Recherche

30 septembre 2013

AVERTISSEMENT - Certains processeurs Intel contiennent un cheval de Troie

La puce secrète 3G Intel donne un accès via une porte dérobée furtive aux ordinateurs (comme le font les chevaux de Troie). Les processeurs Intel vPro permettent un accès furtif aux ordinateurs même lorsque ceux-ci sont arrêtés et hors-lignes…

Les processeurs Intel Core vPro contiennent une puce 3G secrète qui permet l’incapacitation à distance et un accès via une porte dérobée à tout ordinateur, même si celui-ci est arrêté. Bien que cette technologie ne soit pas nouvelle, les préoccupations sur l‘atteinte au domaine privé viennent juste de faire surface. La puce secrète 3G qu’Intel a ajouté à ses processeurs dès 2011 n’a pas causé beaucoup de consternation jusqu’à l’affaire de l’espionnage de la NSA suite aux révélations du lanceur d’alerte Edward Snowden.

Dans une vidéo promotionnelle pour la technologie, Intel se vante que ces puces donnent en fait plus de sécurité car elles ne demandent pas aux ordinateurs d’être allumés et permettent aux problèmes d’être réglés à distance. La promotion met également en valeur la capacité pour un administrateur d’arreter à distance des ordinateurs et ce même si l’ordinateur n’est pas connecté au réseau, ainsi que la capacité à contourner le système de cryptage ou chiffrage du disque dur.

"Intel a inclus la puce 3G afin de permettre sa technologie anti-vol Anti Theft 3.0. Et comme cette technologie se trouve sur tous les Core i3, les i5 et les i7 de la plate-forme Sandy Bridge et supérieur, cela veut dire que beaucoup de processeurs, pas seulement les nouveaux vPro, peuvent avoir la connexion secrète 3G que tout le monde ignorait jusqu’à maintenant", rapporte Softpedia.

Jeff Mark, directeur de l’ingénierie clientèle chez Intel, a reconnu que le processeur de la plate-forme "Sandy Bridge" de la compagnie, qui a été diffusé en 2011, avait la capacité "de terminer et de restaurer un ordinateur perdu ou volé à distance par la puce 3G."

"Les processeurs Core vPro contiennent un second processeur physique intégré au sein du processeur principal, qui a son propre système opératoire intégré dans la puce elle-même," écrit Jim Jones. "Tant qu’il est sur secteur et en état de fonctionnement, il peut être réveillé par le processeur Core vPro, qui fonctionne sur le système fantôme et qui est capable d’allumer les composants matériels de manière discrète et à distance et donner accès à ceux-ci."

Bien que cette technologie soit promue comme étant une facilité pour les experts en informatique afin de résoudre les problèmes d’ordinateurs à distance, cela permet également aux hackers ou aux taupes de la NSA de visionner le contenu total du disque dur de quiconque et ce même lorsque l’ordinateur est arrêté et déconnecté du réseau Wi-Fi.

Cela permet également à des tierces parties de flinguer l’ordinateur à distance par le biais de la puce secrète 3G construite au sein des processeurs Intel Sandy Bridge. Les webcams et micros peuvent également être activés à distance !

"Cette combinaison d’Intel niveau matériel permet à vPro d’avoir accès à des portes d’accès qui opèrent indépendemment des manipulations normales d’utilisation", rapporte TG Daily. "Ceci inclut les communications hors-bande (les communications qui existent en dehors du cadre de tout ce que la machine peut faire au travers de son système opératoire, système d'exploitation ou supervision), l’observation et la modification du trafic de réseau entrant et sortant. En bref, cela fonctionne secrètement, à l’insu de l’utilisateur et espionne, manipule potentiellement les données."

Non seulement cela représenterait un cauchemar en ce qui concerne la vie privée, mais cela augmente aussi dramatiquement le risque de l’espionnage industriel et aussi, chez les particuliers. La capacité pour des tierces parties d’avoir accès aux ordinateurs par la puce 3G permettrait également à des informations non voulues d’être implantées sur des disques durs, rendant ainsi possible pour les agences de renseignement et les forces de l’ordre corrompues de piéger les utilisateurs et mieux les contrôler.

"La finalité de tout cela ? Le processeur Intel Core vPro signe la fin de toute prétention de garder des données privées sur un ordinateur", écrit Stone. "Si vous pensez que le cryptage ou chiffrage, Norton, ou quoi que ce soit d’autre vont être capables de protéger votre vie privée et vos infos personnelles, incluant de ne jamais plus vous connecter sur le Web, pensez-y à deux fois. Il y a maintenant bien plus qu’un fantôme dans votre machine."

Pour finir, il existe quelques solutions pour contrer le cyber-espionnage : boycottez les ordinateurs de marque (HP, Dell, Acer,.....) et des processeurs Intel, achetez AMD ou gardez vos vieux processeurs Intel, passez sous Linux et entrez en résistance ! Carton rouge pour Intel pour violation de la vie privée.

Quelques astuces pour déjouer ce "backdoor" : 
- Définissez un mot de passe administrateur sur votre système et dans le BIOS / UEFI
- avec votre pare-feu, bloquez les entrées et sorties des ports 16992 et 16993
- désactivez tout ce qui touche à VPro, ME et AMT ainsi que "Intel Smart Connect" et "Remote Control" dans les paramètres de la carte mère (BIOS / UEFI).

FLASH du 05/11/2017 - Selon le forum Hardware, tous les processeurs Intel sont dotés de ce "backdoor" et le contenu du sujet montre comment le désactiver y compris les failles de sécurité sur les i3 et supérieur quelque soit la génération. A noter que les générations Intel Core 2 et antérieur ne sont pas concernées.

FLASH - Résistance à l’espionnage informatique - Solution personnelle à une informatique corrompue : Boycott et faîtes-vous-même… Quelle solution informatique personnelle à l’espionnage généralisé

Article traduit sur Inforwars

28 septembre 2013

Le fabuleux système solaire

Maintenant qu'ils connaissent mieux les planètes les plus grosses, les astronomes vont s'intéresser aux planètes des confins du système solaire et à leur lunes. Ces petits mondes glacés recèlent d'innombrables secrets à découvrir...

23 septembre 2013

Pourquoi vous devriez éviter de prendre le vaccin contre la grippe saisonnière ?

Chaque année, à cette époque, l'industrie du vaccin, à travers son vaste réseau d'entreprises-partenaires gouvernementaux des agences de santé et les médias de masse, commence à semer la peur dans l'esprit du public sur la grippe saisonnière afin de mener le plus grand nombre possible de personnes à se faire vacciner contre la grippe avec un vaccin. Et il semble que chaque année, de plus en plus de preuves vient également à la lumière illustrant précisément pourquoi les personnes ne devraient pas se faire vacciner contre la grippe, du moins pas sans examiner attentivement les conséquences graves de participer à ce rituel de l'injection annuel.

Comme vous avez probablement déjà remarqué, il est assez difficile de sortir dans des lieux publics ces jours-ci et pas rencontré divers signes, des bannières et panneaux en plâtre avec des phrases comme: "Protégez-vous et vos proches en obtenant votre vaccin contre la grippe" ou "Obtenez la dose, pas la grippe." Et pourtant, peu importe la manière agressive l'industrie du vaccin essaie de mener le vaccin contre la grippe vers le public, il restera toujours non prouvée, basé sur la peur, escroquerie pseudo-scientifique qui n'offre pas de bénéfices pour la santé.

