchés financiers et pourtant, non seulement l'économie ne s'est pas remise du krach de 2008, mais elle se détériore encore rapidement.

La classe ouvrière a subi des licenciements massifs, des réductions de salaires et l’austérité, alors que les riches et les super-riches se sont gorgés des bénéfices provenant d’activités financières parasitaires et socialement destructrices tels que les rachats d’actions, les fusions et acquisitions.
L’annonce de Wal-Mart vendredi qu’il fermait 269 magasins et détruisait 16.000 emplois, dont154 magasins et 10.000 emplois aux Etats-Unis révèle, derrière les discours officiels de « reprise » économique, l’état réel des conditions économiques et sociales en Amérique. Trois jours avant l’annonce, le président Obama avait fait une description délirante de l’économie américaine dans son discours de l’Etat de l’Union. "Toute personne affirmant que l’économie américaine est en déclin colporte une fiction," s’était-il vanté.

La fermeture de ces magasins – venant juste après l’annonce de la fermeture de plusieurs magasins par Macy et Sears-Kmart – causera de graves difficultés aux communautés où Wal-Mart est le principal employeur et vendeur au détail. L'industrie américaine est en récession, comme le transport de fret. Quelque 40.000 emplois ont été anéantis dans les mines de charbon et la production de charbon a baissé de 15 pour cent depuis 2008.

A présent, des niveaux de dette jamais vus sous forme d’obligations d’entreprises dans les marchés émergents, d’obligations de pacotille dans l’énergie et de paris spéculatifs sur les devises et matières premières, menacent d’imploser ainsi que la valeur gonflée des actions. La crise sous-jacente de l’économie réelle – en manque d’investissement dans les forces productives et l’infrastructure sociale – est en train de miner l’édifice massif des actifs financiers, construit sur la base de la spéculation, de la dette et l’escroquerie pure et simple.

La décision de la Réserve fédérale de commencer à relever, même graduellement, les taux d’intérêt intensifie la crise de la dette et envoie de nouvelles ondes de choc à travers les marchés de change mondiaux, déjà troublés par une hausse de 35% du dollar depuis 2011.

Plus fondamentalement encore, les taux de profit se compriment. Lundi dernier, Alcoa a annoncé une perte nette de 500 millions de dollars au quatrième trimestre de 2015. On estime que les revenus des 500 sociétés du Standard & Poor’s ont diminué de 4,7% au cours de ce trimestre, soit une deuxième baisse trimestrielle consécutive. Les entreprises du S&P 500 devraient afficher une croissance nulle de leurs bénéfices pour l’ensemble de 2015.

L’attention se concentre sur le ralentissement et la crise en Chine parce que la deuxième économie et plus grande plate-forme manufacturière de travail à bon marché du monde a joué un rôle surdimensionné dans le soutien du capitalisme mondial, en particulier depuis le krach de 2008. Mais les problèmes de la Chine sont l’expression d’une crise mondiale dont le centre réel est aux États-Unis.

La montée de la Chine comme puissance économique mondiale est liée au déclin abrupt du capitalisme américain, qui est au cœur de la crise capitaliste mondiale. La transformation du pays à direction maoïste en bastion de travail à bon marché et de super-exploitation pour sociétés transnationales est l’autre face du déclin de l’industrie américaine et du rôle de plus en plus prédominant de la spéculation financière dans l’économie américaine.

Pendant des décennies, Wall Street a alimenté une bulle spéculative après l’autre – les tigres asiatiques , la frénésie des dot.com, l’escroquerie des subprimes – dont chacune a éclaté, cédant la place à la suivante. Pendant ce temps, on a laissé se décomposer l’infrastructure sociale du pays et on a poussé la classe ouvrière toujours plus profondément dans la précarité économique et la pauvreté.
Le facteur sous-jacent le plus important derrière l’effondrement du château de cartes financier actuel est la croissance de la résistance ouvrière. Le régime chinois corrompu jusqu’à l’os a peur des conséquences sociales et politiques entraînées par la politique de privatisation radicale et de destruction d’emplois exigée par le capital international et favorisée par la présente clique dirigeante.
La massive classe ouvrière chinoise s’éveille déjà. L’année dernière, le nombre de grèves et de manifestations de travailleurs a plus que doublé par rapport à l’année précédente, et décembre a vu un nouveau record du nombre de ces luttes.

Aux États-Unis, la classe dirigeante a une conscience aiguë de la croissance de la résistance ouvrière, qui s’est exprimée dans l’opposition de masse de travailleurs de l’automobile aux contrats imposés par le syndicat UAW à la fin de 2015 et ce mois-ci dans les congés maladie de masse organisés par les enseignants de Detroit indépendamment et en opposition au syndicat enseignant. La montée du militantisme de la classe ouvrière et du sentiment anti-capitaliste et l’affaiblissement de l’emprise des syndicats corporatistes droitiers remplissent d’effroi l’élite patronale et financière et ses porte-parole politiques.

Elle les pousse également à préparer de nouvelles attaques plus brutales encore sur les conditions sociales des travailleurs et leurs droits démocratiques. Il faut y répondre par le développement d’un mouvement de la classe ouvrière qui soit une lutte politique pour l’abolition du capitalisme.

Article traduit sur WSWS

21 janvier 2016

Si les zombies attaquent, le monde est-il prêt pour y faire face ?

La menace d'une épidémie de maladie grave est celui que nous les humains vivent au quotidien, que ce soit une épidémie de rougeole dans les zones de faible vaccination ou une éclosion de maladie d'origine alimentaire. Et si nos films, des livres et d'autres influences de la culture pop on en croit, propagation d'un virus de zombification peut-être parmi ces menaces. La plupart des personnes écrivent la menace des zombies comme imaginaire, mais même les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a publié des lignes directrices sur la préparation à une épidémie de zombies ou, pire scénario, une apocalypse zombie.

L'épidémiologiste et chercheur de la résistance aux antibiotiques Tara C. Smith explore dans un article récent dans British Medical Journal, il est absolument essentiel que nous comprenions la menace de zombies et comment les infections de zombies peut se propager, puis d'investir le financement et la recherche dans la prévention d'une apocalypse zombie . Smith, professeur associé au Collège de la Kent State University de la santé publique, note que les zombies - également connu comme les rôdeurs, Zed, Zs, mordeurs, geeks, macchabées, itinérants, Zeke, goules, salauds, Zoms et coureurs - sont devenus une partie dominante du paysage médical. Nous les ignorons à nos risques et périls.

Bien sûr, pour être juste, le CDC a publié ses orientations de préparation de zombie pas parce que nous avons aucune preuve réelle de l'existence de zombies, mais parce que les mesures que nous aurait besoin de prendre pour régler une épidémie de zombies vraie à tel point semblable les étapes que nous voudrions besoin de prendre pour se préparer à de nombreuses urgences de santé publique, y compris une maladie infectieuse en mouvement rapide.

Dans ce même esprit, l'article de Smith, de même langue dans la joue, explore les enjeux associés à des zombies et les virus qui causent la la zombification que les questions parallèles liées à la gestion des maladies humaines existantes et à être découverts. Et Smith est pas la première dans le domaine médical pour examiner les ramifications d'une épidémie de zombies - un article précédent a examiné le rôle des infirmières dans la gestion d'une épidémie d'infection de Solanum, par exemple. Mais Smith a soigneusement étudié et présenté l'histoire de la zombification, l'épidémiologie, les symptômes, la cause, la transmission, le traitement et la prévention, et les parallèles avec le monde réel peut vous surprendre. Je demandai donc Smith quelques questions sur ce qu'elle a découvert dans sa recherche des zombies, puis, plus sérieusement, comment les êtres humains peuvent appliquer les leçons de zombie imaginaire à la gestion de la vie réelle de maladies graves.
  • Lequel des infections de zombies croyez-vous pose le plus grand danger pour les humains ? Comment pouvons-nous y faire attention ?
Ceux qui ont des périodes d'incubation plus longues, tels que le virus de Solanum, sont les plus dangereuses. Un agent pathogène qui provoque la zombification rapide devrait être plus difficile à se propager dans le monde entier qui a une de jour ou d'une semaine pour entraîner des symptômes cliniques. Pour ce dernier, on peut se faire mordre, sauter dans un avion ou dans une voiture, et avoir des centaines ou des milliers de km de distance par le temps, il est zombifiée. Arrêter quelqu'un dans cette période d'incubation serait plus difficile, sauf si vous faites une recherche sur l'ensemble du corps pour les morsures, tels qu'ils apparaîtront sain pour plusieurs jours. Pour ceux qui provoquent rapidement une victime à se révéler, ils seraient moins susceptibles de se glisser à travers toute sorte des quarantaines ou des projections qui peuvent être mis en place pour endiguer les infections. La meilleure façon de se prémunir contre ce serait d'avoir un plan précis en place pour quarantaine ou en isolement scénarios potentiels, des centres de traitement et isolement désignés, et les travailleurs de la santé formés (et, éventuellement, le personnel militaire) qui pourraient être appelés à collaborer en cas d'épidémie.
  • Vous avez noté dans votre article que la plupart des pays seraient malheureusement "demeurent largement préparés à une catastrophe potentielle de cette nature." Si une épidémie de zombies réelle a eu lieu et a commencé à se propager rapidement à travers le monde, pensez-vous que notre infrastructure nationale et dans le monde actuel est mis en place de manière efficace assez pour manipuler ?
Même pas proche. Même une mauvaise épidémie de grippe étend nos capacités, et qui est dans un pays riche et développé. Un rapport récent a montré à quel point nous devons encore aller quand il vient à une éventuelle épidémie de maladie infectieuse. Ce rapport met l'accent sur une attaque bioterroriste, mais applique les mêmes principes que ce soit un scénario d'attaque ciblée, ou quelque chose directement de la nature. Nous sommes tout simplement pas prêts. Dans les pays en développement, où les infrastructures sont pauvres voire inexistante, c'est même pire, comme l'épidémie d'Ebola continue a être vivement démontré.
  • Vous avez écrit que l'hésitation au vaccin peut compliquer de parvenir à l'assimilation de toute la société d'un vaccin de zombie. Si nous avons jamais développé un vaccin sûr et efficace contre la zombification, comment devrions-nous traiter ceux qui voudraient toujours résister à la vaccination de leurs enfants ?
Je suppose que cela dépend si nous étions au milieu d'une épidémie ou non. Si nous étions, il y aurait un meilleur cas pour la vaccination obligatoire pour protéger ceux qui étaient encore pas infectées - le refus pourrait signifier que les non vaccinés seraient confinés dans leurs foyers. En voyant une telle épidémie en cours peut influencer les opinions de certains parents hésitants au vaccin, comme en situation de la rougeole ou de coqueluche ont fait dans le passé. Si une épidémie était pas en cours ou imminente, probablement les mêmes stratégies qui sont utilisés aujourd'hui pourraient être appliquées, comme empêcher les enfants d'aller à l'école si les parents refusent de faire vacciner. Avec une propagation de la maladie d'homme à homme par morsure, malheureusement de jeunes enfants seraient parmi les plus vulnérables et les plus dans le besoin de protection.
  • Vous constatez, certains experts ont fait valoir que l'augmentation des infections de zombies est due à une surveillance accrue. Qu'est-ce que d'autres maladies humaines est-ce déjà le cas pour de bon ?
Probablement pour la plupart. Beaucoup de maladies que nous considérons comme émergents ne sont pas vraiment nouveaux - nous ne savions pas à leur sujet auparavant. La maladie de Lyme, l'hantavirus, Nipah, Hendra - ceux-ci ont presque certainement ont circulé plus que nous réalisons - nous ne savions pas à leur sujet organismes distincts à rechercher. Même le VIH a circulé dans la population humaine pendant des décennies avant il a été identifié la première fois dans les années 1980. Lorsque vous commencez à chercher activement pour quelque chose, vous en trouvez souvent plus.
  • Y a-t-il d'autres maladies humaines en dehors de la zombification qui pourrait aboutir à la chair en décomposition?
Bien sur. La gangrène peut être provoquée par une variété d'espèces bactériennes, mais le plus souvent par Clostridium perfringens. Il provoque la destruction de la peau ou muscle sous-jacent. La fasciite nécrosante est le nom scientifique de la maladie dévoreuse de chair, qui peut être causée par un certain nombre d'espèces bactériennes. Les toxines qu'elles produisent les causes de la peau et des tissus mous pour devenir détruit et la chair pourrie a typiquement être enlevé pour endiguer la propagation de l'infection. Certaines maladies tropicales, telles que la leishmaniose, peuvent causer des plaies ouvertes qui prennent un an pour guérir. L'ulcère de Buruli est causé par une espèce de mycobactéries qui peuvent causer étendue des plaies ouvertes, entraînant la mort des tissus complètement jusqu'à l'os. La lèpre est causée par une autre espèce de mycobactéries et a une réputation de causer la peau en décomposition (et les membres ou le nez à tomber), mais en réalité, cela ne fait pas que produire de balisage à la place, des ulcères se développent lentement et de détruire la peau, les os et des muscle d'extrémités.
  • Quelles sont certaines des maladies humaines réelles qui peuvent se propager par morsure, notamment chez les enfants, et peuvent être prévenues par tout vaccin?
Un examen des infections bactériennes trouvées dans morsures humaines a montré une grande diversité d'espèces bactériennes, y compris un grand nombre d'infections de Streptococcus ou Staphylococcus. Viralemrnt, l'hépatite B et C peuvent être propagées par les morsures humaines. La rage peut sembler une évidence, mais presque tous les cas de rage humaine provenir de morsures de chien, et la transmission via une morsure humaine n'a jamais été confirmée. Parmi les agents pathogènes de morsure associée communs, l'hépatite B peut être évitée par la vaccination.
  • Les humains peuvent apprendre quelque chose sur ces épidémies de zombies qui peuvent être appliquées à d'autres maladies infectieuses et des épidémies ?
Je crois qu'une des plus grandes foyers est la réponse à une épidémie. Nous avons vu l'année dernière avec Ebola que même pour une maladie qui ne pose peu à aucune menace aux États-Unis, les personnes sont devenus fous. À partir du commencement, les représentants du CDC et de NIH ont dit qu'une épidémie était extrêmement peu probable ici, encore les experts ont exigé des interdictions de voyager et les Etats ont institué des quarantaines de leurs ouvriers (qui étaient mal conseillés et peut-être même illégaux). Une grande partie des médias, et les citoyens qu'il sert, tout simplement ignoré la science et acheté dans l'exagération, très probablement mettre ceux de l'Afrique de l'Ouest à un plus grand risque car elle limite la capacité de nos travailleurs de la santé pour aider dans les pays touchés. Dans les situations de grave épidémie, nous avons besoin du public à coopérer avec les autorités de santé publique afin d'identifier ceux qui sont infectés, et nous avons besoin de ceux qui sont en bonne santé pour éviter la tendance à la panique ou de laisser la peur de mener leurs actions. Et qui est l'une des choses les plus difficiles à faire, en tant que foyers de zombies démontrent.

