Recherche

Chargement...

31 janvier 2011

Gasland

Un documentaire choc qui tombe mal pour l'industrie pétrolière

Ecrit, réalisé et produit par Josh Fox

Le film Gasland lui fût inspiré quand une compagnie de gaz s’est pointée dans sa ville natale. Gasland parle des conséquences surprenantes des techniques de forage pour extraire le gaz naturel. L’extraction du gaz de schiste créerait selon lui des maladies chroniques chez les humains, les déchets toxiques tueraient des animaux et résulterait à des explosions désastreuses pour l’environnement. Toujours selon Fox les compagnies de forage auraient le beau jeu, car la réglementation n’est pas adéquate .. en fait, pour l’instant aux États-Unis il n’y a même pas de lois pour encadrer le « fracking ».

Le film Gasland est un documentaire sur le « Fracking » un terme qui désigne le processus de fracturation hydraulique qui fait présentement scandale aux États-Unis et don les médias québécois parlent beaucoup depuis quelques semaines.l. Le schiste contient beaucoup de gaz naturel qui n’est pas accessible par forage conventionnel. La fracturation hydraulique ( fracking ) est une technologie qui utilise le pompage d’un mélange d’eau , de sable et de produits chimiques sous pression dans le schiste de sorte qu’une fracture se produise pour libérer le gaz.

Les entreprises de gaz disent que c’est sécuritaire. Ils disent qu’ils utilisent cette technique depuis 60 ans. C’est vrai, mais pas sur une telle échelle et à proximité de zones fortement peuplées. Donc, aux lieux de barboter dans notre pipi avec des subtilités comme la Commission Bastarache ou par la création de drames écologiques montés de toute pièce par nos artistes et groupes de pression qui veulent seulement mettre les battons dans les roues aux « maudites » multinationales capitalistes qui veulent tuer quelques poissons (sic)…. Voici un beau sujet un peu compliqué soit, mais qui vaut la peine d’être creusé et surtout où la population se doit d’être conscientisée afin de pouvoir prendre une décision éclairée.


Il attire l'attention sur les risques de la fracturation hydraulique, cette technique de forage horizontal en plein boom aux Etats-Unis et aux conséquences encore mal connues.....



Exploration des gaz de shale dans la vallée du Saint-Laurent - Un projet qui n'a rien de vert - Un film vraiment explosif !

Routes et mer : délinquance à grande vitesse, la police contre-attaque

Sur la route, comme en mer, la vitesse excessive cause toujours plus d'accidents. Sur les routes, elle est responsable dans quatre accidents sur dix. En mer, la démocratisation de l'usage des scooters des mers a fait considérablement grimper le taux d'accidents graves. Devant cette recrudescence de conducteurs peu conscients des risques qu'ils prennent et font prendre aux autres, les autorités ont été obligées de développer de nouvelles techniques pour inverser la tendance. Ainsi, des pilotes chevronnés ont reçu des autorisations spéciales pour engager des courses-poursuites afin de rattraper les contrevenants.

https://rutube.ru/video/57614160215b03e2654b82f0e8eb21e1/

30 janvier 2011

Le dessous des cartes des paradis fiscaux

Mis en cause par la crise économique, les paradis fiscaux occupent une place avérée dans la mondialisation des échanges, tout en menaçant la stabilité économique mondiale. Nous revenons sur la notion relative de paradis fiscal et sur la difficulté d'éradiquer ces centres financiers offshore.

29 janvier 2011

Comment couper le réseau Internet "en appuyant sur un simple bouton" ?

Une première mondiale qui fait l'effet d'une bombe ! 

L'Egypte a carrément coupé son réseau Internet afin de limiter la protestation contre le dictateur égyptien Moubarak. Le mode opératoire du gouvernement consiste a mettre la pression sur les opérateurs d'accès pour couper les réseaux et dans la minute qui suit, le black-out est total ! Comme si l'Egypte a appuyé sur le bouton on-off. Même le réseau mobile n'a pas été épargné, impossible de téléphoner avec un portable dans certaines zones. En attendant le rétablissement du réseau, FDN fournit une connexion 56K pour dépanner. L'Egypte est classé "Ennemi d'Internet" par Reporters Sans Frontières.



Mise à jour du 19/02/2011 : D'apres le Monde, la Libye et le Barhein ont coupé leurs réseaux de télécommunicationss (mobile et internet) mais partiellement remis en service quelques heures + tard. Ces pays limitent fortement l'acces au Web. En attendant, les opposants se connectent via les lignes fixes operationnelles pour contourner le blocage et la censure.