Les bienfaits du vaccin contre la grippe sont statistiquement insignifiants

L'année dernière, par exemple, une étude sur le Centre de recherche et de politiques sur les maladies infectieuses à l'Université du Minnesota a révélé que, au mieux, le vaccin contre la grippe a un taux d'efficacité minable : 1,5% - pour 100 personnes vaccinées avec un vaccin contre la grippe, seulement 1,5% d'entre eux vont éviter d'attraper la grippe. Au pire, le vaccin contre la grippe est tout à fait inutile, que la même étude a montré qu'environ 97% des personnes qui ne bénéficient pas de la vaccination contre la grippe et également de ne pas attraper la grippe.

Autrement dit, les vaccins contre la grippe sont d'environ 98,5% inefficaces, ce qui signifie que la grande majorité des personnes qui se font vacciner contre la grippe ne tirent absolument aucun avantage pour la santé. Encore une fois, c'est dans un meilleur scénario où les marges d'erreurs potentielles sont ignorées et anomalies statistiques sont annulées. Dans toute la réalité, il n'y a en fait pas l'ombre d'une preuve incontestable qui prouve que le vaccin antigrippal n'est pas du tout efficace pour prévenir la grippe dans le monde.

36.000 personnes ne meurent pas de la grippe chaque année

Et pourtant, les Centres américains de lutte contre la maladie (CDC), désireux de distribuer 135 millions de doses de vaccin contre la grippe cette année, mène la guerre psychologique sur le public en répétant tout aussi de fausses déclarations au sujet de la façon dont des centaines de milliers de personnes se retrouvent à l'hôpital chaque année, à la suite d'une infection grippale, et qu'environ 36.000 d'entre eux meurent de complications liées à la grippe.

En vérité, cependant, seuls quelques dizaines de personnes tout au plus meurent chaque année comme une conséquence directe de l'infection par la grippe - le reste des décès regroupés dans la catégorie de la grippe sont en fait attribuables à la pneumonie, qui est souvent le résultat d'un système immunitaire sévèrement compromis. Et dans certains cas, leur faible immunité provoquée par le vaccin contre la grippe, elle-même, est responsable de décès imputés à l'infection grippale.

Les vaccins antigrippaux sont livrés avec une myriade d'effets secondaires potentiels

Outre leur inefficacité, les vaccins contre la grippe sont également équipées d'une gamme d'effets secondaires potentiellement mortels, que les autorités sanitaires révèlent rarement au public. Ces effets secondaires comprennent des choses comme des lésions cérébrales et de la démence - de nombreux vaccins contre la grippe contiennent encore du mercure toxique, après tout - des convulsions, et même des symptômes grippaux, ce qui contrecarre le point de même se faire vacciner en premier lieu.

La vitamine D, les aliments sont beaucoup plus efficaces que les vaccins contre la grippe pour prévenir la grippe

Dans le même temps, le public n'est pas dit que la vitamine D, qui est plus facilement obtenue par l'exposition solaire naturel, est beaucoup plus efficace pour prévenir la grippe que n'importe quel vaccin contre la grippe ne le sera jamais. Complétant avec des aliments pour stimuler le système immunitaire, comme la spiruline, l'ail et les champignons médicinaux, tout en buvant beaucoup d'eau et prendre beaucoup de repos, vous aidera également à éviter d'attraper la grippe beaucoup mieux qu'un vaccin contre la grippe.

22 septembre 2013

Voyager : aux confins du système solaire

Les anneaux de Jupiter, le champ magnétique d'Uranus, les incroyables geysers sur Triton : toutes ces découvertes, nous les devons aux sondes jumelles 'Voyager', lancées à l'été 1977 et récemment sorties du système solaire. Retour sur la mission spatiale la plus prolifique du siècle dernier.

Lancées à quelques jours d'écart à l'été 1977, conçues pour explorer pendant cinq ans les planètes géantes de notre système solaire, avec des trajectoires différentes donc complémentaires, les sondes jumelles du programme "Voyager" ont dépassé les attentes des scientifiques, autant dans la pertinence des résultats que sur la longévité exceptionnelle du matériel. L’activité volcanique sur Io, les rayures d’Europe, les anneaux de Jupiter, l’atmosphère de Titan, les irrégularités dans les anneaux de Saturne, le champ magnétique d’Uranus, les puissants vents de Neptune, les incroyables geysers sur Triton, la découverte de vingt-trois nouvelles lunes... : tout ceci est à mettre au palmarès inégalé des Voyager. Cette mission restera dans l'histoire spatiale comme la plus prolifique du siècle dernier. Les sondes poursuivent désormais leur fantastique épopée jusqu'aux confins du système solaire, emportant avec elles des images et des sons de notre planète gravés sur un disque. Les ingénieurs de la NASA estiment que leurs réserves d'énergie devraient leur permettre de garder le contact avec la Terre au moins jusqu'en 2020.


21 septembre 2013

10 produits de Monsanto les plus dangereux pour la santé

Le géant transgénique, Monsanto, se retire de la lutte pour le vieux continent. Cette semaine a bloqué sa demande à l'UE d'approuver ses nouvelles avancées technologiques, mais cela ne signifie pas que les Européens ne devraient pas craindre pour leur santé.

Aujourd'hui, le nom est surtout associé à Monsanto OGM (organisme génétiquement modifié), mais un regard sur l'histoire de l'entreprise montre que son travail a toujours été lié à des domaines très différents. Les effets de ce travail se fait encore sentir dans le monde entier et dans certains cas, est prouvé que la science et avoir un préjudice démesuré pour l'environnement et pour la santé humaine.

1. Saccharine

En 1901, John Francis Queeny a fondé la société Monsanto Chemical Works, à St. Louis, Missouri, pour produire des substituts de sucre pour le Coca Cola. Au début des années 70, des études , dont une étude de l’Institut national du cancer aux USA, a révélé que la saccharine provoque le cancer chez les rats et les autres mammifères.

2. BPC (biphényles polychlorés)

Dans les années 20 du siècle dernier, Monsanto a commencé à produire des biphényles polychlorés, un refroidissement des éléments pour les transformateurs électriques, les condensateurs et les moteurs électriques. 50 ans plus tard, "l’Environmental Protection Agency US Environmental" a présenté des preuves que les PCB provoquent le cancer chez les animaux et chez les humains. En 1979, le Congrès américain interdit sa production. La Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants interdit les PCB dans le monde entier en 2001. En 2003, Monsanto a payé plus de 600 millions d’habitants de Anniston (Alabama) où se trouvait la production de ces produits chimiques, qui ont souffert de graves problèmes de santé comme le cancer, les maladies du foie et des maladies neurologiques. Selon la recherche menée aux USA en 2011, ce produit chimique continue à apparaître dans le sang des femmes enceintes, alors que d’autres études démontreraient un lien entre les PCB et l’autisme.

3. Polystyrène

1941 Monsanto s’intéresse aux emballages en plastique et en synthétique pour la nourriture. Dans les années 80, l’Environmental Protection Agency US l’a placé comme le cinquième produit chimique dont la production génère des déchets les plus dangereux.

4. Les armes nucléaires et la bombe nucléaire

En 1936, Monsanto a acquis Thomas & Hochwalt laboratoires dans l’Ohio et est devenu son département central de recherche. Entre 1943 et 1945, le Ministère a coordonné ses efforts avec le Comité de recherche de l’US National Defense et l’a dédié à la purification et la production de plutonium, mais également pour affiner les produits chimiques qui sont utilisés comme déclencheurs pour les armes nucléaires.