Article traduit sur IHS

17 janvier 2016

Les marchés boursiers vont prendre cher dans les fesses !

Dans la foulée de panique générale sur les marchés mondiaux pour commencer la nouvelle année, aujourd'hui, l'homme qui est devenu légendaire pour ses prédictions sur les QE, mouvements historiques en devises, et les grands événements mondiaux,... a averti ce sera la pire crise que le monde ait jamais connu .

Très peu de problèmes commencent au coeur. Généralement, les difficultés commencent tout autour. Quand un empire tombe, ce sont les plus éloignées où les difficultés commencent. Il semble insignifiante à l'époque et est donc ignoré par les dirigeants. Finalement, le problème atteint le coeur, mais il est alors trop tard pour faire quoi que ce soit ...

Les actions viennent de subir deux corrections de 10% sur un très court laps de temps. C’est difficile à quantifier, mais d’après nos tests, Ce que nous venons de vivre, c’est seulement réalisé à trois reprises dans l’histoire, en 1929, 2000 et 2008. Toutes ces dates avaient précédé de grands cycles baissiers sur les marchés financiers.

A plus court terme, la quasi-majorité de nos indicateurs se trouvent maintenant en survente ou signalent un pessimisme extrême. Depuis 5 ans et selon le ratio sur le volume d’achats, nous assistons au plus important déséquilibre entre les ventes et les achats.

pour le moment, il n’y a aucune réaction des marchés face à ce climat de survente… Le S&P 500 a maintenant corrigé de 10% depuis ses sommets atteints sur les 12 derniers mois et ce pour la seconde fois sur un laps de temps relativement court. Il est même en train de corriger de plus de 10 % actuellement et vient de franchir à la baisse, le seuil important des 1900 points qui pourrait constituer le signal enclenchant un renversement de tendance à la baisse des marchés. L’indice S&P 500 évoluait depuis des années dans un canal haussier.

Situation identique à celle du crash du marché actions en 1929, 2000 et 2008

Il faut revenir en 1928, et cela ne s’est produit qu’à quatre autres dates, en octobre 1929, le 23 mai 2000, le 11 octobre 2000 et le 8 janvier 2008. Comme le montre le graphique du S&P ci-dessous, ces dates doivent donner de nombreux frissons à tous ceux qui sont haussiers.

Ce signal est-il significatif ? Nous n’avons pas plus d’exemples que ces trois cas uniques et historiques, mais ils étaient tous cohérents et la configuration actuelle est similaire.

A plus court terme, les ventes sur la journée du mercredi 13 janvier 2016 étaient énormes, avec plus de 90% des transactions orientées à la vente. Au cours des 10 derniers jours, le ratio sur le volume d’achats a chuté en dessous de 28% pour la première fois en cinq ans.

En conséquence, C’est l’un d’un des pires épisodes boursiers que nous avons analysé et publié en 18 ans. Les actions sont objectivement survendues et les marchés ne réagissent pas bien pour le moment. Il y a des craintes persistantes à long terme, mais aussi quelques points positifs quand on analyse d’autres marchés survendus.

Préparez-vous à la destruction totale du système financier !

Aujourd’hui, l’homme qui est devenu une légende pour ses anticipations de QE, dans les fluctuations des devises et sur des événements mondiaux majeurs mettent en garde sur le fait que les gens doivent se préparer à la destruction totale du système financier actuel.

Egon Von Greyerz fondateur de Matterhorn Asset Management & Gold Switzerland - Combien de temps peut survivre un marché haussier alimenté avec du papier toillette ?

Il semble qu’un marché haussier nourrit avec de la monnaie de singe ne s’arrête jamais de grimper. Quelles que soient les nouvelles (surtout mauvaises), les marchés financiers à travers le monde réagissent toujours positivement. Cela prend beaucoup de temps à tuer un marché haussier et même lorsqu’il est alimenté par du papier sans valeur tangible.

Les banques centrales n’ont aucune politique

La semaine dernière, les marchés financiers ont bondi sur les nouvelles selon lesquelles la BCE comme la Banque Populaire de Chine (baisse des taux) allaient accroître la taille de leur Quantitative Easing (QE). Mais les nouvelles venant de la Réserve fédérale ont à nouveau pris une autre tournure, avec une hausse potentielle des taux d’intérêt repoussée en Décembre. Comme je l’ai dit à de nombreuses reprises, ni la Réserve fédérale ni aucune autre banque centrale n’arrivent à comprendre ce qu’il se passe. Ils continuent de réagir aux événements et changeront d’avis quotidiennement. Les banques centrales n’ont absolument aucune politique quelle qu’elle soit…

Est-ce que la volatilité des marchés nuit à la préservation du patrimoine ?

Lors d’un entretien avec KWN, j’ai parlé à l’homme qui a anticipé le fait que la banque nationale suisse allait subir des pertes monstrueuses qui déstabiliseraient le système financier mondial. Son entreprise est la seule au monde à proposer des conseils en investissement sur les métaux précieux en dehors du système bancaire en restant propriétaire avec un contrôle complet de son investissement.

Il est aussi devenu une légende avec ses prévisions sur les QE, ainsi que dans les fluctuations de devises et sur des événements mondiaux majeurs. Pour trouver la solution que propose, lui et son entreprise à la question que tout le monde se pose depuis la nuit des temps.

Egon Von Greyerz poursuit : La Réserve fédérale suit exclusivement les fluctuations du marché financier.

Si le marché est en hausse, La Réserve fédérale pense qu’elle peut augmenter les taux et si il est en baisse, elle utilise alors n’importe quel artifice financier dont elle dispose pour enrayer la chute. Dans ces conditions, vont-ils vraiment augmenter les taux en décembre ? Eh bien cela dépendra si le marché financier a une indigestion avant qu’il n’arrive à avoir un estomac plein de papier. A mon avis, il est probable que le marché haussier va mourir d’épuisement du fait d’une alimentation inadaptée et donc trop riche (plusieurs trillions imprimés)…

Nous allons probablement atteindre très bientôt un point de non retour lorsque les investisseurs du monde entier se rendront compte que les milliers de milliards de dollars de papier sans aucune valeur imprimés par les banques centrales ne peuvent pas créer de richesse et qu’ils nous conduiront tout simplement à une implosion totale du système financier et comme nous le pensons à de multiples défaillances systémiques. En regardant les mauvaises nouvelles qui viennent du monde entier, il est probable que ce marché haussier qui dure depuis longtemps devienne fortement baissier avant la fin 2015.

Les marchés financiers sont littéralement surévalués. Ils le sont parce que le monde a augmenté la dette totale de 50% à savoir d’environ 70.000 milliards de dollars depuis 2007. Dans un monde normal, l’ampleur de cette création de crédit n’aurait pas seulement produit de l’inflation mais de l’hyperinflation. Mais toute cette dette n’a jamais eu de conséquences dans la vie quotidienne de chacun. Cette phénoménale dette a été majoritairement utilisée pour soutenir le système financier et continue ainsi à alimenter la manne spéculative sur tous les marchés financiers mondiaux.

