Recherche

22 décembre 2012

CARTON ROUGE - Ecrans d'ordinateur à LED : attention les yeux !

Selon les forums informatiques, des utilisateurs se plaignent des maux de tête, fatigue oculaire, migraines... lorsque qu'ils travaillent sur ordinateur avec un écran à cristaux liquides (LCD) rétro-éclairés par des LED. En effet, le rétro-éclairage à LED aurait tendance à scintiller, comme sur les écrans CRT (à tube cathodique) lorsqu'on abaisse la luminosité de l'écran.

Sur les vidéos qui suivent , on voit nettement les lignes horizontales défiler sur l'écran - comme sur les moniteurs CRT - lorsque l'utilisateur filme avec sa caméra. Pourquoi ? Lorsque la luminosité est abaissée, les lignes apparaissent sur la caméra et quand la luminosité est au maximum : rien à signaler. En effet, le LED scintille ou clignote quand on baisse la luminosité pouvant provoquer une fatigue oculaire, on appelle ceci : l'effet "flickering".

Sur la vidéo avec le test de la main, flickering assuré (effet stroboscopique) avec les écrans LED mais avec les écrans à rétro-éclairage à néons : rien a signaler.









La fatigue oculaire provoqué par le rétro-éclairage LED du MacBook Pro (et d'autres écrans LED) - 2008 [#]

Il y a un problème relativement grave des nouveaux écrans à rétro-éclairage LED dans les nouveaux MacBook Pro qui semble ne pas avoir trop parler dans les médias. Il y a un mois, j'ai acheté un nouveau MacBook Pro pour remplacer mon MacBook blanc standard. Une des caractéristiques du MacBook Pro que je n'étais pas au courant de l'arrivée de l'écran à rétro-éclairage LED pour remplacer le rétro-éclairage CCFL (à néons).

Une fois que j'ai commencé à utiliser mon nouvel ordinateur portable pendant de longues périodes de temps, j'ai remarqué une fatigue oculaire sévère et des symptômes mineurs presque similaires au mal des transports. Après 20 ou 30 minutes d'utilisation, je me sentais comme si j'avais été regarder l'écran toute la journée. Beaucoup plus de temps et j'avais des maux de tête. Si j'utilise l'ancien MacBook (avec son écran CCFL), je n'avais pas de troubles oculaires du tout. De plus, je ne pouvais détecter un scintillement distincte sur l'écran du MacBook Pro - en particulier sur les zones à fort contraste de l'écran. Texte blanc sur fond noir était pratiquement impossible pour moi de lire sans se sentir mal à l'aise à cause de tout le scintillement lors de la lecture du texte.

Le plus étrange dans tout cela, c'est que personne d'autre ne pouvaient voir ces scintillements de l'écran que je voyais. J'ai commencé à remettre en question ma santé mentale et que je fasse un peu de recherche. Découvrant que le MacBook Pro a introduit un nouveau écran LED a commencé à faire la lumière (façon de parler) sur ce qui pourrait se passer. Je savais depuis longtemps que je ne pouvais voir les LED scintiller comme les feux arrière de voiture et lumières de Noël que la plupart de mes amis ne pouvaient pas le voir. Je savais aussi que je pouvais facilement voir l'effet arc-en-ciel dans les téléviseurs DLP tandis que de nombreux autres ne voient pas.

Mes recherches sur la technologie LED jusqu'à ce que c'est un peu un défi technologique pour diminuer la luminosité d'une LED. La variation de la tension généralement ne fonctionne pas comme ils sont essentiellement conçus pour être activé ou désactivé avec une luminosité fixe. Pour contourner cette limitation, les concepteurs utilisent une technique appelée modulation de largeur d'impulsion (PWM) pour imiter l'apparence de la lumière de faible intensité qui sort de la LED. Je ne prétends pas à bien comprendre le concept, mais il semble essentiel d'impliquer d'éteindre très brièvement les LED plusieurs fois sur un laps de temps donné. Le variateur du LED pour paraître plus le temps qu'il passe dans l'état éteint.