5. DDT (dichloro diphényl trichloroéthane)

En 1944, Monsanto a été l’un des premiers fabricants de l’insecticide DDT pour lutter contre les moustiques qui propagent le paludisme. Le produit a été utilisé comme insecticide dans l’agriculture. Malgré des décennies de publicité par Monsanto pour convaincre que le DDT était sûr, les effets cancérogènes ont été confirmés en 1972. DDT a été interdit partout aux USA. Aujourd’hui, il est connu pour causer l’infertilité et les échecs dans le développement des embryons.

6. Doixina

En 1945, Monsanto a commencé à promouvoir l’utilisation de pesticides chimiques dans l’agriculture et la fabrication de l’herbicide 2,4,5-T, l’un des précurseurs de l’agent orange contenant des dioxines. Les dioxines s’accumulent dans la chaîne alimentaire, principalement dans le tissu adipeux des animaux. Ils sont hautement toxiques et peuvent provoquer des problèmes de reproduction et de développement, affecter le système immunitaire, interférer avec les hormones et ainsi causer le cancer.

7. Agent Orange

Dans les années 60, Monsanto était l’un des fabricants de l’Agent Orange, utilisé comme arme chimique dans la guerre du Vietnam . À la suite de l’utilisation de l’agent Orange, environ 400.000 personnes ont été tuées ou mutilées, 500.000 enfants sont nés avec des malformations congénitales et 1 million de personnes ont souffert de problèmes de santé, y compris les troupes américaines qui ont également été exposées à la substance au cours d’attaques qu’elles ont mené. Des rapports internes de Monsanto montrent que l’entreprise était au courant des effets toxiques de l’agent orange quand il l’a vendu au gouvernement américain

8. "Engrais" pétroliers

En 1955, Monsanto s’est lancé dans cette pratique après l’achat d’une raffinerie de pétrole. Le problème étant que les engrais de pétrole ont stérilisé la terre, et qu’ils tuent également les micro-organismes bénéfiques du sol.

9. Aspartame

L’aspartame est un édulcorant non-calorique qui est 150 à 200 fois plus sucré que le sucre. Il a été découvert en 1965 par la multinationale pharmaceutique GD Searl. En 1985, Monsanto a acheté GD Searl et a commencé à commercialiser l’édulcorant sous la marque Nutra Sweet. En 2000 ils ont vendu la marque. NutraSweet est connue comme l’élément qui est présent dans 5.000 types de produits et est consommé par 250 millions de personnes à travers le monde. Il est déclaré sans danger pour la consommation humaine de plus de 90 pays. En Février 1994, le ministère de la Santé et des Services sociaux a publié la liste des 94 effets possibles que la substance peut avoir sur la santé humaine. En 2012, selon les données de l’Institut Ramazzini (Italie) qui a réussi à tester les effets cancérogènes de Nutra Sweet chez les rats, la Commission européenne a lancer un nouveau processus de réévaluation de cette composition.

10. Hormone de croissance bovine

La somatotropine bovine recombinante (BGH), également hormone de croissance bovine est une hormone génétiquement modifiée par Monsanto qui est injectée dans les vaches laitières pour augmenter la production de lait. Selon plusieurs enquêtes, notamment en Europe, il y a un lien entre le lait BGH et le cancer du sein, le cancer du côlon et le cancer de la prostate chez l’homme. Il est à noter que le produit provoque des effets les plus graves chez les enfants pour deux raisons simples: ils boivent plus de lait que les adultes et ont moins de masse corporelle pour traiter des contaminants du lait. L’hormone est interdite au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon, en Israël, dans l’UE et en Argentine.

20 septembre 2013

AVERTISSEMENT - 98% de risques de krach financier en 2014

Oui, 2014 est un désastre total absolu en attendant juste pour s'enflammer. Dans le rapport intitulé : "Le risque de 87% qu'un krach financier se produise à la fin de l'année 2013", nous avons analysé les 10 avertissements de krachs majeurs depuis le début de cette année. Cependant, d'avantage de bestioles entrantes ont parcouru à travers notre écran radar. En pointant des bombes à retardement du Congrès, la Cour suprême, le sexe, les émissions de carbone, le Peak Oil, NSA, IRS, l'austérité.... Implacable. Le fait d'étourdir l'esprit.

Donc, beaucoup sont d'accord. Le déni. La vérité est : les bulles sont partout. Prêtes à exploser. La preuve s'accélère, avec une seule conclusion évidente : le risque de 98% à un point d'éclair. Ce krach pour 2014 est pratiquement garanti. Il y a une étroite mais 2% de chance d'esquiver cette déferlante.

Voici les 10 signes, des drones qui ciblent les marchés, les actions, les obligations et la, l'économie mondiale :

1. La bulle sans nom déclenche la plus grande chute depuis 30 ans

Les trois grandes bulles financières à travers le monde qui ont explosé au cours des trois dernières décennies, ont "été alimentée par la tenue des taux de la Réserve fédérale au-dessous du taux de croissance nominal de l'économie depuis trop longtemps", dit le stratège mondial, Kit Juckes de la banque française Societe Generale.

Les trois bulles : la bulle asiatique dans les années 90, la bulle Internet à la fin des années 90 et ce Juckes appelle la mega-bulle du crédit qui a déclenché l'effondrement de Wall Street en 2008.

Juckes avertit que nous sommes maintenant pris au piège dans la quatrième mega-bulle alimentée par la Réserve fédérale au cours des 30 dernières années, depuis l'avènement de l'économie conservatrice. Il appelle celui-ci : la bulle sans nom. OK, nous vous invitons à envoyer votre candidature pour nommer la nouvelle bulle. Mais ce que vous appelez, faites-le vite, il est proche de l'éclatement, comme les bulles asiatique, Internet et du crédit se crashent sur les 30 dernières années.

2. L'avertissement de Marc Faber sur le schéma de l'assouplissement quantitatif (QE) désastreuse de Bernanke

Faber se moque de la remarque de M. Bernanke que l'économie serait assez fort plus tard cette année donc il pourrait se prendre une balle dans le pied, qui commence à "se resserrer, ou mise à l'échelle de retour : c'est le programme d'assouplissement quantitatif stimulatif plus tard cette année." Oui, avec rires.

Selon Business Insider.com, Faber "a suggéré que QE serait essentiellement une partie de la vie de tous les jours pour le reste de nos vies", ajoutant qu'en 2010 dans les premiers jours de l'expérience désastreuse de Bernanke, Faber a mis en garde comme quoi "la Réserve fédérale se dirige vers QE99 ".

3. L'économie fonce déjà vers le krach, le PIB deviendra encore pire en 2014-2016

Sur le Huffington Post, Mark Gongloff, prévient : Cette "descente dramatique de la croissance économique américaine au premier trimestre a révélé la faiblesse persistante de l'économie, a exposé la folie de l'austérité de l'obsession de Washington et frappé le droit du nouvel optimisme de la Réserve fédérale." Et avec la politique détériore, il va empirer.

Gongloff met les mauvaises nouvelles en 2014 : "le PIB a progressé à un rythme annualisé de 1,8% au premier trimestre ... révisant en baisse sa première estimation de la croissance de 2,4% ... La croissance morose du premier trimestre a été au moins mieux que la croissance de 0,4% du PIB au quatrième trimestre de 2012. Mais il était encore loin d'être en bonne santé, et les économistes ne vois pas ce que cela devient beaucoup plus forte dans un avenir proche. Et c'est vrai mauvaises nouvelles pour les marchés allant jusqu'en 2014."