Le marché haussier a atteint son sommet autour des années 2000. Si nous mesurons les marchés financiers en termes réels, ils sont tous en forte baisse depuis 1999-2000. Le Dow Jones, par exemple, est en baisse de deux tiers depuis 1999. Et en termes réels, cela signifie par rapport au cours de l’or. Parce que l’or est le seul moyen d’échange honnête et est la seule monnaie qui a survécu depuis 5 millénaires. L’or n’est pas un investissement. Non, l’or représente un pouvoir d’achat stable. Le costume d’un homme qui avait un niveau de vie décent il y a 2000 ans coûtait une once d’or, tout comme aujourd’hui.

Tout au long de l’histoire, des dirigeants corrompus et les gouvernements ont toujours fait des promesses irréalistes conduisant à des déficits chroniques, puis à de l’impression monétaire et enfin à un endettement croissant. Voilà pourquoi l’or a continuellement pris de la valeur par rapport à la monnaie fiduciaire. Et voilà pourquoi l’or ira à des sommets inimaginables dans les prochaines années avec l’augmentation exponentielle de la dette mondiale. Il suffit de regarder les Etats-Unis. Il n’y a pas eu un seul excédent budgétaire réel aux États-Unis depuis le début des années 1960. Une monnaie de réserve ne peut pas reposer sur une fondation de sables mouvants ayant la forme d’une dette massive. Ceci est la raison pour laquelle le dollar va bientôt poursuivre sa chute jusqu’à ce qu’il atteint sa valeur intrinsèque à savoir 0, comme le disait Voltaire en 1729. Tous les autres devises participeront également à cette course en voyant leur valeur baisser inexorablement, mais le dollar en prendra bientôt la tête.

La demande d’or physique est très forte

L’avilissement inexorable des monnaies de papier conduira implacablement à l’appréciation continue de l’or. Mais ce n’est pas seulement la mauvaise gestion de l’économie mondiale qui exercera une pression à la hausse sur le cours de l’or. La demande d’or physique est extrêmement forte. Sur les dix premiers mois de l’année 2015, la Chine a acheté plus de 2.100 tonnes d’or. Cela indique une acquisition probable de 2.500 tonnes d’or par la Chine pour l’ensemble de l’année 2015. L’Inde est susceptible d’acheter environ 1.000 tonnes cette année. Cela fait un total de 3500 tonnes pour ces deux pays seulement et il y a beaucoup d’autres pays qui accroissent leurs avoirs aussi. La production mondiale d’or est de 2.500 tonnes, ce qui signifie que ces deux pays à eux seuls achètent 1.000 tonnes de plus que la production annuelle.

La manipulation du cours de l’or

Mais avec une impression monétaire exponentielle et une demande d’or plus forte que jamais, pourquoi le cours de l’or ne grimpe-t-il pas ? Parce que dans ce monde financier moderne et corrompu, les actifs réels et les valeurs réelles ne valent rien. Non, aujourd’hui, tout est une question d’actifs papier et d’échanges papier – que sont les produits dérivés. Ainsi, le prix de l’or n’est pas défini sur la base du marché physique. Non, il est manipulé et bridé par un marché papier et c’est ce système qui détermine le prix de l’or. Les grandes banques et les banques centrales, avec l’aide de la BRI (Banque des règlements internationaux), bloquent continuellement le prix de l’or à l’aide du marché du papier. Cette intervention est évidente pour quiconque veut la voir, car il a souvent lieu avant même l’ouverture du marché, ou dans un marché relativement faible en terme de volume. Aucun vendeur ne se débarrassera jamais d’or quand n’y a pas d’acheteurs. Ce jeu laid est tout à fait évident et le groupe de veille Gold Anti-Trust Action Committee (GATA) a de nombreuses preuves mais sans résultat jusqu’à présent.

L’or de la banque centrale est secrètement loué ou vendu et les stocks de lingots de la banque centrale baissent rapidement. Gold Charts Rus a estimé que les échanges journaliers d’or papier sont d’environ 8000 tonnes. La production d’or quotidienne est de 10,5 tonnes. Si leur chiffre sur le volume de négoce d’or papier au quotidien est exact, il est presque 800 fois supérieur à la production physique quotidienne d’or. Sur les marchés à terme, y compris sur le Comex, il y a 100 onces de réclamations papier pour chaque once d’or livrable. Sur le marché bancaire, des contrats papier sont émis avec pratiquement aucun soutien physique….. Le jour où les détenteurs d’or papier vont se rendre compte qu’ils ne pourront jamais être livré par l’équivalent en or physique, le prix de l’or se mettra à grimper à des niveaux que personne ne peut imaginer. Et ce jour-là n’est sans doute pas loin.

L’or physique est l’assurance de préserver son patrimoine

L’or ne doit pas être acheté pour spéculer ou pour un investissement à court terme. A la place, pour les quelques privilégiés qui ont encore des économies, l’or doit être acheté comme une assurance contre un système financier pourri et afin de préserver son patrimoine. Mais rappelez-vous, il doit être détenu sous forme physique et entreposé à l’extérieur du système bancaire.

Lorsque nous avions informé les investisseurs en 2002 de mettre un pourcentage important de leurs actifs financiers dans l’or qui était à 300 dollars, notre objectif était de 10,000 dollars au cours d’aujourd’hui. Nous maintiendront cette objectif comme étant un minimum. Le problème pour le monde est que nos devises ne vaudront plus grand chose parce que bientôt toutes les banques centrales vont imprimer des quantités illimitées d’argent pour essayer de sauver le système financier mondial de l’effondrement. Mais malheureusement, résoudre un problème en utilisant la même méthode qui a l’a crée ne fonctionnera pas et, finalement, nous allons voir une implosion déflationniste du système financier. Mais avant cela, nous aurons une brève période d’hyperinflation qui en valeur nominale pourrait faire s’envoler l’or à des niveaux stratosphériques.

Article traduit sur King World News

13 janvier 2016

13 Novembre : que s'est-il vraiment passé ?

Ce document retrace le parcours historique de la domination oligarchique engagé depuis plus de deux siècles en Occident : instrumentalisation de l’humanisme helléno-chrétien, noyautage de la République par les réseaux, exacerbation des antagonismes de classes et manipulation de la démocratie d’opinion.

Un long processus initié au XVIIIe siècle par le cartel bancaire qui approche de son épilogue avec le Nouvel ordre mondial. Une tentative d’imposer par la ruse un pouvoir dictatorial qui met, à l’horizon 2020, le monde occidental face à un choix qui l’engage tout entier : la dictature de l’Empire ou le début du soulèvement des peuples ; la gouvernance globale ou la révolte des Nations.



Un dossier étayé et argumenté, avec une analyse, un message d’entente entre les peuples et au moins une révélation de taille... Tout sur cette sordide affaire est FAUX. Cette opération est une mystification totale pour imposer des lois d’exception liberticides, indispensables à l’avènement du Nouvel Ordre Mondial ! AVERTISSEMENT - Les vidéos contiennent des images insoutenables et choquantes




12 janvier 2016

Esclaves ou pantins ?

Les actes criminels que nous avons connu cette année 2015, Charlie hebdo en janvier 2015 et les dates des événements dramatiques comme le vendredi 13 novembre 2015, à Paris puis Saint Denis nous réveillent en sursaut d'une confortable torpeur indolente. Le courage, des forces de polices, reste exemplaire.

Il est regrettable que nous soyons restés si long temps, anesthésier par le temps qui passe. Décision courageuse du Président de la République et du Gouvernement de ne pas dissimuler aux citoyens français les risques d'autres attaques ou assauts avec des armes de guerres y compris avec des moyens de guerre chimiques et bactériologiques.

Pourquoi ne pas avoir informé la population sur les méfaits et la dangerosité des armes des renseignements, armes de guerre comme la télépathie électromagnétique et harcèlement électromagnétiques et sonore (TEHES). Les français sont des grandes personnes capables de comprendre les situations graves qui se présentent ou se présenteront. Les différents secrets de ce genre ont été gardés, surtout, par les dirigeants précédents qui ont contribué à l'endormissement de la vigilance du peuple.

Bien garder ce n'est pas sûr du tout : Les manipulateurs de l'arme (TEHES) souhaitaient informer de leurs atrocités avec cette arme et les tortures physiques mentales et psychologiques infligées. La deuxième raison est comme nous le constaterons plus loin ces tortionnaires s'attachent à connaître tout sur votre vie privée en vous supprimant vos libertés de pensées et d'analyses, pour mieux vous dominer et vous faire passer pour un fou si vous voulez vous rebeller contre ce système de nazis.

Ne pas informer les citoyennes et les citoyens est une forme d'obscurantiste qui préserve une tranquillité précaire et dangereuse pour le pays. A notre connaissance, c'est le seul gouvernement qui informe sur les sujets des attentats avec autant de discernement.

Lorsqu'un conflit éclate dans un pays, les foules informées, sont des résistants en puissances. Dans notre monde moderne, d'autres armes sont en circulation. Des terroristes criminels s'attaquent aussi à la santé psychologique et mentale ainsi qu'au moral des populations. Des manipulateurs déployant toutes leurs perversités, sadiques, d'une cupidité sans limites aux moyens de la télépathie électromagnétique et du harcèlement électromagnétiques et sonore.

Ancien militaire dans les Transmissions les stages m'ont averti et formé à ne pas être influencer par ce système en temps de guerre. Pendant mon service j'ai aussi été instruit sur la déontologie de l'utilisation des fréquences électromagnétiques.

Aujourd'hui, ce n'est plus respecté. Lorsque vous essayez de vous plaindre de l'arme (TEHES) du harcèlement subi, du danger de cette arme de guerre qui sévit souterrainement depuis au moins 1974. Il est nécessaire de savoir que selon Monsieur John McAfee : La 3e guerre mondiale sera une cyber-guerre et Daech pourrait la gagner

New York : John McAfee, grand informaticien américain et fondateur du logiciel Intel Security (anciennement McAfee), est l'un des principaux créateurs du logiciel antivirus dans le monde. Il pense que le monde court un grave danger : une cyber-guerre dévastatrice.

Sans aucun doute Monsieur John McAfee sera pris très au sérieux parce que pour me plaindre contre le système (TEHES) ; après deux plaintes, le Procureur de la République m'a renvoyé deux fins de non recevoir. J'ai abandonné, la troisième plainte aurait été considérée comme un outrage à magistrat. Ma certitude est que daech ou d'autres groupes terroristes, alliés opportunistes de daech, pour mettre, stratégiquement le chaos dans les états. Voilà pourquoi je suis en accord avec la réflexion de Monsieur John McAfee. Parce que j'ai essayé de prévenir bien avant lui. Mais il est beaucoup plus simple de vous juger comme un paranoïaque plutôt que de diligenter une enquête. Certes, surement difficile, par le manque de preuves matérielles. L'enquête aurait pu être menée par la détection des émissions/réceptions de ces malades mentaux. Malheureusement je n'ai pas une imagination débridée ; des explications données auraient été un début dans la recherche des auteurs des tortures psychologiques. Le constat est fait que rien à changer depuis la nuit des temps, lorsque les autorités ne connaissent pas. Vous êtes hérétique, sorcier ou autres. Malheureusement maintenant nous sommes en guerre et ces systèmes sont très opérationnels !