Mise à jour du 29/11/2012 : Selon Numerama, la Syrie a coupé ses réseaux de télécommunications entraînant la mise hors service du téléphone fixe et mobile ainsi que le Web pour contrer l'opposition à Bachar El-Assad. Seul moyen de communication : la radio CB.

Mise à jour du 24/02/2013 : Couper Internet, rien de plus facile pour les dirigeants de 61 pays titre Le Monde.

C'est devenu une marque de fabrique des régimes qui chutent : réduire les critiques au silence et paralyser les communications en coupant Internet. La Libye l'a fait. L'Egypte aussi. La semaine dernière, c'est la Syrie qui a débranché son propre réseau", assène le magazine américain Wired.

En Egypte, le régime de Moubarak avait en effet coupé Internet dès les premier jours de la révolution, fin janvier 2011 – "en ordonnant aux fournisseurs d'accès Internet (FAI) d'interrompre à la fois l'accès aux protocoles DNS (Domain name server, qui aiguille les ordinateurs vers les adresses des sites) et BGP (Border gate protocol, qui indique quelles adresses IP sont utilisées par les fournisseurs d'accès)", expliquait alors un article du Monde.fr. En Syrie, c'est dans le même contexte de révolte et de répression qu'Internet a été bloqué trois jours durant, fin novembre. Une opération brusque, "comme si un interrupteur avait été utilisé", selon l'entreprise Renesys, spécialisée dans la surveillance de l'état du réseau.


C'est cette même entreprise qui a récemment publié une carte des pays dont le réseau Internet est à la merci de son chef d'Etat, et donc potentiellement d'un "despote fou", comme le titre Wired. Résultat : Internet peut être coupé d'un claquement de doigts dans 61 pays, de l'Ethiopie à Cuba en passant par le Yémen, l'Ouzbékistan ou la Birmanie... A l'inverse, seuls une trentaine d'Etats ne sont pas exposés à ce risque – parmi lesquels la France.


La clé, pour un réseau Internet intouchable : sa décentralisation et sa diversité. Ainsi, explique Renesys, les pays à "risque sérieux" possèdent seulement une ou deux entreprises autorisées à fournir un accès à Internet depuis ou vers l'étranger. Renesys a classé en "risque significatif" ceux qui en possèdent moins de dix – une vulnérabilité accrue quand la plupart des infrastructures du pays sont possédées par un seul fournisseur dont dépendent tous les autres pour proposer leurs services. Ce n'est qu'avec plus de 40 fournisseurs opérant à l'international qu'un pays est considéré comme "résistant". Car alors, "il y a trop de passages vers l'intérieur ou l'extérieur du pays, trop de fournisseurs indépendants qui devraient être réprimés ou endommagés, pour réussir à couper Internet rapidement dans tout le pays".

Cette cartographie ne peut toutefois se superposer à celle de la liberté effective sur la toile – comme celle publiée par Reporters sans frontières dans son rapport 2012 "Les Ennemis d'Internet" (ci-dessus). Ainsi, si le Groenland a peu de fournisseurs d'accès à Internet, c'est davantage pour des raisons liées au coût de la connectivité et de géographie que par volonté de brider Internet, explique Renesys. Tandis que l'Afghanistan est dépendant de ses voisins – Iran, Pakistan, Ouzbékistan, Turkménistan – pour ses connexions, ce qui explique la décentralisation de son réseau. Face à ces risques de déconnexion généralisée, tout dépend aussi de l'organisation de l'opposition et des cyber-activistes, relève finalement Slate, qui évoque la prouesse d'activistes qui ont réussi à monter des réseaux Internet "complètement décentralisés et hors d’atteinte des coupures gouvernementales, et ce pour moins de 150 dollars".

Source : Le Monde

27 janvier 2011

Auschwitz, les premiers témoignages

Fondé sur des témoignages recueillis juste après la guerre, ce film rend tangible l'atroce quotidien vécu à Auschwitz. Un document bouleversant, rigoureux sur le plan formel autant qu'historique, signé Emil Weiss (Sonderkommando Auschwitz-Birkenau).

Le documentariste Emil Weiss pensait clore son cycle consacré à l'univers concentrationnaire avec le film Sonder-kommando Auschwitz-Birkenau, diffusé le 23 janvier 2008 par ARTE, sur les déportés chargés de faire fonctionner les fours crématoires. "C'est l'inverse qui s'est passé. Il m'est apparu que ce choix radical de faire entendre, au cinéma, des textes fondamentaux jusqu'ici laissés de côté, était une approche différente et féconde et qu'il fallait poursuivre cette entreprise en décrivant les autres étapes déterminantes du parcours des victimes", explique-t-il. Dans ce documentaire, il fait entendre les voix de quatre survivants d'Auschwitz - Suzanne Birnbaum, le Dr Robert Levy, le Dr Robert Waitz et le Dr Mark Klein. Leurs témoignages ont la particularité d'avoir été déposés dès la fin de la guerre, en 1945. Ils rendent compte des événements vécus, avec simplicité et force, sans "écran mémoriel". Ce phénomène d'uniformité observé par les historiens, qui caractérise certains témoignages tardifs, serait dû, entre autres, à une propension inconsciente de l'interviewé à répondre aux attentes de l'intervieweur.