Puisque cela arrive tout si très vite, le cerveau humain n'interprète pas les scintillements comme des scintillements, plutôt comme simplement de la lumière plus sombre pour la plupart des personnes. Certaines personnes (moi y compris) sont beaucoup plus sensibles à ces scintillements. D'après ce que je peux dire, le concept est appelé le seuil de fusion de clignotement et la fréquence à laquelle un certain temps qui est en fait le scintillement est interprété par le cerveau humain comme étant allumée en permanence. Alors que la grande majorité des personnes ont un seuil qui ne leur permet pas de voir le scintillement des LED estompé certaines personnes ont un seuil plus élevé qui les amène à voir le scintillement des choses comme les feux arrière à LED de voiture et, malheureusement, écrans rétro-éclairés par des LED - menant à cette fatigue oculaire terrible.

La solution ? Je vais maintenant garder mon écran allumé avec la luminosité au maximum pour éliminer la nécessité pour la modulation de scintillement d'induction de largeur d'impulsion. L'écran est très lumineux, mais il y a des scintillements ni plus moins, j'aime trop mon MacBook Pro que de l'échanger contre un MacBook simple avec rétro-éclairage CCFL (qui sera également censé être le passage au rétro-éclairage LED en 2009 de toute façon). Le personnel de la boutique Apple Store était bien sûr plus que serviable et était disposé à me laisser échanger mon écran brillant mat pour même si j'étais au-delà de la période de rétractation de 14 jours. Je savais que ce n'était pas le problème car mon vieux MacBook a un écran brillant. J'ai décidé de rester avec ma solution de laisser la luminosité au maximum. Assis dans une pièce très éclairée tend à atténuer la luminosité aveuglante comment totalité de l'écran peut-être. Dans une pièce faiblement éclairée, je suppose que je viens porter des lunettes de soleil. De toute façon, la luminosité extrême est des mondes mieux que le scintillement écoeurant que j'ai vu avec un réglage bas de la luminosité.

Je voudrais mettre en garde quiconque envisage d'acheter un produit avec un écran à rétro-éclairage LED de suivre avec attention pour s'assurer que vous n'avez pas ce même sensibilité. Baissez la luminosité de l'écran, trouvez une zone à fort contraste sur l'écran et de cligner rapidement les yeux. Si vous pouvez détecter le scintillement, vous pouvez vous retrouver avec le même problème.

Je n'ai aucune idée du pourcentage de la population a cette sensibilité. J'imagine que nous allons en parler plus à ce sujet que les écrans commencent de plus en plus à utiliser cette technologie LED. Espérons que les ingénieurs d'Apple va proposer une façon d'éliminer ce scintillement que certains d'entre nous peut voir.


Russ Martin sur le forum Mac (message traduit)
Petit retour d'expérience : mon écran 24" LED de marque IIYAMA, même problème : j'ai aussi cet "effet flickering" car mon appareil photo numérique affiche des lignes horizontales lorsque je baisse la luminosité entraînant les mêmes symptômes que les autres alors que j'ai une bonne vision. Malgré la luminosité à 0, l'écran reste agressif pour les yeux et donne des migraines et fatigue oculaire car les LED scintillent ! Aussi, pas de lignes si la luminosité est réglée au maximum mais ça éblouit ! Sur mon ancien écran LCD de 17" Packard Bell, rétro-eclairage à néons, rien a signaler quelque soit le réglage de la luminosité et aucun symptôme. Quoi qu'il en soit, retour au CCFL (rétro-éclairage à néons) programmé.

La solution pour éliminer ce problème de scintillement des écrans LED : c'est de laisser la luminosité au maximum et de régler la luminosité et contraste via les propriétés d'affichage de la carte graphique.

Si vous achetez un écran de grande taille, par exemple un 27", pensez au recul par rapport a l'écran pour éviter de s'abîmer les yeux.

Flash du 10/02/2013 : Après achat d'un écran plat 24" CCFL de marque ASUS juste après Noël 2012, plus de migraines et fatigue oculaire a signaler et ne flashe pas les yeux même si la luminosité est réglée au maximum avec les réglages d'usine des couleurs (256 cd/m2 selon le test de PC Lab). Actuellement, la luminosité de l'écran est réglée à 25% et aucun symptôme ni scintillement à signaler.

Flash du 26/01/2015 - Les LED et la "malillumination" : un futur scandale sanitaire ?

Les technologies LED ("Light Emitting Diode") se sont développées alors que les économies d’énergie étaient devenues le nouveau cheval de bataille de l’industrie. Ce faisant, ces nouvelles petites diodes sont devenues omniprésentes dans tous les aspects de notre vie: pour l’éclairage, les TV, les écrans d’ordinateur et les petits appareils Hi Tech portatifs qu’utilisent assidument un nombre toujours croissant de jeunes utilisateurs et de moins jeunes ! Peut-être aurions-nous du prendre le temps d’analyser les impacts de cette technologie sur les utilisateurs avant sa diffusion à un très large public … mais l’économie primant actuellement sur le principe de précaution, rien n’a été fait transformant ainsi chaque utilisateur en bête de laboratoire.