4. Métaux précieux : "Les cycles économiques pointent vers l'effondrement"

C'est l'alerte rouge cligontant. Après avoir examiné 20 cycles suivis par 20 autres experts, GoldSeek.com a conclu : "Il y a beaucoup de cycles qui suggèrent une correction boursière ou un krach se trouve à proximité ... La préparation est importante. Vous avez encore un peu de temps restant avant que le piège se referme !"

Les traders se dirigent vers les sorties de secours : "Les tendances non viables peuvent survivre beaucoup plus longtemps que la plupart des gens s'attendent, mais ils ne finissent quand leur temps est écoulé, à l'aboutissement de leurs cycles de temps." Ils ont analysé plus de 20 cycles : "Presque à l'unanimité de point à tectonique des changements dans les mois et années à venir. "

Oui, ils couvrent sur ​​le moment, mais les bombes à retardement sont bruyants, à proximité. Et "le krach des métaux précieux, en commençant en avril 2013, a été le premier avertissement de ce qui est à venir dans le monde."

5. Gross met en garde : "Plan de Ponzi, point de basculement et éclatement massif de la bulle du crédit !"

Bill Gross admet : "Le QE doit cesser. Des trillions d'argent pas cher a faussé les incitations et les prix des actifs gonflés à des niveaux artificiels." Mais maintenant Gross dit : "le plan de la Réserve fédérale est peut-être trop hâtive."

Quoi ? Sa société n'a pas fait imprimer assez d'argent bon marché de Bernanke ? Donc il blâme "une croissance plus faible sur l'austérité budgétaire," alors même que Bernanke tient à faire exploser la bulle de la balance de clôture de la Réserve fédérale par des milliards dans l'illusion et qu'il est le sauveur de l'Amérique parce que notre Congrès dysfonctionnel a échoué ?

Les changements de Gross, n'ont aucun sens : Juste il y a quatre mois, il a averti que la Réserve fédérale fera exploser massivement la bulle du crédit, une nouvelle bulle monétaire qui prononcerait l'expérience risquée arrogante de Bernanke en mettant l'avenir de l'Amérique dans le grand risque en finançant Wall Street, le Plan de Ponzi et en faisant exploser une énorme bulle financière.

Maintenant, comme un toxicomane qui ne peut pas arrêter, Gross a écrit dans son blog que le ​​point de basculement QE durera jusqu'en 2015. Auparavant, il semblait être la bulle sans nom devrait être rebaptisée la bulle Bernanke. Mais maintenant, avec Gross et Pimco de 2 trillions de dollars en jeu ici, peut-être que nous devrions l'appeler la bulle Gross.

6. Les cycles se produisent. Nous sommes maintenant en 5ème année d'une bulle typique de 4 ans

Tout le monde à Wall Street, la rue principale et Washington tient à oublier les fondamentaux des cycles du marché. N'oubliez pas : Bill O'Neill de chez Investors Business Daily, auteur de "Comment faire de l'argent dans les stocks", explique les moyennes des cycles du marché sont en hausse de 3,75 années, soit neuf mois plus tard.

Mais les moyennes sont des données anciennes, pas de faits futures. De beaux discours ne redémarrent pas une bulle. Et d'avantage d'avertissements ne crèveront pas une vieille bulle. Les cycles ont une vie propre, montent et descendent quand ils ont sacrément bien envie. C'est la nature !

7. Les guerres politiques garantissent la volatilité intense à travers des élections 2014-2016

Désolé, les gars, mais si vous êtes un investisseur espérant les guerres fratricides politiques de l'Amérique s'amélioreront dans le proche avenir, n'investissez pas juste. La guerre entre le Congrès avec son catastrophique 10% d'opinions favorables et le président, la guerre entre les Démocrates, les Républicains et le Tea Party, va encore s'aggraver, bouleversant d'avantage les marchés et l'économie.

Pourquoi ? Ajoutez juste dans la colère s'intensifiant après les décisions de la Cour suprême sur des questions de mariages sexuels et gays, ajoutez dans la colère grandissante à propos des avortements, Obamacare, contrôle des armes, des coupons alimentaires, la nouvelle suppression des électeurs poussées par les gouverneurs de parti républicain, d'avantage de menaces de la part des conservateurs et du Tea Party à creuser dans leurs talons et se battre pour tout renverser et augmenter l'austérité aussi.

Il s'agit de mauvaises nouvelles pour les investisseurs, après 30 ans de bulle des obligations de l'Amérique se termine.

8. Les avenirs d'emploi sont faibles comme les pensions des Etats et municipalités en cours de drainage

Toute "reprise de l'emploi est loin ans dans la plupart des villes", explique USA Today. Et en examinant le nouveau livre de célèbre analyste Meredith Whitney, "Le destin des Etats", prévient-elle que "les pensions excessives évincent les deux buts libérales telles que les dépenses d'éducation et les réductions d'impôt que les conservateurs veulent."

Oui, les pensions des retraités au niveau des États et des municipalités empêchent la récupération. Les pensions d'entreprise sont aussi un gros problème, l'élargissement de l'écart de l'inégalité de l'Amérique: le PDG de la société Mc Kesson a été le patron pendant 14 ans, mais prendront leur retraite avec une pension de 159 millions de dollars, tandis que le revenu du salarié moyen en Amérique a stagné pendant 30 ans.

9. Les cerveaux des investisseurs sont si distraits, dans le déni, ils ne seront pas dans le temps.

Une bulle sans nom mais c'est encore une bulle. Mais, les Américains sont aussi distraits, aussi étourdis aussi dans le déni d'entendre les avertissements. Ça me rappelle mon retour global le 20 mars 2000. "Le prochain krach, désolé que vous n'entendrez jamais vu venir."

Mais le krach a frappé. L'économie a stagné. La récession a duré 30 mois. Wall Street a perdu plus de 8 milliards de dollars de notre argent de la retraite. Dans la première décennie du XXIe siècle, à partir de l'effondrement des entreprises de la bulle Internet de 2000 à 2010, le désastre Wall Street a eu une performance négative corrigés de l'inflation. Aujourd'hui, les rendements de Wall Street sont à peine de vaincre l'inflation. Pas étonnant que les investisseurs se sentent floués par les casinos de Wall Street.

10. L'économie tue l'économie, mais comme les drogués de coke nous ne nous arrêterons pas

Les économistes de Nobel comme Joseph Stiglitz, les militants écologistes comme Bill McKibben, George Soros et l'Institut pour une nouvelle pensée économique, des politiciens comme Al Gore et d'autres penseurs modernes nous mettent en garde contre tout ce que les économistes traditionnels (et les banques, les entreprises et les organismes gouvernementaux pour lesquelles ils travaillent) sont accro aux mauvaises théories économiques, et ils sabotent l'avenir de l'Amérique.

Les théories, oui, et aussi les mauvaises statistiques économistes traditionnels utilisent pour tromper l'Amérique : Le pire exemple, le PIB est une mesure étroite, trompeuse de la croissance à long terme de l'Amérique. Et deuxièmement, notre attention obsessionnelle sur les chiffres à court terme, les fermetures de stocks quotidiennes, les résultats trimestriels, les rapports annuels, empêchent la croissance à long terme de l'Amérique.