Nous essayons de faire face à des ennemis bien dissimulés qui agissent à distance. Ils n'ont pas du tout les mêmes stratégies et finalités que dans des conflits passés. Les conflits antérieurs sont dans l'histoire mondiale. Les attaques terroristes sont de plus en plus fréquentes, ces armes de guerre psychologiques surgissent, elles ont déjà fait leurs oeuvres en diffusant de la psychologie nauséabonde, avant que des innocents, en désespoir de ne même pas pouvoir se défendre, s'exécutent par le suicide. Après de multiples crises économiques, les manipulations mentales, perverses, de jeunes désoeuvrés, désespérant de la société à créer un terreau propice pour contribuer largement des conversions radicales religieuses sous des influences terroristes.

Ils sont permanents, nuit et jour, sous l'influence des escamoteurs de conscience. Les questionnements et les frustrations qu'ils subissent leurs donnent des overdoses de psychanalyses. Ce n'est pas une excuse pour devenir des assassins aux ordres de malades mentaux, par la télépathie électromagnétique. Mais comment résister ? Et surtout, à qui et ou porter plainte ? Un GPS est accroché à votre tête pour vous positionnez dans vos déplacements afin que le signal soit constamment, dans vos oreilles avec un bruit de ruche en plein travail, perturbant l'attention dans vos activités, votre vie privée, lorsque vous conduisez une voiture, pilotez un avion, un bateau. Nos démocraties sont compromises par ces manipulateurs, avec les armes électroniques psychologiques pour des guerres de l'ombre servant de sinistres causes.

On ne sait pas dans quels intérêts, ni pour qui ? Le harcèlement électromagnétiques et sonore et la télépathie électromagnétique est une arme de guerre puissante de renseignements destinée à l'espionnage qui peut faciliter Daech, le grand banditisme, les groupes nazis, ou autres groupes terroristes pour récupérer des informations servant à mettre au point leurs monstruosités d'attentats ou encore facilité la diffusion de messages subliminaux qui distillent du prosélytisme ou des dictats incitant aux haines de toutes sortes, suivant l'opportunité de la couche sociale visée. Pour aboutir à des subversions d'états. Le prosélytisme n'intéressent pas grand monde et pas même ceux qui se disent très religieux, ils sont plus fascinés par l'appât du gain que la piété religieuse. C'est pourquoi, certains jeunes se font piéger par un lavage de cerveau qui les conduisent à perpétrer des assassinats, eux y compris.

Dans nos pays basés, sur la démocratie nous ne sommes plus sûr des résultats des élections. Observations, vérifiable statistiquement, les attentats, les braquages et autres délits sont plus importants en nombres pendant les périodes électorales ; surtout avec le rapprochement de la date prévue du vote. En sortant de l'isoloir nous avons le doute d'avoir été manipulés pour voter pour un candidat plus qu'un autre ? En France que le gouvernement en place soit de gauche ou de droite, nous avons l'exemple de la progression constante du Front National. Même phénomène dans certains pays Européens ; les résultats des élections des partis d'extrême droite sont en progression constante. Ils ont même créé, entre eux, des alliances Européennes. Pourquoi en Europe, pendant la 2é guerre mondiale, nous avons chassé de toutes nos forces, le nazisme, alors qu'il essaie, effrontément, de revenir à la vitesse d'un cheval au galop ?

Presque tous les terroristes qui ont sévi le vendredi 13 novembre 2015 possèdent des points communs le premier :

1) Ils sont passés par la prison,
2) Ils ont trafiqué ou/et consommé de la drogue.

La question vient aussi très vite à l'esprit comment ont-ils pu se fournir des armes de guerre ? Le trafic ? Le grand banditisme ? Autre ? Avec quel argent ? Le grand banditisme reste le <<modèle>> de ces jeunes manipulés qui deviennent des assassins.

Qui rend la société responsable de leur suicide mental ?

La déstabilisation de nos sociétés démocratiques, arrange certaines mafias, des groupes terroristes de tous bords, fait aussi s'installer l'extrême droite en Europe avide d'une sécurité qu'il ne souhaite pas ? Juste pour se vanter de leurs pseudos pouvoirs à faire régner l'ordre.

Née en 1920, ma mère, est décédée dans le courant de cette année. Comme beaucoup de Françaises et de Français, dans leurs jeunesses ; elle a beaucoup souffert de la deuxième guerre mondiale. Malgré son grand âge, dans les discussions que nous avons eues avant qu'elle s'éteigne, après une maladie qu'elle ne souhaitait plus combattre, elle nous a confié : "Nous sommes dans une époque semblable à celle qui a précédé la déclaration de guerre 1939/1945".

Aux US depuis la destruction des tours en 2001, les attentats se multiplient à des fréquences de plus en plus rapprochées dans différents pays. Les révolutions du printemps Arabe ont affaiblie militairement les pays du Maghreb et d'autres, bousculer les habitudes sociales, augmenter le chômage, périclites différents pays déjà dans un seuil de pauvreté insupportable, affaibli l'Europe par une immigration conséquente.

C'est pourquoi, daeh, trouve des terrains favorables pour recruter. Prendre en considération l'analyse qui rassemble tous ces éléments, pour échafauder l'hypothèse de travail suivante :
"L'EI a déclaré la guerre par le terroriste comme les nazis ont fait à partir de 1933 voir avant. Malgré, elle, la religion Musulmane sert, de couverture à une grande majorité de ces terroristes. Depuis que les troupes de pays engagés étrangers sont parties d'Afghanistan, la culture de drogue a pu reprendre en grande quantité, des clients se présentent pour des trafics juteux. Le revenu visible de l'EI est la manne du pétrole ; celui de la drogue doit être aussi très important sinon plus. Le trafique d'armes, les plus sophistiquées est sûrement, très lucratif, compte tenu de l'arsenal que l'EI possède déjà."
Alors comment ne pas comprendre que ce ne soit pas des extrémistes, religieux, politiques, qui font la guerre pour imposer leurs doctrines ? Contrebande de pétrole, drogue, trafic d'armes, la ressemblance à une puissante mafia ne reste plus à démontrer ?

Les pays en guerre contre l'EI devrai aussi se méfier de l'extrême droite de plus en plus envahissante dans les pays Européens et ailleurs. N'aura-t-elle pas fait une alliance contre nature avec l'ei ? Leurs moyens ne serait-ils pas grouper pour servir leurs causes, chacun dans leurs propres intérêts ? Une complicité temporaire qui a un seul but le CHAOS pour mieux créer les circonstances de subversions d'états ? Les passages en prison des terroristes ont favorisé le tissage de liens de connivences et d'intérêts ?

Nos économies sont plombées par ces moyens clandestins le harcèlement électromagnétiques et sonore et la télépathie électromagnétique qui génèrent des délits d'initier, dans les bourses de différents pays, plombant leurs économies, sans aucuns moyens de contrôles pour les découvrir ces gangsters. Tout ce qui requière de la confidentialité est volé par les manipulateurs à commencer par <<le confidentiel>> défense, la liberté de la vie privée et publique, de chaque citoyenne et citoyen victime. Tous les codes confidentiels d'ordinateurs, des cartes bleues etc. Tous les secrets gardés par un être humain sont connus les manipulateurs, sans les inquiéter. Ils recueillent les informations, pour les monnayer ou créer des scandales, ou pour des utilisations servant leurs intérêts. Comme par exemple mettre à la tête d'un pays, le dirigeant qu'ils souhaitent, en pratiquant des manipulations mentales, psychologiques de masses, sous forme de harcèlement sophrologique avec l'aide des systèmes de harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie électromagnétique.  Depuis 1970, que nous avons commencé à subir des tortures psychologiques, sans le savoir.
Beaucoup de questions se posent à ce sujet :

Qui fait fonctionner ces armes ?
Pourquoi ?
Qui est (ou sont) derrière ces instruments de torture ?
Avec qui ?

Les victimes sont piégées par ce système comme des mouches dans une toile d'araignée. Des malades mentaux pervers se relais 24/24h pour commenter votre vie professionnelle, votre vie privée, sociale. Ils font fonctionner le harcèlement électromagnétique, sonore et la télépathie électromagnétique, ils appliquent des (basses) fréquences sur votre tête provoquant des résonances dans votre boîte crânienne modulées par des paroles. Vous avez l'impression d'avoir une ou plusieurs personnes qui vous parlent malgré votre aspiration légitime à avoir vos propres réflexions et non celles de manipulateurs malades mentaux. Vous ! Malgré votre colère ininterrompue, parce que vous ne pouvez pas porter plaintes, vous n'avez pas les moyens de vous défendre, de confondre vos tortionnaires. Ils cherchent à entretenir, avec vous, des conversations suivant une codification verbale. Votre, vie professionnelle, votre vie personnelle la plus intime n'ont plus de secret pour ces malades mentaux manipulateurs. Les mots secret, confidentiel n'ont plus aucun sens pour personnes, a tel point que lorsque nous votons nous posons la question est ce bien nous qui avons choisi le candidat ? Nous sommes accompagnés en permanence de cette voix du harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie électromagnétique, jusque dans l'isoloir qui a la prétention de vous dire ce qui est bien ou mal. Qui se plaint lorsque vous vous rebeller, ils vous culpabilisent, ils se permettent même de vous infliger des punitions. Ce n'est plus vos pensées, votre libre décision, c'est la leur ! Ne soyons pas étonnés du nombre d'abstentionnistes dans les votes ! Les lavages de cerveaux administrés par ces terroristes avec cette arme de guerre ont des conséquences sur votre vie personnelle.

Les victimes sont isolés de leur famille, ils vous forcent à divorcer, vous êtes privés de votre cercle d'amis. Tout votre relationnel social est détruit par les terroristes qui avec l'arme influence vos relations pour qu'ils vous ignorent. Vous êtes enrôlés dans un le tourbillon d'un système sectaire. Le principe est suivant. Lorsque vous approchez quelqu'un que vous connaissez ou que vous allez faire sa connaissance.

Tout y passe : La diffamation, ils vous dénigrent en appliquant l'arme sur les têtes de vos relations aux quelles vous tenez le plus. Ils l'appliquent l'arme sur vous et vos proches en manipulant les uns et les autres pour vous séparer d'eux. Même la tête de votre dernier né. Manipuler, contre vous, les personnes, que vous côtoyez sont aussi victimes de armes pour arriver à créer des conflits. Lorsque vous les insultez les manipulateurs ils se présent immédiatement en victime. Rien de plus facile pour eux, ils ont accès en temps réel à toutes les mémoires humaines, ils connaissent donc toutes les vies de leurs victimes. Comme s'ils interrogent un disque dur d'un ordinateur. Ils ne se gênent pas, pour appliquer les mêmes punitions à vos relations sociales pour créer des conflits entre vous et les personnes que vous côtoyez.