26 janvier 2011

Supermax : prisons haute-sécurité

Wikipedia - Dans les prisons Supermax, les prisonniers sont autorisés à quitter leur cellule pendant une heure par jour et souvent laissés en confinement solitaire. Dans certaines d'entre elles (notamment à Florence dans le Colorado), les détenus effectuent leurs sorties les mains menottées dans le dos et les fers aux pieds. Ils reçoivent leurs repas à travers les "passe-plats" présents sur les portes de leur cellule. Ils sont souvent privés d'activité ou de travail, excepté dans certaines prisons (comme celle de Florence), où les prisonniers sont autorisés à posséder une télévision. Les portes des cellules sont souvent contrôlées électroniquement et dans la plupart des cas opaques, afin d'éviter que le prisonnier puisse voir à l'extérieur. Les conditions de vie sont extrêmement spartiates, les meubles étant généralement en béton, intégrés aux murs de la cellule. Murs qui comme les tuyauteries sont isolés phoniquement afin d'éviter d'éventuelles communications entre détenus. On parle généralement d'un nombre de 60 prisons de ce type aux États-Unis. La plupart d'entre elles possèdent à la fois le complexe Supermax ainsi que les unités "habituelles".



Documentaire interdit aux moins de 10 ans

Prisons : la honte de la République !

Prisons surpeuplées, manque d'hygiène, d'accès aux soins, vétusté, violences, suicides, dignité bafouée... Depuis plusieurs années, les rapports déplorant les carences du système pénitentiaire français ne cessent de s'accumuler. Pourtant, rien ne semble bouger : un peu comme si notre pays tournait le dos à toute volonté de réformer ses conditions carcérales. Or, depuis 2002, le nombre des incarcérations ne cesse d'augmenter... Le film de Bernard Georges dénonce sans détour les dysfonctionnements, de nos prisons républicaines. Construit autour de témoignages sensibles, d'images d'archives semblant surgir d'un autre siècle, de reconstitutions fidèles et d'intervenants à la légitimité incontestable,le film propose un état des lieux saisissant des conditions de détention en France aujourd'hui.

Documentaire interdit aux moins de 10 ans

24 janvier 2011

Krachs : une histoire des crises boursières

Krachs est un documentaire sur l’histoire de la finance et des crises qui l’ont secoué, de 1929 à nos jours. Le 6 octobre 2008, les Bourses du monde entier entament leur descente aux enfers. La panique s’empare de la Bourse après la faillite retentissante de Lehman Brothers, la première d’une banque aussi puissante. Le grand public découvre alors un continent étrange et inquiétant, celui du shadow banking system, le système bancaire de l’ombre, peuplé de traders, de fonds spéculatifs, de produits structurés, de ventes à terme, de spéculations à la baisse, de paradis fiscaux, d’actifs toxiques. Dans le chaos ambiant, un vieil acteur qu’on croyait retiré a fait son comeback : l’Etat.

En s’arrêtant sur plusieurs dates-clés, ce film s’attache à remonter le compte à rebours qui a mené à la crise actuelle : l’avènement du néolibéralisme avec l’élection de Ronald Reagan, le "big-bang" de la city en octobre 1986, la première alerte d’octobre 1987, le début de l’interminable crise japonaise en décembre 1989, la profusion de crédit à partir de septembre 2001, la crise des subprimes à l’été 2007. Un grand nombre d’archives permettent d’expliquer le contexte politique et social de chaque période dans laquelle ont évolué la finance internationale, la culture de l’argent roi, la starification des chefs d’entreprise et la magie du boursicotage. 80 ans après 1929, un an après 2008, l’idée de ce documentaire est de décrypter et de comprendre les krachs boursiers qui nous ont conduits à la crise d’aujourd’hui.