Nous ne retiendrons pour cet article que l’utilisation des LED pour les écrans d’ordinateur. Pour ces derniers, les LED ont permis des avancées considérables, que cela soit pour l’épaisseur des écrans, la qualité de l’affichage et surtout pour la sacro-sainte consommation électrique. Mais alors où est le problème ? Tout est bien dans le meilleur des mondes ? En fait non, car cette technologie a ouvert la porte à de nouvelles problématiques que commencent à révéler certaines études, par exemple sur la lumière bleue. Par ailleurs, certains utilisateurs ont commencé à se plaindre de différents symptômes semblant être lié au scintillement  (flickering) caractéristique de la plupart de ces écrans et connu depuis pas mal d’année. Néanmoins, mon intérêt pour ces questions a débuté bien avant ces lectures,  pour avoir subi de nombreux tracas avec ces nouveaux écrans LED.

Toute l’histoire commença en l’année 2011, à la faveur d’un renouvellement de matériel informatique,  ayant fait l’acquisition d’un nouveau PC portable et d’un écran d’ordinateur équipé tout deux des fameuses LED. J’avais bien remarqué que l’écran du portable tirait sur le bleu et que les deux écrans fatiguaient les yeux bien plus vite que sur mes anciens écrans. Mon réflexe a été de baisser au maximum la luminosité et de croire le problème réglé. Et je réalise aujourd’hui avec le recul combien cette opération a été vaine et inutile. Même à faible luminosité, je ressentais une fatigue très rapidement. Il a été difficile pour moi de faire le lien avec l’écran car d’autres paramètres pouvaient entrer en jeu. La luminosité ambiante, l’ergonomie du poste de travail, la fatigue liée au manque de sommeil, le stress ? Ultérieurement, la fatigue visuelle a été relayée par des migraines de plus en plus sévères. Cela m’a permis d’exclure les autres facteurs cités car ces derniers n’ont jamais provoqués de tels troubles et d’orienter mes soupçons sur les écrans LED et plus précisément sur le scintillement (flickering) et l’émission de lumière bleue de ces écrans.

La suite sur les dangers des LED sur Mediapart

Si vous avez un écran LED, il suffit de paramétrer les couleurs sur le mode "Cinéma" ou la température des couleurs sur "Chaud" (Warm) pour atténuer les lumières bleues et le rétro-éclairage doit être au maximum pour limiter le scintillement (flickering). Si vous changez d'écran, préférer les "flicker-free" (sans scintillement même si la luminosité est abaissée) pour limiter la fatigue oculaire et migraines.



11 commentaires :

Anonyme a dit…

J'ai exactement le même problème avec un écran à LED LG Flatron bon marché (acheté 150€ en 2012).

Les écrans de certains Mac ne me le font pas: présence d'une paroi en verre, meilleure qualité des composants ?...

Je déconseille à ceux, comme moi, qui étaient sensibles au scintillement des CRT à 60Hz, d'acheter un LCD-LED bon marché... En attendant je cherche moi aussi une solution alternative.

Zerondelle a dit…

Je viens d'acquérir un Asus n76v et je ressens cela! C'est la première fois que j'utilise un écran led, car jusque là j'avais un vieux mac book pro d'avant 2008. Ma vision a diminuée en quelques semaines à cause de cela! Je ne me suis doutée de rien car mon conjoint a acheté un Imac en 2011 et les led ne m'affectaient pas sur celui-ci. Existe-il différent type de led ? ou l'écran est-il mieux protégé?