Les punitions psychiques, morales, physiques sont plaint ores surtout si vous essayez de vous défendre. Pour terroriser vos proches qui refusent de s'enrôler dans cette toile d'araignée tendue par des manipulateurs à méthodes nazis. A la moindre remarque contradictoire de l'entourage immédiat, les cibles ont des excès importants de mauvaises humeurs et de colères qui leurs montent à la tête. Dans les débuts de cette infamie des saignements de nez apparaissent, même pendant la nuit, plombant votre sommeil d'insomnies chroniques. Ils vous privent de sommeil pour que la journée vous soyez très fatigués et peu opérationnel dans vos activités professionnelles et personnelles. N'importe quel être humain peut être conditionné, manipulé, pour perpétrer des attentats ou d'autres atrocités. Les conséquences font, que les manipulateurs sont complices des exécuteurs d'attentats pour les avoir, mentalement, conditionné à tuer. Internet déborde de plaintes émises par des personnes piégées, mentalement, aussi atteinte dans leur états de santé. Comme par exemple : Les armes de harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie électromagnétique, dites aussi armes psychotroniques sont des armes qui influencent le système nerveux avec des rayons non ionisants (différents des armes atomiques qui elles ont un rayon ionisant). Non seulement elles sont dangereuses pour le psychologie et le mental, elles ont aussi des effets physiologiques, comme des changements biologiques. Ces armes cassent les ADN qui se restructure dans le désordre en provocant des cancers. Elles participent activement aux destructions neurologiques. Provoquent des ruptures d'anévrismes.

Les procédés des armes psychotroniques ou RF (radiofréquences) ont été exposés lors de la conférence de Los Alomos vers fin 1993.

"Elle consiste à transmettre un champ d'énergie destructeur pour les équipements électroniques ou une information sous la forme d'un champ radioélectrique ou électromagnétique modulé, focalisé, d'une façon spécifique en direction d'une personne ou d'un groupe de personnes afin de modifier le comportement psychologique." une lettre ouverte à été envoyé par une victime.

Des milliers de personnes en France et dans le monde sont soumises à des expérimentations, manipulations, harcèlements, actes de torture ou à des traitements cruels, inhumains et dégradants par les nanosciences et nanotechnologies qui utilisent abusivement des dispositifs et systèmes photoniques type télédétection par laser ou LIDAR. Ce nano-système radiatif est façonné et dirigé sur la victime. Le dispositif de transmission est de type fibres à cristaux photoniques. L'émetteur peut à distance faire toutes sortes d'expériences sur le corps en manipulant les fréquences du spectre électromagnétique à l'aide d'impulsions laser femto-secondes. Le système nerveux périphérique est particulièrement ciblé par les impulsions et subit de multiples stimulations sensorielles qui torturent physiquement et psychologiquement.

Ces effets font penser à un système assisté par ordinateur provenant d'une certaine recherche scientifique organisée, satellites, abus de la télédétection par laser entre. L'information date et d'autres systèmes ont été trouvé, malheureusement !

Leurs souffrances ne sont pas jamais prises en considérations. Ils subissent de grandes souffrances psychologiques et morales. En l'état actuel du droit en France les victimes du système, prisonnières de terroristes. Elles n'ont même pas les moyens de connaître leurs ennemis donc elles ne se plaignent pas. Elles n'ont pas de preuves formelles, donc pas de plaintes ou alors vous n'êtes pas considéré comme sérieux lorsque vous voulez insister pour vous plaindre. Les victimes sont pourtant en légitime défense s'ils détectent leurs tortionnaires, ils portent plaintes pour tentatives de meurtre en bande organisée avec des armes de guerre. Il vrai que l'Etat français est aussi victime mais ne se précipite pas pour mettre ces manipulateurs sous les verrous. Physiquement les dégâts sont visibles sur les côtés des yeux, sur la peau du visage, du cuir chevelu, des marques rouges et brunes permanentes apparaissent avec une perte des cheveux entre 30 et 45 ans pour les hommes. Ces tortures sont pratiquées dans un anonymat le plus total, ceci grâce à des moyens de guerre de hautes technologies développées dans le plus grand secret par toutes les grandes puissances. Le harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie électromagnétique est une torture tellement insupportable que les victimes se suicident. Crime parfait, pas de témoin pas de preuves probantes, pas de plaintes possibles et surtout pas de personnels de polices, juridiques, formés pour enquêter, détecter et condamner ces terroristes, ces mafieux, ces nazis qui pillent notre économie et tue la France lentement mais surement. Une omerta, de connivences indifférentes, liée entre différentes mafias de terroristes ?

A ma connaissance, actuellement, aucune information, n'a filtré sur le sujet. La torture d'une population civile ciblée ; les tortionnaires orientent le choix préférentiel de leurs proies sur des femmes (voir même des nourrissons, des enfants) n'ayant rien à se reprocher avec des faiblesses de caractères. La déduction qui vient à l'esprit : Les jeunes recrutés par l'ei ont des profils correspondant aux cibles recherchées par les bourreaux du harcèlement électromagnétique, sonore et la télépathie électromagnétique.

Ils souhaitent les exécuter soit les impliquant dans des actes criminelles soit par le suicide. Le plus souvent, la population ciblée est dans une phase de fatigue mentale, du genre dépressif, surtout en début ou fin de cette pathologie relevant de la psychologie. Les personnes qui ont perpétré les attentats ont toutes des antécédents juridiques le plus souvent liés à la drogue. Ils ont séjourné en milieu carcéral ou ils ont côtoyé le grand banditisme. Ces malades mentaux sont mis à contributions pour faire de l'espionnage sur leurs lieux de travail, (quand ils en ont un) ; dans la société Française pour connaître l'organisation de notre vie sociale ou ailleurs, jusque pendant des vols internationaux.

Ils vous suivent par GPS, dans l'avion qui vous transporte d'un pays à un autre.

Le moyen mis en oeuvre est : La télépathie électromagnétique. Alors que les mesures de sécurités de l'aviation imposent l'extinction des téléphones portables pendant les vols, des fréquences provenant de satellites viennent vous empoisonnez la vie pendant tout le vol ainsi que dans le pays de votre destination avec des fréquences de la télépathie et le harcèlement électromagnétique, sonore électromagnétique.

Un aperçu historique du développement de ces moyens criminels qui s'amalgament parfaitement aux évolutions permanentes des hautes technologies, médicales et de l'électronique en général et sa miniaturisation extrême.

Voilà un petit aperçu historique de l'évolution du système.

Des recherches ultra-secrètes

Le Docteur Warren Mc Culloch, physiologiste à l'Université de l'Illinois et dont les recherches sur le cerveau cortical ont eu un retentissement important, décrivit la difficulté de tenir une conférence sur ces technologies en 1952, précisant que pratiquement tous les sujets qu'il souhaitait aborder avaient été tenus au secret. Dans les années 2000, alors qu'il entreprenait la rédaction de <<Mind Wars>>, Jonathan D. Moreno, se heurtait encore à un mur du silence maçonné de peurs, de secrets et d'intérêts financiers. Cette censure vise pourtant uniquement les populations, car il semble certain que les diverses armées se sont tenues au courant de manière très précise de l'avancement des recherches des autres nations. Il a même existé des transferts de technologies, entre l'URSS et les USA, par exemple. Les chercheurs soviétiques étudient notamment les phénomènes paranormaux (Vladimir Bekhterev, de l'Institut de Recherche sur le Cerveau de Leningrad, A.G. Ivanov-Smolenski et Bernard Kashinsky) et la biophysique. En 1920 l'Union Soviétique crée une commission spéciale au sein de l'Institut du Cerveau pour étudier la transmission de pensée. En 1924, le commissaire Anatoli Lounatcharski (qui séjourna plusieurs fois en France) créé un Comité soviétique pour l'étude du paranormal. Des travaux majeurs sont menés par Leonid Vassiliev, membre de la Commission d'étude de la suggestion mentale qui avait été créé par Bechterev. Vassiliev publie en 1926 les résultats de ces premiers travaux ou il considère que la télépathie est due à des activités électromagnétiques du cerveau. Leur publication en occident, en 1962, sous le titre "La Suggestion à distance", Paris, 1963 fera grand bruit. Les travaux de Vassiliev furent continués par Kogan. Une bibliographie publiée par la CIA confirme les nombreuses recherches concernant la transmission de la pensée menées en URSS depuis les années 1920. Néanmoins, ces recherches restent empiriques car, dans les années 1930, les scientifiques n'arrivent pas à créer des expériences de télépathie reposant sur des bases théoriques.

La biophysique, une science stratégique en U.R.S.S.

Vernadsky, fondateur du l'Institut d'Etat du Radium à Leningrad, reprend les travaux de Louis Pasteur et étudie les effets des champs électromagnétiques sur les processus du vivant. Alexander Gurwitsch montre que des molécules telles que l'ADN peuvent capter une partie de l'énergie lumineuse (à la façon de la chlorophylle). Il est un des premiers à démontrer systématiquement le fonctionnement quantique des processus biologiques, c'est à dire que la biologie est influencée par la captation de quantités quantiques d'énergie provenant des rayonnements électromagnétiques. G. M. Franck, élève de Gurwitsch et fondateur de l'Institut de Biologie Physique à Pushchino est le grand spécialiste des effets des impulsions électromagnétiques sur le vivant. Les professeurs Vlail Kaznacheev, chef de la division médicale de l'Académie Soviétique des Sciences à Novosibirsk et le biophysicien Inyushin sont aussi impliqués dans ces recherches. Les Soviétiques réalisent l'importance de ces travaux et transposent la notion militaire de maîtrise du terrain en maîtrise de la biosphère (un terme inventé par Vernadsky), c'est à dire de la totalité des processus du vivant.15 Ils créent le slogan
"Celui qui maîtrise la totalité du spectre électromagnétique dominera le monde !"
Ils mènent aussi des recherches poussées en parapsychologie, guerre psychologique, modification du climat et effets des micro-ondes. Une des retombées de ces recherches est la possibilité de contrôler la pensée et les sentiments des êtres humains en utilisant notamment des ondes électromagnétiques de très basses fréquences pour transmettre et amplifier les signaux télépathiques.

Les USA et leurs alliés s'intéressent au contrôle mental

Quelques chercheurs s'intéressent aux radiations électromagnétiques, comme le Professeur Herman Schwan ou à la guerre psychologique, tel Brodie et Kaufmann.19 En 1947, le fondateur de la cybernétique, Norbert Wiener, qui a travaillé notamment avec Vannevar Bush et Yuk Wing Lee publie From Cybernetics. Il constate qu'il est possible d'influencer le comportement humain par l'utilisation d'une onde électromagnétique très basse fréquence (10Hz).