Résultat net...
  • Le stratège de la Societe Generale prédit la plus grosse bulle depuis 30 ans...
  • Dr Doom de Hong-Kong prédit du QE pour de bon...
  • L'économie de PIB ayant déjà eu un krach... 
  • Des métaux précieux "qui plongent vertigeneusement"...
  • Gross blâmant Bernanke qui alimente le Plan Ponzi de Wall Street, un point de basculement enflammant une explosion massive de la bulle du crédit...
  • Les guerres politiques garantissent volatilité croissante à travers les élections de 2014-2016 ...
  • Etat, Les pensions, sociétés locales tuant la croissance des emplois ...
  • Les investisseurs distraits, étourdis dans un profond déni ...
  • la pensée économique classique est en train de tuer l'avenir de l'Amérique ...
  • Les comptes à rebours des bombes à retardement sont enclenchés...
  • Placement de vos paris dans les casinos de Wall Street ...
  • Le risque est seulement de 98% en 2014 ...
  • Ou est-il à 100% ?

15 septembre 2013

11 Septembre - Le nouveau Pearl Harbor

Cette série documentaire du réalisateur Massimo Mazzucco devrait enterrer une bonne fois pour toutes la thèse officielle. Il répond également à nos détracteurs régulièrement invités dans les médias et dont les arguments peuvent sembler convaincants ... pour celui qui ne prend pas le temps de les étudier.

Pourquoi est-ce que j’utilise l’expression « chapitre final » ? Parce que la méthode des questions est la seule qui permette de décider de manière définitive et incontestable si la version officielle tient debout ou non.

« Vous dites que la version officielle tient debout ? Très bien, alors expliquez-nous ceci, ceci et cela. » C’est le moyen le plus simple et direct pour éviter les innombrables artifices dialectiques auxquels les « débunkers » ont désormais recours, depuis des années, pour ne pas avoir à affronter la réalité des faits. Comme vous le verrez, il n’y aura aucun débunker qui essaiera de se confronter honnêtement à ces 50 questions. Ils s’accrocheront à tout et n’importe quoi, chercheront à invalider les questions en amont, à en réfuter d’une manière ou d’une autre le sens ou le bien-fondé, car c’est pour eux la seule manière de ne pas s’enfoncer davantage.

Si la question commence par « étant donné que pour avoir un effondrement symétrique, il est nécessaire de saper l’ensemble de la structure porteuse… », eux diront « ce n’est pas vrai que l’effondrement a été symétrique. Voyez ici, l’édifice s’incline légèrement sur le côté… », comme si cela faisait la moindre différence.

Ils s’attacheront aux mots, pinailleront sur les virgules, feront semblant de ne pas comprendre le sens profond de la question, de façon à ne pas avoir à affronter le problème.

Une personne honnête intellectuellement, face à une telle question, dirait ceci : « Oui, d’accord, la chute n’est peut-être pas exactement symétrique au sens strict, mais le problème de la défaillance simultanée reste entier. Le feu seul ne peut pas avoir fait cela. »

Au lieu de ça, le débunker invétéré dira : « ce n’est pas vrai que c’est symétrique, comme le fait croire Mazzucco, et donc je n’ai pas à répondre. » Comme si le problème cessait tout à coup d’exister.

Et vous verrez qu’après avoir réussi à lancer ce petit jeu sur 2 ou 3 questions, il tenteront de généraliser la stratégie à tout le reste, pour éviter de répondre à toutes ces questions d’un seul coup.

Que le spectacle commence !

Massimo Mazzucco

11 septembre 2013

EXPLOSIF ! 10 faits scandaleux (mais vrai) à propos des vaccins, le CDC et l'industrie du vaccin qui ne veulent pas que vous sachiez - VACCIN = DANGER !


Accrochez-vous à votre siège ! Voici les 10 faits scandaleux (mais vrai) sur les vaccins, l'industrie du vaccin et le CDC et ne veulent pas que vous sachiez :

1. Oui, le mercure est toujours utilisé dans les vaccins, et le CDC admet ouvertement. Il n'y a aucun niveau sûr en mercure pour injecter dans un enfant humain. Pas même les niveaux de trace. Il n'existe aucune preuve de sécurité au mercure à n'importe quelle dose que ce soit. Tout médecin qui dit que le niveau de mercure dans le vaccin est sûr pour injecter à un enfant ne fait que démontrer leur ignorance scandaleuse des faits scientifiques.

Le mercure est sans doute l'élément le plus neurotoxique sur l'ensemble du tableau des éléments. Il est utilisé dans les vaccins pour la commodité du producteur de vaccins au détriment de la sécurité des enfants. Tout médecin qui injecte du mercure à un enfant - à n'importe quelle dose ! - Doit être immédiatement dépouillé de leur licence médicale.

Il n'existe aucune forme sûr du mercure, comme c'est souvent ridiculement revendiquée par des trafiquants de vaccins. Les deux éthyliques et méthyliques de mercure sont extrêmement toxiques pour le système nerveux humain. Il ne doit jamais, en aucune circonstance, être délibérément injecté à un enfant humain à quelque dose que ce soit.

2. Injecter une substance dans l'organisme humain, il est ordres de grandeur plus potentiellement toxiques parce qu'elle contourne les protections de l'appareil digestif ou du système respiratoire. L'injection de mercure chez un être humain - à n'importe quelle dose - devraient être globalement condamné comme un acte criminel. Qu'il est actuellement considéré comme un acte acceptable dans le domaine de la médecine ne condamne que la vraie nature destructrice de la médecine moderne. En vertu de la doctrine de vaccins, d'abord, ne pas nuire a devenir enfants empoisonnées pour le profit.

3. Pendant des décennies, les vaccins contre la polio a été injecté à des dizaines de millions de personnes contenaient réellement les virus du cancer cachés (SV40 et autres). Cela a été admis ouvertement par un scientifique du vaccin supérieur de Merck nommé Hilleman. Le CDC a récemment nettoyée son site de cette information dans une purge d'histoire révisionniste. Jusqu'à 98 millions d'Américains ont été exposés au virus du cancer cachés dans les vaccins contre la polio. C'est un fait historique.

4. Les virologues supérieurs travaillant pour Merck ont tiré la sonnette d'alarme et rendu publique des révélations choc qui prétendent que l'entreprise magouillait régulièrement les résultats de laboratoire pour réclamer un taux d'efficacité de 95% de son vaccin contre les oreillons afin de continuer à recevoir des contrats du gouvernement sur ​​un vaccin qui n'a pas fonctionné.

5. Dans presque chaque foyer vous entendez parler ces jours-ci, la majorité des enfants touchés par l'épidémie ont déjà été vaccinés contre le virus ! Par exemple, les épidémies de coqueluche impliquent systématiquement les enfants qui ont déjà été vaccinés contre la coqueluche. C'est encore une preuve de plus que les vaccins ne confèrent pas l'immunité.

6. L'histoire revendiquée du succès des vaccins contre la polio et d'autres maladies sont une pure invention. Cette question est examinée et exposé en détail dans le nouveau livre puissant, "Dissolution Illusions" par le Dr Suzanne Humphries.

7. L'industrie du vaccin refuse de procéder à des tests scientifiques sur les résultats de santé des enfants vaccinés contre les enfants non vaccinés. Pourquoi ? Parce que ce test serait sans doute montrer aux enfants non vaccinés pour être en meilleure santé, plus intelligents et beaucoup mieux que les enfants vaccinés en termes de troubles du comportement, les allergies et les troubles auto-immunes même. Vérifiez les personnes que vous connaissez : Ne trouvez-vous pas systématiquement que les enfants les plus lourdement vaccinés sont ceux qui tombent malades tout le temps? Pendant ce temps, des groupes comme les Amish qui refusent en grande partie à faire vacciner leurs enfants ont des taux presque nulles de l'autisme.