GOLIATH HARDCORE a dit…

@ Zerondelle : plusieurs types de LED dans ce lien : http://www.lcd-compare.com/tv-led-news-18.htm

leetium a dit…

Même probleme sur une TV LG LED 42LV4500 , obliger de mettre le rétroéclairage a fond et baisser le constraste pour voir les barres disparaitre , du coup aprés voir lu ton article je me suis renseigné en faite les constructeurs font clignotés les led de facon trés rapide par fois 100 fois par seconde plutot que de mettre des variateurs (cela coute moins cher a produire ) on se retrouve alors avec des TV LED et ecran tronboscope que certaines personnes ne voillent pas , en faite c'est une fausse baisse du retroeclairage , c'est un trop l'oeil qui peut etre trés nuisible pour la retine , donc maintenant si j'achete un ecran je le film avec mon portable pour verifier cette effet. apparament non notable sur les tubes neon et led avec retroeclairage a fond , plasma je n'ai pas encore essayé , mais je vais serieusement attendre les Oled pour moi l'achat d'un led c'est terminé

Alain Helstroffer a dit…

Même problème de fatigue visuelle. J'ai fait le rapprochement en lisant la notice technique. Je ne pensais même pas qu'ils avaient osé utiliser des LED dans les ordis...
C'est d'une évidence !
Sinon, mes yeux pleurent, et j'ai parfois mal au crane...
Très grosse fatigue générale aussi ces derniers temps.
Ceci semble être un problème de santé publique !!!

Anonyme a dit…

Je pense que le problème se pose pour ceux qui ont une vue sensible qui permet de bien voir dans la pénombre mais qui supporte mal les fortes luminosités.
Avec un télescope certaines personnes doivent se protéger la vue avec un filtre pour observer la lune, d'autres pas.
Pour l'écran LED, les gens aux yeux sensibles vont diminuer la luminosité ce qui entraine une scintillation (flickering) avec fatigue des yeux. Il est aussi possible certains écrans LED aient une dominante bleue qui renforce ce désagrément.

Anonyme a dit…

Merci pour cet article qui recoupe exactement la même démarche que la mienne.
cf. sujet sur un forum de joueurs (qui jouent beaucoup sur dalles TN d'ailleurs, plus novices en général que les IPS et MVA)
○ http://www.jeuxvideo.com/forums/1-6-13472022-1-0-1-0-ecran-lcd-sante.htm

Les écrans sans Pulse Width Modulation sont également nommés "Flicker-free" par certains constructeurs. Ce qui est très bon à savoir pour se repérer dans l'étiquetage des différents fabricants, sachant qu'ils ne mettent que très rarement en avant ces informations pourtant prépondérantes.

Le site Lesnumériques propose aussi des tests complets des écrans (allant jusqu'à l’étalonnage à la sonde).

Bien à vous,
Lesondevie


PS: pour l'instant je compte prendre cet écran iiyama 27" LED - ProLite XB2783HSU-B1, même si avant de me lancer j'attends de collecter d'autres informations plutôt que de jouer au renvoi intempestif des collis.
○ http://www.lesnumeriques.com/moniteur-ecran-lcd/iiyama-xb2783hsu-p19573/test.html#test-complet

PPS: Merci beaucoup pour le Flash du 10/02/2013. Peux-tu nous donner la référence du modèle ?

GOLIATH HARDCORE a dit…

@ Anonyme du 07/05/2014 : L'écran est un Asus VH 242 S et il a de belles couleurs malgré les réglages par défaut

Anonyme a dit…

J'ai acheté un pc hp lcd à rétroéclairage led.
Au bout de quelques minutes, les yeux me brûlent vraiment(intérieur et paupières).
Jusqu'à présent, j'ai toujours utilisé des écrans lcd à néons et je n'avais aucun problème!Je pouvais travailler dessus pendant des heures!
Je travaille actuellement sur un "ancien pc portable lcd néons" mais il donne des signes de faiblesse.Je ne sais pas comment je vais faire ensuite.
Je vais revendre mon pc hp led, c'est certain!!!
C'est un sérieux problème de santé publique, il faut que les constructeurs fabriquent leurs écrans d'ordinateurs d'une autre façon!

Anonyme a dit…

J'ai également rencontré le même problème. Les écrans LED et également certains éclairages basés sur cette technologie (lampe, tubes LED) me créent des maux de têtes très importants après une exposition d'environ 30min et même très violents après plusieurs heures de travail. Je n'ai pas encore trouvé la solution mis à part revenir à un éclairage classique...

Anonyme a dit…

le flickering n'est pas trés grave en soi , le probléme des ecrans led c'est qu'ils envoyent 10 fois plus de lumiére bleu que les ecrans crt / lcd a neon et plasma. ce qui peut etre trés trés nocif pour les yeux a long terme. je deconseille réellement les ecrans led en esperant que l'oled sera moins nocif. car oui aujourd'hui le marketing passe avant la santé.....

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...