A cette époque, les USA s'engagent dans des recherches (BLUEBIRD, ARTICHOKE, MKDELTA, MKULTRA, MKNAOMI, MKSEARCH...)21 visant à contrôler l'esprit de ses ennemis sur le champ de bataille, à maitriser sans tuer par les armes non létales ou permettant de créer un assassin programmable. Le préfixe MK des noms de ces projets signifie "Mind Control". Tous les types de contrôle sont étudiés, que ce soit par la psychothérapie, l'utilisation de substances naturelles ou artificielles ou les ondes. Le sous-projet MK94 étudie l'influence à distance sur certaines zones du cerveau. MK119 est une revue de la littérature concernant la mesure des signaux bioélectriques et les possibilités de téléguider des comportements. 117 MK142 porte sur les stimulations électriques du cerveau. La motivation des américains était peut-être augmentée par leur confrontation avec le lavage de cerveau lors de la guerre de Corée, mais cela n'a pas été totalement confirmé. Le procès Mindszenty est aussi considéré comme un évènement déclencheur des recherches menées par la CIA.

Dans les années 1950, des journaux français lancent la rumeur que les Américains sont capables de transmettre des informations par télépathie entre leurs bases terrestres et leur sous-marin atomique USS Nautilus (SSN-571). Cette nouvelle stimule les efforts de recherche dans les deux camps.

Certaines recherches portent sur les micro-ondes et les armes électromagnétiques atomiques. Des bombes atomiques spécifiquement conçues pour leur puissance d'explosion électromagnétique initient une transition vers des recherches purement orientées sur l'utilisation des champs électromagnétiques. Les USA se rendent compte de la supériorité de ces technologies : plus efficaces, plus propres, plus précises et même sélectives, mais ils n'ont pas conscience de l'avancé des soviétiques en la matière. Un groupe de chercheurs surnommé "phage group", formé autour de Max Delbruck et Salvador Luria est chargé d'orienter les recherches dans le domaine de la biologie.
L'état Français devra, un jour ou l'autre, budgéter des sommes considérables pour que les souffre-douleurs soient indemnisés pour non assistance à personnes en dangers et obtenir des dommages de guerre subits, surtout sur la santé psychique et physique des victimes et les débarrassés de cette persécution infernale.

Toutes les cibles, sans exceptions, sont prisonnières, condamnées à être torturées puis à mourir avant l'heure. Plusieurs personnes sont déjà mortes sous ces tortures, qui ne protègent personnes et ne soignent pas les maladies mentales. Des arguments sans fondement scientifique. Mais de grosses excuses pour que les bourreaux continuent leurs basses oeuvres et aussi, pour discréditer les souffre douleurs, celles et ceux qui ont le courage de se plaindre.

Le mode opératoire est conforme à une situation de guerre psychologique. Cela ressemble à des opérateurs qui souhaitent mettre en place des réseaux de trafiquants de drogues. Pourquoi ? Les modes opératoires de terroristes déterminés, jusqu'au boutisse, font croire à leurs allégeances religieuses totales. Les C.V, de presque tous les terroristes font état d'emprisonnement pour trafic de drogue ; la question que l'on est endroit de se poser : Est-ce que les personnes qui se font piégés par l'EI sont-elles attirés par les pays comme l'Afghanistan, l'Irak, la Syrie, là ou la drogue se cultive ?

Avec la télépathie électromagnétique et le harcèlement électromagnétiques et sonore les exactions de cette arme m'ont donné de l'exéma dans les oreilles et dans les plies derrière les oreilles entre les pavillons des oreilles et la tête. Pour moi ce n'ai pas de l'eczéma mais des brûlures dues aux fréquences qui me sont appliquées en permanence, en particuliers de nuit. Laissé faire des espions, des terroristes, des bandes de voyous mafieux, qui torturent, persécutent en permanence et tuent des citoyennes et des citoyens qui vivent en père tranquille. Dans ces conditions, d'autres attentats sont évidement possible surtout si ces nazis mafieux maîtrisent l'information avec cette arme de guerre. Les avions, les salles de spectacles ont été jusqu'à présent leurs cibles mais nous devons nous attendre a ce qu'ils s'attaquent à des installations classées SEVESO ou des équipements sensibles comme le nucléaire. Ou encore, une raffinerie de pétrole ; inévitablement, les vapeurs d'hydrocarbures sont présentes en permanence dans ce type d'environnement, malgré les contrôles fréquents. Bien focalisées et dirigées sur l'installation, des ondes hertziennes créent une explosion qui détruit le site ; et probablement beaucoup de vies. L'explosion de l'usine AZF de Toulouse le 21 septembre 2001 à 10 h 17. Un stock d'environ 300 - 400 T de nitrate d'ammonium déclassé destiné à la production d'engrais a explosé dans un bâtiment de 221m², creusant un cratère de forme ovale de 70 m de long et 40 m de largeur, et de 5 à 6 m de profondeur. La détonation a été entendue à plus de 80 km de Toulouse. Un séisme de magnitude 3,4 a été enregistré. Cette année en chine d'importantes explosions dans port de Tianjin. Les raisons de ces explosions restent toujours à éclaircir. Une cargaison contenant des explosifs pourrait avoir explosé dans le port de la ville, dans un entrepôt où étaient stockées des matières dangereuses ? Le dernier bilan faisait état de 17 morts vers 1 heure du matin heure française (7h en Chine), mais la déflagration a été d'une rare violence.

La Seconde Guerre mondiale a réveillé des consciences pour que des génocides comme les camps de concentrations, les exactions militaires sur les civiles et tueries militaires ne se reproduisent pas. Enfin pour que les guerres ne soient plus et que la liberté soit pour tous les citoyens. Voeux utopiques et pieux qui ne se sont jamais concrétisés.

Nous avions déjà tout faux ; les américains ont largué une bombe atomique sur Hiroshima le 6 août 1945. Puis les combats se sont enchaînés avec une déconcertante continuité. En Europe nous avons frôlé des conflits importants à plusieurs reprises, mais celui de la Yougoslavie a été inévitable et sanglant. D'autres se sont déclarés surtout en Afrique dans des territoires essentiellement convoités pour ces richesses pétrolières et minières de tous types sur ce continent. Nos chefs d'états se font espionner par nos soient disant amis et alliés et le peuple ? Comme toujours les US mettent leurs intérêts prioritaires à toutes autres considérations humaines. Nous avons subis un certain nombre de crises économiques et maintenant nous sommes en crise économique permanente, le chômage en Europe, les pays qui croulent sous les dettes etc. Il est grand temps de nous débarrasser de cette naïveté, de façade qui arrange. Réagissons en échafaudant une défense prospective, n'aillons pas peur de former une armée Européenne opérationnelle doté d'une force d'information puissante et efficace, mettons de côté nos préjugés territoriaux et notre susceptibilité nationale. Nos alliés nous espionnent et les Russes cherchent à en découdre. Les nazis n'ont sûrement pas dit leurs derniers mots ; l'EI et d'autres multiplient les attentats. Sans être pessimiste l'ambiance internationale n'est pas au beau fixe. Nos alliés surveillent toutes nos activités confondus et même notre façon de vivre même au plus profond de notre vie intime.

Donc, une économie qui s'écroule, depuis que Goldman Sachs a créé un indice boursier sur les matières premières qui a déstabilisé le système économique mondiale et particulièrement européen. Après la crise de 2008, les investisseurs se sont tournés vers ce secteur, contribuant ainsi à la formation d'une bulle alimentaire. L'offre et la demande y sont évidemment pour quelque chose, mais la hausse des prix des denrées alimentaires constatée à travers le monde à une raison plus profonde : L'avidité de Wall Street. Cette banque Goldman Sachs à des conseillers : Dont quelques dirigeants ou anciens dirigeants Européens ?

Le Goldman Sachs Commodity Index

Il aura fallu les grands cerveaux de Goldman Sachs pour réaliser une chose toute simple : Rien n'a plus de valeur que notre pain quotidien. Et là où il y a de la valeur, il y a de l'argent à se faire. En 1991, les banquiers de Goldman, avec à leur tête le président visionnaire Gary Cohn, ont conçu un nouveau produit dérivé financier composé de 24 matières premières, des métaux précieux à l'énergie, en passant par le café, le bétail, le maïs, les porcs, le soja et le blé. Ils ont pondéré la valeur d'investissement de chacune d'elles, ont mélangé et transformé les parties en montants, puis ont réduit ce qui constituait un ensemble compliqué d'éléments tangibles en une simple formule mathématique, baptisée dès lors Goldman Sachs Commodity Index (indice de matières premières GSCI). Pendant près de dix ans, l'indice GSCI a été un produit de placement relativement statique, les banques étant davantage intéressées par les placements risqués et les obligations structurées que par tout ce qui peut être semé ou récolté. Puis, en 1999, la CFTC, organisme indépendant chargé de réglementer les marchés à terme aux Etats-Unis, a ouvert les marchés à terme aux investisseurs extérieurs. Alors que l'intervention sur les marchés agricoles était jusqu'à présent limitée aux opérateurs physiques, et ce depuis la crise de 1929, les banques ont pu désormais prendre la position qu'elles souhaitaient.

Des contrats à terme pour garantir une stabilité

Ces changements ont alors touché les grandes bourses de Chicago, Minneapolis et Kansas City, qui avaient contribué, pendant 150 ans, à la stabilité relative du prix des denrées alimentaires au niveau international. Le secteur agricole peut paraître bucolique, mais il est volatil par nature et soumis aux vicissitudes de la météo, des maladies et des catastrophes. Créé après la Guerre de Sécession par les fondateurs d'Archer Daniels Midland, de General Mills et de Pillsbury, le système de trading des contrats à terme de céréales a contribué à faire des Etats-Unis un poids lourd de la finance, capable de rivaliser avec l'Europe, voire de la surpasser. Les marchés agricoles ont également protégé les agriculteurs et les meuniers américains contre les risques inhérents à leur profession. L'idée de base était le contrat à terme, un accord entre vendeur et acheteur de blé sur un prix du boisseau raisonnable (et ce avant même qu'il n'ait poussé). Ces contrats à terme ont non seulement permis de garantir le prix stable du pain à la boulangerie (ou plus tard au supermarché), mais ils ont également aidé les agriculteurs à se prémunir contre les périodes de vaches maigres et à investir dans leurs fermes et leurs affaires. Résultat : Au cours du XXe siècle, le prix réel du blé a baissé (malgré une ou deux hausses, notamment lors de la spirale inflationniste des années 1970), ce qui a stimulé le développement du secteur américain de l'agro-business. Après la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis ont systématiquement enregistré des excédents agricoles, ce qui a constitué un élément fondamental de leur stratégie politique, économique et humanitaire durant la Guerre Froide (sans compter que les céréales américaines ont nourri des millions de personnes affamées dans le monde).