8. La Cour suprême américaine a déjà déclaré que le tribunal de vaccination secret est une puissance supérieure à la Cour suprême. Le soi-disant tribunal sur les vaccins est investi des pouvoirs extraordinaires pour fonctionner totalement en dehors de la Constitution, la Charte des droits et complètement en dehors des règles d'une procédure régulière et le droit.

Le tribunal lui-même - qui n'est même pas une cour de justice - est une violation du droit et une violation des droits humains fondamentaux. Elle doit être abolie comme l'apartheid.

9. Les principaux médias reçoivent une partie majeure de ses revenus de ces mêmes compagnies pharmaceutiques qui vendent des vaccins. Cette influence les résultats financiers dans les médias refusent de couvrir des histoires de vaccination qui nuit aux enfants par crainte de perdre des recettes publicitaires.

C'est pourquoi les principaux médias présentent fréquemment des invités et des auteurs qui prétendent de façon ridicule que tout le vaccin nuit à des enfants à travers l'Amérique n'existent pas ou sont de pures illusions de leurs parents. Ces apologistes de vaccin ignobles sont des tyrans intellectuels qui, comme les subalternes de Hitler, savourent dans le fait d'être complice d'un holocauste de vie réelle de nuire aux millions d'enfants dans le monde entier.

10. La CDC admet ouvertement que les vaccins contiennent des additifs qui sont connus pour être des produits chimiques neutoxiques puissants. Ces additifs comprennent:

• Le mercure (toujours utilisé comme agent de conservation)
• L'aluminium (utilisé comme adjuvant inflammatoire)
• Le formaldéhyde (utilisé pour désactiver des virus vivants)
• MSG / Glutamate monosodique (utilisé pour provoquer l'inflammation du système immunitaire)

Toutes ces substances sont toxiques pour la biologie humaine lorsqu'il est injecté. Chacun d'entre eux se trouvent toujours sur le site du CDC comme additifs de vaccins. Il n'ya pas de médecin raisonnable ou scientifique dans le monde qui peuvent dire qu'ils croient injecter des nourrissons et enfants avec le mercure, le formaldéhyde, MSG et de l'aluminium est en quelque sorte sans danger, mais les médecins injectent des des enfants avec ces substances chaque jour sous la forme de vaccins.

Les médecins qui injectent des des enfants avec des vaccins sont délirants. Ils pratiquent un holocauste médical contre l'humanité tout frauduleusement appeler : immunisation. Pour la petite histoire, la vaccination n'est pas égal à l'immunisation.

5 septembre 2013

Le débarquement de Normandie - 6 juin 1944

Il est difficile d'imaginer lorsqu'on les contemple, que ces paisibles plages de Normandie ont été le théâtre de la plus incroyable opération militaire de tous les temps, le débarquement du 6 juin 1944. Ces plages restent marquées par ce jour historique et glorieux, celui où des milliers de soldats alliés ont débarqué le 6 juin 1944. Les évènements glorieux qui se sont déroulés là, passés dans l'histoire sous le nom de jour J, ont marqué le début de la fin de seconde guerre mondiale. Depuis septembre 1939, quand la guerre avait éclaté, la victoire et l'espoir de paix n'avait été qu'un rêve lointain et incertain pour les alliés. Adolphe Hitler et son axe du mal avait étalé son pouvoir sur toute l'Europe. Mais vers 1942, le brouillard du doute avait commencé à se dissiper pour laisser place en l'espérance d'un monde libéré de la tyrannie nazi. Bien que jusqu'au jour J, la victoire ait toujours était en faveur d'Hitler, le sort des armes commença à changer de camp. En Afrique du Nord, puis en Italie. Avant El Alamein, nous n'avons eu aucune victoire, après El Alamein nous n'aurons aucune défaite, a déclaré Winston Churchill. Après que l'armée britannique ait triomphé face à Rommel. Les alliés faisaient des progrès, bien que des mois et des années de combat les attendaient encore, le sort penchait en leur faveur. Désormais, bien que les évènements d'Afrique du nord ait fait l'objet d'une couverture détaillé dans les programmes précédents. Il n'est pas inutile de prendre un moment pour jeter un regard en arrière. Au moment où les principaux acteurs vont émerger, ceux qui vont jouer un rôle dans la réussite du débarquement, l'opération Overlord. La préparation allait être la clé du succès du débarquement en Normandie. La zone de débarquement fût découpée en plusieurs sections. Une tête de pont avec des ports artificiels devaient être établi rapidement et permettaient aux alliés de pénétrer plus rapidement au cœur de la France occupée. Il fût décidé que les divisions américaines débarqueraient dans la région de Cherbourg, tandis que les britanniques débarqueraient sur la côte jusqu'à Caen. Répéter les opérations était vitales et les américains qui devaient débarquer à Utah beach organisèrent une mission d'entraînement baptisé exercice Tiger.




Les marchés financiers en ébullition indiquent une nouvelle crise financière se prépare

Les inquiétudes se renforcent dans les cercles financiers internationaux sur le fait que les conditions d'une crise majeure et potentiellement incontrôlable apparaîtront dès que la Réserve fédérale américaine commencera à réduire ses achats d'obligations du trésor américain qui font partie de son programme d'assouplissements quantitatifs - Les QE (quantitatifs easings en anglais).

Depuis la première fois où la Réserve fédérale a indiqué en mai dernier qu'elle entamerait le processus de réduction, ce que l'on appelle les marchés émergents ont subi des turbulences grandissantes sur leur monnaie et leurs marchés financiers, les capitaux spéculatifs qui s'y étaient investis suite à la politique de QE commençant à se retirer.

Avec le programme de QE, qui implique des achats par la banque centrale américaine de bons du trésor et de titres hypothécaires de l'ordre de près d'un millier de milliards de dollars par an, les taux d'intérêt aux États-Unis ont été réduits à leur plus bas niveau historique. Le programme de QE visait à faire remonter les fortunes des responsables de la crise, créant les conditions d'une nouvelle bulle financière, dans les pires conditions sociales connues aux USA depuis les années 1930.

L'abaissement des taux d'intérêt américains a également déclenché un portage de devises dans lequel les spéculateurs financiers ont emprunté à des taux très bas et investi dans des marchés émergents où les taux de rendement étaient nettement plus élevés que ceux qu'ils pouvaient obtenir aux USA. D'après le Financial Times, depuis 2010, l'afflux de capital vers les marchés émergents atteint mille milliards de dollars par an en conséquence des politiques monétaires non conventionnelles des économies avancées.

Maintenant, le capital spéculatif commence à aller dans le sens opposé en anticipation de la politique de réduction et de l'augmentation des taux d'intérêt américains. La fuite de capitaux s'est accélérée lorsque les monnaies des économies émergentes ont commencé à baisser, ce qui a incité les spéculateurs à retirer leur argent avant de subir des pertes importantes.

S'exprimant dans le Financial Times, l'ex-ministre mexicain du Trésor, Guillermo Ortiz, a noté que, depuis avril, l'Indonésie a perdu près de 14% de ses réserves de monnaies étrangères et l'Inde près de 5,5%. Si la situation continue à être aussi tendue, alors une véritable crise de la balance des paiements pourrait se développer, et ce serait également vrai pour la Turquie, l'Ukraine et l'Afrique du Sud, ainsi que d'autres pays.

La roupie indienne a chuté de 20% en 2013 tandis que la croissance économique tombait à 4,4%, bien en dessous du classique 7,7% entre 2002 et 2011. L'inflation augmente et les déficits budgétaires aussi.