Les acteurs face les spéculateurs

Les marchés à terme comprenaient au départ deux types d'acteurs : Les fermiers, les meuniers et les grossistes, les acteurs du marché qui sont véritablement intéressés par les fondamentaux du marché agricole. Il ne s'agit pas seulement des producteurs de maïs de l'Iowa ou des producteurs de blé du Nebraska, mais de grandes multinationales comme Pizza Hut, Kraft, Nestlé, Sara Lee, Tyson Foods et McDonald's, dont les actions à la bourse de New York varient selon leur capacité à approvisionner les gens en voiture, à leur domicile et dans les supermarchés à des prix compétitifs. Ces acteurs du marché sont appelés bona fide hedgers, car ils ont réellement besoin d'acheter et de vendre des céréales.

A l'opposé se trouve le spéculateur. Le spéculateur ne produit et ne consomme pas de maïs, de soja ou de blé ; il ne saurait pas où stocker les 20 tonnes de céréales qu'il est susceptible d'acheter à tout moment si jamais elles lui étaient livrées. Les spéculateurs ont recours à une méthode classique, celle qui consiste à acheter à bas prix dans l'espoir de revendre plus cher. Les opérateurs physiques ont vu d'un bon oeil l'arrivée des spéculateurs traditionnels sur leur marché ; leurs ordres de vente et d'achat permanents donnent sa liquidité au marché et permettent aux "bona-fide hedgers" de gérer les risques en vendant et en achetant quand ils le souhaitent.

Goldman Sachs à l'origine du bouleversement

Mais l'indice de Goldman Sachs a déstabilisé ce système. La structure de l'indice GSCI a occulté la pratique vieille de plusieurs siècles consistant à acheter et vendre dans le même temps. Ce nouveau produit dérivé est long-only, ce qui signifie qu'il a été conçu uniquement pour acheter des matières premières. Cette stratégie long-only est motivée par l'intention de transformer un investissement sur les matières premières (jusqu'alors réservé aux spécialistes) en ce qui ressemble fortement à un placement dans un actif (une catégorie d'actifs dans laquelle n'importe qui peut placer son argent et le laisser fructifier pendant des dizaines d'années, sur le modèle de General Electric ou d'Apple). Quand le marché des matières premières commence à ressembler davantage à un marché financier, les banques peuvent espérer de nouveaux afflux de liquidités. Mais cette stratégie long-only comporte une faille : l'indice GSCI ne comprend pas de mécanisme pour vendre une matière première (vente à découvert ou position courte).

Ce déséquilibre a eu des répercussions sur la nature même du marché des matières premières, les banques se retrouvant contraintes d'acheter encore et encore (et ce, peu importe à quel prix). Quand l'échéance des contrats à terme sur les indices de matières premières approchait, les investisseurs long-only devaient reconduire leurs positions d'achat de plusieurs milliards de dollars dans le cadre des prochains contrats à terme, deux ou trois mois plus tard. Et l'effet à la baisse sur les prix des positions courtes n'étant pas pris en compte dans l'indice GSCI, les traders professionnels pouvaient faire d'énormes bénéfices en anticipant les fluctuations du marché que ces roulements finiraient par causer. "Je gagne ma vie avec de l'argent stupide", a déclaré Emil Van Essen, trader sur les matières premières, à Businessweek l'année dernière. Employés par les banques qui avaient justement crée les fonds indiciels sur matières premières, les traders sur matières premières ont surfé sur la vague du profit.

Les banques sachant reconnaître un système lucratif, des dizaines de spéculateurs n'intervenant jamais sur le marché physique (non-physical hedgers) ont rapidement suivi l'exemple de Goldman Sachs et son indice de matières premières, notamment Barclays, Deutsche Bank, Pimco, JP Morgan Chase, AIG, Bear Stearns et Lehman Brothers, pour n'en citer que quelques-uns. Les conditions étaient propices à une inflation des prix alimentaires, qui, au final, a pris de court certaines des plus grandes entreprises américaines dans l'industrie meunière, l'industrie agroalimentaire et le secteur de la grande distribution, et a créé une onde de choc dans le monde entier.

Face à la crise de 2008, les investisseurs se sont tournés vers les matières premières

L'histoire se raconte avec des chiffres. Depuis l'éclatement de la bulle Internet en 2000, la quantité de dollars investis dans les fonds indiciels sur matières premières a été multipliée par 50. Concrètement, en 2003, le marché à terme des matières premières ronronnait encore à 13 milliards de dollars (8,98 milliards d'euros). Mais début 2008, quand les investisseurs ont commencé à s'affoler à cause de la crise financière mondiale et à perdre confiance dans le dollar, la livre sterling et l'euro, ils ont vu dans les matières premières (et notamment les denrées alimentaires) le dernier endroit sûr pour placer l'argent de leurs fonds spéculatifs, fonds de pension et fonds souverains. "Des gens qui n'avaient aucune idée de ce qu'était une matière première se sont soudain mis à en acheter", raconte un analyste du ministère américain de l'Agriculture. Au cours des 55 premiers jours de 2008, les spéculateurs ont investi 55 milliards de dollars dans les marchés de matières premières et en juillet, c'est 318 milliards de dollars (219 milliards de dollars) qui ébranlaient les marchés. Depuis, l'inflation des prix agricoles s'est stabilisée. L'argent circulait et les banques avaient sous la main tout un ensemble de nouveaux produits dérivés pour les marchés de denrées alimentaires. Régis par les prix du pétrole et du gaz (les principales matières premières des fonds indiciels), ces nouveaux produits de placement ont mis le feu aux marchés de toutes les autres matières premières indexées, donnant lieu à une bulle alimentaire qui rappelle l'histoire de la tulipe, de l'Internet et de l'immobilier bon marché.

Le prix du blé dur roux de printemps, généralement compris entre 4 et 6 dollars (entre 2,70 et 4 euros) le boisseau de 60 livres (environ 27 kg), a battu tous les records et le contrat à terme sur le blé a atteint jusqu'à 25 dollars. Ainsi, le prix des denrées alimentaires dans le monde a enregistré une hausse de 80 pourcent entre 2005 et 2008 et ne cesse d'augmenter depuis. "La hauteur des investissements dans les marchés de matières premières a été sans précédent", souligne Kendell Keith, président de la National Grain and Feed Association (Association nationale des céréales et des aliments). Il ne fait aucun doute qu'il y a eu spéculation. Dans une récente note d'information, le rapporteur spécial de l'ONU sur le droit à l'alimentation, Olivier De Schutter, a indiqué qu'en 2008, "une part significative de la hausse des prix s'explique par l'émergence d'une bulle spéculative".

Une réaction en chaîne

Ce qui s'est produit sur les marchés agricoles n'est pas le résultat de la <<spéculation>>traditionnelle, qui consiste à acheter à bas prix dans l'espoir de revendre plus cher. Aujourd'hui, avec l'indice cumulatif, l'indice Standard & Poors GSCI donne 219 index tickers pour que les investisseurs, par le biais de leur système informatique Bloomberg, puissent miser sur n'importe quel produit, du palladium à l'huile de soja, en passant par les biocarburants et le bétail. Mais l'explosion de ces nouvelles opportunités de spéculation sur les marchés mondiaux agricole, alimentaire et de bétail crée un cercle vicieux. Plus le prix des denrées alimentaires augmentent, plus l'argent abonde dans le secteur et plus les prix augmentent. Ainsi, entre 2003 et 2008, la spéculation sur les fonds indiciels a été multiplié par 19. "Nous assistons à un choc de la demande due à l'entrée d'une nouvelle catégorie d'acteurs sur les marchés à terme de matières premières", a déclaré le gestionnaire de fonds d'investissement Michael Masters devant le Congrès américain, pendant la crise alimentaire de 2008.

Les banques et les traders sont les carnivores du système

L'intervention de Wall Street sur les marchés agricole, alimentaire et de bétail a donc été un choc pour le système mondial d'approvisionnement et de production alimentaires. Les réserves mondiales sont non seulement touchées par un approvisionnement restreint et une demande accrue de céréales, mais les banques d'investissement ont entraîné une hausse artificielle du prix des marchés à terme de céréales. Le blé fictif détermine désormais le prix du vrai blé, les spéculateurs (qui représentaient jusqu'à présent un cinquième du marché) étant plus nombreux que les "bona-fide hedgers" (de l'ordre de 4 pour 1).

Aujourd'hui, les banques et les traders dominent la chaîne alimentaire ; ils sont les carnivores du système et dévorent tout sur leur passage. Presque tout en bas, le fermier s'efforce de survivre. Pour ce dernier, la hausse du prix des céréales aurait du être une aubaine, mais la spéculation a également entraîné la hausse du prix de tout ce qu'il doit acheter pour cultiver ses céréales (des graines aux engrais, en passant par le carburant diesel). Tout en bas de la chaîne se trouve le consommateur. L'Américain moyen, qui consacre entre 8 et 12% de son budget hebdomadaire à l'alimentation, n'a pas été touché tout de suite par la hausse des prix. Mais pour les près de 2 milliards de personnes dans le monde qui dépensent plus de 50% de leurs revenus pour s'alimenter, les effets ont été dévastateurs : le nombre de personnes affamées a augmenté de 250 millions en 2008, portant le nombre total de personnes souffrant d'insécurité alimentaire dans le monde à un milliard (un chiffre sans précédent).

Y a-t-il une solution ?

Que faudrait-il faire ? Lors de ma dernière visite à la Bourse de Minneapolis, j'ai demandé à des traders ce qui se passerait si le gouvernement fédéral interdisait aux banques d'investissement de miser sur les marchés agricoles. Ils ont éclaté de rire. Un coup de fil à un "bona-fide hedger" comme Cargill ou Archer Daniels Midland et un échange d'actifs plus tard et il devient impossible de distinguer sur le marché à terme la position d'une banque de celle d'un acheteur international de blé. Je leur ai alors demandé : "Et si le gouvernement interdisait les produits dérivés long-only ?" Ils se sont de nouveau esclaffés. Il leur suffit cette fois de donner leurs ordres à la bourse de Londres ou de Hong Kong. Les nouveaux produits dérivés ont atteint des proportions supranationales et sont hors de portée de la législation des Etats souverains.

La volatilité des prix des denrées alimentaires a également gâché une occasion en or d'instaurer une coopération au niveau international. Plus le prix du maïs, du soja, du riz et du blé est élevé, plus les pays producteurs de céréales dans le monde doivent coopérer afin d'éviter que les pays importateurs de céréales (généralement pauvres) paniquent et que la flambée des prix agricoles et l'instabilité politique se propagent davantage. Au lieu de cela, les pays ont réagi avec nervosité et adopté des mesures de repli, des interdictions d'exporter à la mise en réserve des céréales, en passant par des confiscations de terre en Afrique pour des raisons néo-mercantiles. Et les efforts d'activistes et d'organismes internationaux soucieux de freiner cette spéculation n'ont rien donné. Pendant ce temps, les fonds indiciels continuent de prospérer, les banques encaissent les bénéfices et les pauvres dans le monde sont au bord de la famine.

Le harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie électromagnétique sont synonymes de guerre de terroriste verbal, arme de guerre extrêmement dangereuse elle est manipulée volontairement pour détruire psychiquement l'autre. Arme de guerre de hautes technologies, elle vous attaque, pendant des années, 24/24h pour que vous deveniez un(e) zombie par les paroles et le manque de sommeil, si vous n'êtes pas averti des effets et des techniques.

C'est avec ces armes que les tortionnaires piratent les états, terrorisent, trahissent les peuples et leurs dirigeants sans se faire prendre. Si vous avez des doutes sur l'existence de la télépathie électronique, je vous invite à enquêter en n'oubliant pas les études très avancées et qui malheureusement sont de plus en plus d'actualité pour des études commencées, depuis au moins 1920 ! Les études sur le sujet que les nazis ont arrêtées pour cause de capitulation ont été reprises. Ou encore voir, plutôt avec des découvertes technologiques qui ont évoluées à très grande vitesse tout au long du XXe siècle et les recherches continuent plus que jamais !

Description simplifiée du système

Réfléchissons, le flux électrique crée à partir de l'activité cérébrale, par conséquent la pensée peut être transmis par un réseau de télécommunication, traité et diffusé vers une ou plusieurs personnes ou des systèmes automatisés. Une des applications les plus avancées est l'existence de satellites d'écoute des pensées humaines. Vos codes personnels confidentiels n'ont plus secrets.

Alors que le cyber-espionnage se développe, que les cyber attaques se multiplient et que la menace terroriste exige la plus extrême confidentialité sur le dispositif de protection du territoire, jamais le sujet n'a autant été d'actualité.

Pour Louis Gautier, secrétaire général de la Défense et de la Sécurité Nationale, face au terrorisme, l'échange sécurisé de renseignements entre les États est une condition impérative.

La défense et sécurité nationale : Il faut renforcer la cuirasse. En marge de cette réflexion pour demain, et comme pour mieux souligner l'importance du secret. La carte bleue n'est plus un moyen fiable de paiement.

Cette année 2015 plus de 288 000 dossiers ont été classé SD (Secret Défense). Une seule personne habilitée à consulter un ou plusieurs de ces dossiers, si elle est sous le système, par une simple lecture de ces dossiers elle révélera le contenu sans même s'en apercevoir. Ce système affaibli les états pour que les manipulateurs en prennent le contrôle. Alors que le harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie électromagnétique associée à un système d'intelligence artificielle numérique, permet de prédire les comportements d'une personne. Etendue à un groupe entier elle ouvre la voie à un contrôle global des populations vers une civilisation psycho-civilisée, comme exprimé dans la doctrine de l'administration Clinton "Shaping the world, shaping the mind".

Déjà, dans les années 1960 le docteur Delgado applique sur la tête de divers animaux un champ magnétique modulé à basse fréquence. Selon la fréquence précise choisie, elle peut par exemple endormir l'animal ou déclencher son agressivité pour générer des effets neurophysiologiques bien localisés dans le cerveau. Un article de L'Aviation Week, publié en 1994, mentionne que l'armée américaine a mené depuis les années 1960 des expériences de pilotage de missiles de défense aérienne par les ondes cérébrales. Récemment des hackers ont détourné les instructions de pilotes automatiques dans un vol aux US. Si cette arme n'est pas éradiqué le renforcement de la cuirasse de nos secrets défenses seront mis à mal et difficile à réaliser.

La moindre information circulant dans l'atmosphère, dans un câble ou encore dans le cerveau d'un être humain peut être capté et exploiter.

Sommes-nous tous des animaux ? Des esclaves ? Pour se laisser domptés par des terroristes qui utilisent l'arme du harcèlement électromagnétique, sonore avec la télépathie électromagnétique. Je n'ose pas, encore, croire que les terroristes de l'ei possèdent déjà ces armes pour recueillir des informations qui serviraient à perpétrer des attentats. Ils ont peut être récupérer ces armes dans l'arsenal que Kadafi à laisser ?

Si c'est le cas, nos moyens de défenses sont obsolètes. Si les pouvoirs publics ne réagissent pas aux milliers de plaintes de victimes qui sont sur internet pour le harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie électromagnétique.

Si nous ne réagissons pas des attentats encore plus atroces que ceux nous avons subis peuvent être perpétrés. Notre organisation sociologique est morte. Avec les attentas, nous sommes en perpétuelle atteinte à la surêté de l'Etat. Comme des quantités de personnes qui ont subis des tortures mentales, psychologiques par des malades mentaux. Des personnes se sont suicidées du fait de l'insu de portabilité de cette arme de guerre. Système qui vous tient 24/24H en vous racontant n'importe quoi, pour vous privez de sommeil. Les victimes en France n'ont pas le moindre soutien juridique, psychologique, elles s'épuisent physiquement, elles ne peuvent plus se confier à personne. Elles sont menacées en permanences par des chantages odieux. Sachant que la première attaque est d'abord : Votre Famille, ils vous contraignent au divorce, puis éloignent définitivement vos enfants, puis votre entourage immédiat Amis, travail, tous ce que vous aimez et vous fait plaisir.

Le but : Vous humiliez, vous brisez la vie pour vous conduire dans un asile ou mieux pour eux à l'acte suicidaire comme le décrit le sociologue Emile DURKHEIM.

Ce sont des assassins qui tuent en bandes organisées avec préméditation avec comme moyen : des armes de guerre.

Cette arme a déjà fait leurs preuves dans des théâtres d'opérations de conflits. Pourquoi l'état n'utilise pas l'armée, le régiment de Transmissions (Les chasseurs du 54e régiment des Transmissions basé dans l'est de la France.) seuls garants du trafic des ondes électromagnétiques. Ils sont équipés et entraînés pour retrouver ces prédateurs qui sévissent en toutes impunités ? Les dommages de guerre sont conséquents, puisque ces armes de guerres sont utilisées sur terre, sur mer et à plus de 30 mètres sous la mer, ainsi que dans les avions en vols ? Les citoyennes et les citoyens sont attaqués avec des armes de guerres destinées essentiellement aux renseignements.

Dans des voyages en avions, en vol, vous êtes ciblés, ainsi que les pilotes. Toutes les compagnies aériennes sont invitées à collaborer avec les constructeurs d'avions pour trouver une parade à ces saloperies. Les équipages et les passagers se sentiront plus en sécurité et gagnerons le droit à leurs tranquillités à laquelle ils aspirent.

Le harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie est synonyme de guerre. Le terroriste verbal, une arme dangereuse lorsqu'elle est manipulée, volontairement, pour détruire psychiquement et mentalement l'autre. Lorsque cette pratique vous attaque, pendant des années 24/24h aux moyens d'armes de guerre de hautes technologies sans savoir qui les a fournis ? Si vos doutes persistent sur l'existence de la télépathie électronique, je vous invite à enquêter en pensant aux études et aux avancées technologiques faites au moins depuis 1920 ! Oui nous sommes en guerre, une guerre psychologique contre des ennemis invisibles. Sommes-nous des animaux ? Des esclaves ? Allons nous laisser les terroristes, les nazis, nous dompter en pratiquant impunément le harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie ?

Pourquoi les pouvoirs publics ne réagissent aux milliers de plaintes de victimes sur internet du harcèlement électronique et sonore.

Notre civilisation basée sur l'organisation social est morte, sans un grand sur saut de réalisme. Des malades mentaux qui infligent 24/24H des tortures mentales, psychologiques à des quantités de personnes qui se suicident du fait de l'insu portabilité du système. Ils vous retiennent en vous racontant n'importe quoi. Ils vous exaspèrent, vous privent de sommeil. Les manipulateurs vous culpabilisent, ils vous accusent de les rendent malades. Les bourreaux se font passer pour des victimes. Les vrais, victimes, elles, dépriment, elles n'ont pas le moindre soutien juridique, psychologique, elles s'épuisent physiquement, jour par jour, elles ne peuvent pas se confier. Elles sont menacées en permanences par des chantages odieux sur les familles. Sachant que la première attaque est d'abord : Votre Famille, ils vous contraignent au divorce, puis vos enfants, puis votre entourage immédiat ami, travail, tous ce que vous aimez. Votre vie est détruite lentement mais sûrement.

Le but : Vous humiliez, brisez votre vie pour vous conduire à l'acte suicidaire.

Ce sont des assassins en bandes organisées qui tuent avec préméditation. Les moyens
des armes de guerre qui ont déjà fait leurs preuves dans des théâtres d'opérations. Pourquoi l'état n'utilise pas l'armée, les Transmissions seules garants des attributions des ondes électromagnétiques ? Equipées pour retrouver ces prédateurs qui sévissent en toutes impunités. Ces mercenaires manipulateurs n'ont qu'un bouclier l'anonymat de leur lâcheté ? Dissimulés pour ne pas payer des dommages de guerre. Les armes de guerres utilisées sur terre, sur mer et sous la mer à -30m (voir encore moins), dans les avions civiles. Lorsque vous voyagez, en avions, vous êtes ciblé ainsi que les pilotes. Toutes les compagnies aériennes sont invitées à collaborer avec les constructeurs d'avions pour trouver une parade à ces saloperies. Les équipages et les passagers se sentiront plus en sécurité et gagnerons leur tranquillité à laquelle ils aspirent et qu'ils ont droits. Les citoyens et les citoyennes sont attaqués avec ces armes de guerres destinées essentiellement aux renseignements.

La question : Combien de temps allons nous être complice de ces terroristes ?

Ils opèrent en toutes impunités, personne ne s'inquiète des conséquences de leurs exactions qui quelque fois sont des vengeances personnelles. Qui a les moyens d'arrêter ces gangsters ? La science des contres mesures ? Qui arrêtera ces malades pervers et paranoïaques du pouvoir se servant de la science pour avilir la vie humaine ? Enfin pourquoi personne ne s'inquiète pas de l'existence de ces manipulateurs extrêmement dangereux dans un contexte international explosif ? L'espionnage la manipulation mentale, la rupture de la confidentielle défense de la confidentialité bancaire etc. le harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie est peut être déjà l'arme favorite des terroristes et d'autres ! Pour leurs forfaits et la déstabilisation des pays.

Nous n'avons pas la possibilité de nous défendre, ceux qui sont prisonniers de ces mafieux, le sont pour la vie. D'autre subiront des lavages de cerveaux pour être tuer, pour quelles causes ?

Ma colère est telle, face à cette ignominie que mon texte est peut être long, un peu désordre, mes idées se sont bousculées. Il fallait que je transmettre l'information sur cette souffrance pour tenir ma ligne de conduite acquise pendant l'armée et pour apporter une pierre à l'édifice de solidarité nationale sur la dénonciation du terroriste.

Le harcèlement électromagnétiques, sonore et la télépathie est une forme de terrorisme.  Mon but est tout simplement de faire avancer les choses dans cette période de troubles rythmée par des bruits de bottes.

La science avance, les terroristes aussi en même temps voir plus vite !

J'ai eu de la chance ; pendant mon service militaire j'ai servi dans les Transmissions ou j'ai été formé pour être averti de la nocivité de ces systèmes.
Source : Robin (mail reçu)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...