La lire turque a chuté de près de 14% depuis le début de l'année et le marché boursier a baissé d'un quart. L'essentiel de l'expansion économique turque au cours des dernières décennies a été le résultat d'une crise financière et d'une bulle du crédit, qui se dégonfle rapidement maintenant. On s'inquiète de ce que la lire pourrait continuer à baisser, rendant impossible le remboursement des dettes contractées en monnaies étrangères.

D'après une évaluation récente du FMI : "la Turquie reste vulnérable à une fuite des capitaux en raison de ses importants besoins de financement étrangers - si cela devait se produire, l'atterrissage pourrait être rude."

Les problèmes de la Turquie sont les mêmes que ceux de tous les marchés émergents, ce qui crée le risque d'une réédition de la crise financière asiatique de 1997-1998, mais à une échelle bien plus grande. L'affirmation que ces pays s'étaient découplés des économies avancées et pourraient fournir la reprise nécessaire à l'économie mondiale après la crise de 2008 a été battue en brèche.

La directrice du FMI, Christine Lagarde, a demandé que de nouvelles lignes de défense soient construites pour tenter de protéger l'économie mondiale d'une crise des marchés émergents. Mais rien n'a été proposé, et, dans tous les cas, la quantité de financements impliqués si une ruée hors de ces marchés devait commencer, va bien au-delà de tout ce que le FMI pourrait avoir à sa disposition.

La Réserve fédérale américaine s'est pratiquement lavée les mains de toute responsabilité dans la situation internationale, les officiels ont insisté sur le fait qu'ils ne sont concernés que par l'effet de leur politique à l'intérieur du pays. Ceci rappelle la célèbre phrase du ministre du trésor John Connally quand il fut confronté aux inquiétudes européennes face à la chute du dollar en 1973, "c'est notre monnaie mais c'est votre problème." Maintenant la politique économique agressive des 40 dernières années a atteint de nouveaux pics et elle est combinée à un militarisme de plus en plus prononcé, au service des intérêts américains sur toute la planète.

Aucune solution internationale n'est discutée, ni même en vue. Le ministre des Finances sud-africain Pravin Gordhan a parlé de "l'incapacité à trouver des réponses cohérentes et unitaires sur tout le globe pour s'assurer que nous réduisons la volatilité sur les monnaies." S'exprimant au conclave des banquiers centraux à Jackson Hole dans le Wyoming le mois dernier, Augustin Carstens, gouverneur de la banque centrale du Mexique, a noté que "la volatilité des flux de capitaux a été très pernicieuse.'

Les causes sous-jacentes de cette volatilité ont été mises en lumière dans un récent rapport du cabinet de consultants en gestion Bain and Company. Ils ont fait remarquer que la relation entre l'économie financière et l'économie réelle qui la fonde a atteint un tournant décisif. Si la production réelle ralentit bien, le volume des avoirs financiers s'est développé rapidement et il a maintenant dix fois le volume de la production mondiale de biens et de services.

En d'autres termes, l'économie mondiale ressemble de plus en plus à une pyramide inversée dans laquelle un volume toujours plus important d'avoirs financiers, dont la croissance est alimentée par la politique de la Fed et des autres banques centrales , s'appuie sur une base dont la taille relative s'amenuise.

D'après ce rapport, c'est cette situation qui fait que les bulles créées par les afflux spéculatifs de capitaux à la recherche de profits, "sont passés d'événements relativement isolés à des crises qui font trembler tout le système avec des milliers de milliards de dollars de pertes."

Les gardiens de la finance américaine partent du principe qu'ils peuvent agir unilatéralement sans se soucier des conséquences mondiales de leurs actions. Mais en dernière analyse, aucun pays n'est plus vulnérable aux mouvements violents de la finance mondiale que les USA.

Le système financier américain est devenu tellement dépendant des achats de bons du trésor par la Chine qu'une crise majeure du crédit dans ce pays - et il y a des signes précurseurs d'une de ces crises avec l'accroissement de la dette chinoise de 130% du PIB en 2008 à 200% aujourd'hui - et un retrait conséquent de fonds des marchés américains entraîneraient un séisme financier.

La semaine dernière, le responsable des investissements mondiaux à UBS Wealth Management, Alexander Friedman, a prévenu que tôt ou tard les USA pourraient avoir à renflouer le système bancaire chinois car si la Chine était contrainte d'abandonner ses obligations américaines pour résoudre sa crise interne, de telles actions feraient monter les taux d'intérêt et entraîneraient une tempête économique aux USA.

Il existe également une interaction de plus en plus forte entre la montée du militarisme et l'aggravation de la crise économique. La série continuelle de guerres lancées par les USA est le résultat de tentatives pour compenser le déclin de leur position économique par la force des armes. Mais la guerre contre la Syrie, ou d'autres cibles comme l'Iran, pourrait déclencher une crise financière dont le contrecoup pourrait immédiatement affecter les USA.

À l'approche du 5e anniversaire du déclenchement de la crise financière, il est clair que non seulement rien n'a été résolu mais que la crise historique du système économique et financier capitaliste s'intensifie. Des milliards de gens vivent avec une épée de Damoclès au-dessus de leur tête, menacés d'être plongés du jour au lendemain dans la pauvreté, tandis que le système financier mondial fonce vers une nouvelle catastrophe. 

4 septembre 2013

Oradour, retour sur un massacre

Le 10 juin 1944, aux environs de 14 heures, une compagnie de waffen SS appartenant à la deuxième division blindée SS "Das Reich" investit un village de la Haute-Vienne, près de Limoges : Oradour-sur-Glane. Quelques heures plus tard, le village a été systématiquement détruit, pillé, incendié et une bonne partie de la population massacrée : un bilan officiel fait état de 642 victimes, mortes dans des conditions atroces... Un massacre d'une telle ampleur qu'il fait d'Oradour un symbole, universellement connu, de la barbarie nazie.

Si le nom d’Oradour est célèbre dans le monde entier, ce qui s’est passé ce 10 juin 1944 demeure encore mal connu du grand public, quand ce massacre ne fait pas l’objet de diverses rumeurs, légendes, interprétations. La "Das Reich" aurait pu se tromper de village, cette tuerie aurait été une terrible bavure commise par une unité en route vers le front de Normandie…

Ce documentaire montre, notamment grâce à des archives inédites, de sources judiciaires française et allemande, que le crime d'Oradour ne doit rien au hasard. Préparé, prémédité, notamment avec l'aide de collaborateurs français, ce massacre a été accompli sur ordres...

2 septembre 2013

Le Titanic apicole - La terreur pesticide

“la Terreur Pesticide”, l’empoisonnement des abeilles, de l’humanité et de la biosphère est dénoncé par de très nombreux lanceurs d’alerte. C’est un réquisitoire implacable contre les empoisonneurs publics, les Monsanto, les Bayer, les Basf, les Syngenta, etc. Nous y exposons l’affaiblissement et l’effondrement des colonies d’abeilles suite à l’épandage massif de pesticides depuis des dizaines d’années, la corruption des hautes administrations et de l’INRA, la collusion entre ces administrations, les industriels des pesticides et les scientifiques “indépendants” (mais néanmoins à la solde de l’agro-chimie), la complicité des coopératives agricoles, les mensonges de l’UIPP (le lobby des pesticides), la lâcheté et la duplicité de l’Afssa, les fondements mortifères de l’agriculture moderne...

1 septembre 2013

L'histoire du Nouvel Ordre Mondial


Le Nouvel Ordre Mondial - ou New World Order (NWO) en anglais - à laquelle nous faisons face s'est mis en place le 11 septembre 2001. En créant ses attentats, ils ont pu instaurer leur régime de peur et de terreur sur la population occidentale. Ainsi, ils ont pu justifier des guerres au terrorisme en Afghanistan et en Irak dans le but non seulement de s'assurer d'un approvisionnement non négligeable en pétrole, mais aussi d'avoir une place de choix sur l'échiquier mondial en vue d'une 3e guerre mondiale. Oui, le vieil ennemi des USA, la Russie est voisin proche de l'Afghanistan et de l'Irak...Tout comme l'est l'Iran...

1. Le commencement : 11 septembre 2001 - Ce premier volet du complot aborde surtout les éléments du 11 septembre incluant la fausse attaque sur le Pentagone...la 2e partie portera sur les 2 tours, et le reste sur ce qui s'en vient...



2. Le 11 septembre 2001 au World Trade Center - Ce 2e volet du complot aborde surtout les éléments du 11 septembre 2001, soient les attaques sur le WTC...la partie 3 s'attaquera au fameux vol 93...



3. Du 9/11 vers la guerre, vers la crise économique mondiale - La 3e partie aborde la controverse entourant le vol 93 et la disparition des boîtes noires...De plus, nous portons une analyse sur la vidéo de confession de Bin Ladden... Finalement, nous préparons le terrain pour la 4e partie : Une crise économique mondiale PROVOQUÉ par le Nouvel Ordre Mondial...



4. L'Amero et la crise économique mondiale - La crise économique mondiale que nous allons traverser a fort probablement été provoqué par la banque mondial (central bank of america). D'où vient l'argent que vous posséder, qui l'imprime, quelles redevances nos gouvernements doivent-ils pour la posséder?? qui sont ces gens, que veulent-ils...



5. La crise économique mondiale - La crise économique mondiale touche fortement les États-Unis présentement...une situation qui empiètera sur les autres pays dans un avenir très rapprocher...Le Canada et le Québec ni échapperont pas... Cette vidéo montre une autre facette de la crise économique que nos médias au Québec, et ceux du reste du Canada et des États-Unis, ne vous ont pas démontré...Bienvenue à TENT city!!! un autre projet du Nouvel Ordre Mondial qui veut nous amener vers une rébellion du peuple...dans le but que la FEMA active leurs camps...



6. Les prochaines SEMAINES! (Surprise MAJEURE dans ses 100 premiers jours) - Le 6e volet de la série était supposé traiter de FEMA (prisonniers, train de concentration, camp rex-84), mais ceux-ci seront abordés quelque peu dans ce volet, mais plus en profondeur dans le 7e volet. Plusieurs informations circulent alors que nous approchons la date cruciale du 20 janvier 2009... ca fait peur.... d'autant plus que les sources sont nombreuses....d'une attaque nucléaire probable... DHS prétend qu'une attaque bactériologique semble imminente alors que plusieurs spéculation sur l'économie et la loi martiale se font entendre.



7. Les camps FEMA - Des révélations chocs dans ce 7e volet ! Dont un article paru le 27 janvier 2009 prouvant que les camps sont maintenant LÉGITIMES !!!! le Congrès l'a voté sous la présidence de Barack Obama... Il ferme Guantanamo pour en ouvrir des centaines d'autres : 153 nouveaux camps, ce qui laisse un mince 3768 camps à travers les USA seulement ! C'est ridicule.... Pourquoi ces camps sont-ils là: si on se fie à FEMA et DHS : dans le but de subvenir aux besoins des américains en cas de crises... LEUR BUT EST SIMPLE: LOI MARTIAL, CONTRÔLE DE LA POPULATION, CAMP DE RÉ-ÉDUCATION, MORT et 3E GUERRE MONDIALE...



8. FEMA, CAMP, PUB MTV holocaust, ALEX JONES et plus encore - Dans ce 8e volet, vous pourrez y voir d'autres preuve des camps FEMA, des cercueils du CDC et FEMA, la pub controversée de MTV sur les camps de concentration, etc....



9. Cercueils FEMA, CDC, DHS et GEORGIA GUIDESTONE - Le reportage des plus complets sur les cercueils découvert à Maddison, géorgie. 500 000 cercueils et plus encore découvert en banlieu de Chicago. Sans oublié georgia guidestone, ces pierres qui font la fierté du NWO. des constatations chocs à propos de ces pierres et la politiques d'Obama.



10. Quand l'armée occupera nos rues, que ferez-vous ? - Comment allez-vous réagir face à l'invasion de militaires qui instauront la loi martiale ?



11. La grippe aviaire H5N1 - Quel est le rapport entre la grippe aviaire et le Nouvel Ordre Mondial ? TOUT ou presque... La grippe aviaire ressemble à la grippe espagnole, de son existence, jusqu'à la future pandémie qui sera inévitable ! Faites des recherches sur la grippe aviaire et vous serez fixé. Seulement des sites populaire tel que Prisonplanet.com d'Alex Jones en parlait... mais depuis quelques jours, Cyberpresse.ca et le Toronto Sun ont commencé à parler des mélanges fait par des scientifiques qui ont mélangé la grippe aviaire avec la grippe humaine par "accident" ou encore, en voulant trouver un vaccin pour le SIDA, ils ont réussi à créer une super-version du SIDA se transférant d'homme à homme....COMME UNE GRIPPE ! Devinez le reste...

Les moissons du futur

Après "Le Monde selon Monsanto" et "Notre poison quotidien", Marie-Monique Robin enquête sur les méthodes de l'agro-écologie dans différents points du globe. Un film plein d'espoir sur les solutions possibles à la crise alimentaire.

Comment nourrir les 9 milliards d'habitants annoncés en 2050 ? Une émission de télévision a convaincu Marie-Monique Robin de poursuivre ses investigations sur l'urgence de produire autrement.

Président de l'Association nationale de l'industrie agro-alimentaire, Jean-René Buisson y affirmait qu'aucune alternative aux pesticides n'était possible et qu'une agriculture bio entraînerait une baisse de la production de 40 % pour une hausse des prix de 50 %. Rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation des Nations unies, Olivier de Schutter, lui, prétend exactement le contraire. Qui croire ? Enquêtant aux quatre coins du globe, la journaliste a rencontré des paysans qui ont renoncé à ces insecticides et pesticides dont les coûts indirects colossaux — pollution, énergie et santé publique — ne sont jamais pris en compte.

Souveraineté alimentaire

Pluriculture au Mexique ou au Japon, agro-forestière au Malawi, méthode du push-pull au Kenya - des plantes repoussent herbes et insectes nuisibles au maïs, quand d'autres les attirent... Partout, des petits producteurs à la conscience aiguë témoignent des bénéfices vertueux de leur (re)conversion à l'agriculture biologique : lutte contre l'érosion, la pollution et les émissions de gaz à effet de serre, fertilisation des sols, mais aussi rendements nettement accrus au fil des années. Tous plaident et s'organisent pour l'autosuffisance et la souveraineté alimentaire, à travers des circuits courts, tandis que se dessine une nouvelle alliance entre producteurs et consommateurs. De leur côté, les experts insistent : l'agro-écologie de demain devra mêler savoir-faire paysan et savantes innovations dans cette révolution nécessaire pour nourrir la planète. Un documentaire édifiant où la méthode Robin, mélange de rigueur journalistique et de candeur citoyenne, livre une fois encore une implacable démonstration. Avec d'encourageantes conclusions.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...