Les Intervenants : Patrick Artus, Directeur de la Recherche et des Études économiques de NATIXIS, professeur associé à l’Université de Paris ISorbonne et professeur à l’École polytechnique (depuis 1993) ; Nicolas Baverez, docteur en histoire, agrégé de sciences économiques et sociales, ENA, éditorialiste au Point et au Monde ; Daniel Cohen, professeur d’économie à l’Ecole normale supérieure ; Marc Fiorentino, PDG de la société de Bourse EuroLand Finance, chroniqueur à BFM et à La Tribune, auteur de Un trader ne meurt jamais (roman, Robert Laffont, 2009) et de Tu seras un homme riche mon fils ! (Essai, 2005) ; Eric Le Boucher, directeur de la rédaction d’Enjeux-Les Echos, ancien chroniqueur du Monde ; André Levy-Lang, ancien président du directoire du groupe Paribas ; Bernard Maris, économiste, agrégé et docteur en économie, écrivain et journaliste ; André Orlean, directeur de recherche au CNRS, directeur d’études à l’EHESS, polytechnicien, docteur en économie, membre du conseil scientifique et de l’Autorité des marchés financiers, auteur du Pouvoir de la finance (Odile Jacob, 1999) ; Marc Touati, directeur général délégué de la société d’investissement Global Equities, président de l’ACDE (Association pour la connaissance et le dynamisme économiques).



V pour Victoire - Alex Jones lance sa campagne de résistance

La fondation historique du V pour le symbole de la Victoire est solidement ancrée dans l'esprit d'agitation des Français ordinaires qui ont risqué la déportation vers des camps de concentration et de la mort en se bornant à exprimer leur résistance symbolique d'être occupés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après que l'occupation nazie de la France, Victor Auguste de Laveleye, l'ancien ministre de la Justice belge et le directeur du fait de parler le français belge diffusent sur BBC, s'est recueilli sur les V qui étaient déjà griffonnés partout dans Paris par les citoyens français énervés démontrant leur opposition à leurs nouveaux maîtres d'esclave et ont conçu une campagne de propagande alliée massive qui utiliserait le V symbole contre les nazis comme un acte de guerre psychologique.

Au cours d'une émission de radio, Laveleye a expliqué la puissance derrière le symbole.
"Les occupant, en voyant ce signe, toujours le même, répété à l'infini, serait de comprendre qu'il est entouré, encerclé par une foule immense de citoyens attendent avec impatience son premier moment de faiblesse, guettant son premier échec."
Le symbole V a ensuite été adapté par Churchill dans son salut de mains familières, et par la suite diffusé sous forme de code Morse pour les auditeurs français de Radio Londres, une émission de la station par les forces françaises libres en France occupée. L'audible V était composé des quatre premières notes de la 5e Symphonie de Beethoven, qui étaient censés représenter le destin qui frappe à sa porte et un autre acte de guerre psychologique contre les nazis compte tenu du fait que Beethoven était allemand.

L'objectif de la station de radio était de contrer la propagande des collaborateurs de Vichy et des nazis, alors que dans le même temps passait des messages à la Résistance française et en encourageant l'esprit de résistance dans la population générale dans son ensemble.

Le lancement de la campagne par Infowars "V pour la victoire" est en partie un hommage aux mouvements de résistance à travers les âges qui, contre toute attente se sont dressés contre la tyrannie. Il est également d'envoyer un message à la Sécurité intérieure et le nouvel ordre mondial en général, que nous ne serons pas docilement accepter la destruction de l'Amérique et son remplacement par une république de bananes en décomposition dans lequel on dit aux gens d'informer les uns des autres et un pays dans lequel toute personne qui exerce leurs droits constitutionnels ou critique l'état est qualifié de terroriste, ce qui est exactement le cas dans les propres documents internes du DHS.

Il s'agit de re-affirmer le fait que nos vies sont dirigées par la poursuite de la liberté, la prospérité et le bonheur, le rêve américain, et non par la peur, la division et d'intimidation. Il s'agit d'envoyer un message au peuple américain que nous devons rester unis contre les abus du grand gouvernement, ne deviennent pas cancans des témoins de l'Etat.

CRITIQUES

Les critiques sont inévitables dans toute campagne de lancement et nous avons en effet l'équipe Infowars avait déjà discuté de plusieurs des points qui sont ensuite apparues avant même le début de la campagne.

- Le gars qui a grimpé de la commission scolaire a peint un grand V sur le mur avant de menacer les gens avec un fusil.

Le tireur, 56 ans, Clay Duke, peint à la bombe un V dans un cercle, et a été clairement influencé à le faire par le film "V Pour Vendetta". En effet, la propre page Facebook de Duke confirme qu'il était un fan du film. Comme nous l'avons déclaré à maintes reprises, notre campagne n'a rien à voir avec ce film, il est influencé par l'esprit de la Résistance française dans leur lutte contre l'occupation nazie pendant la début des années 1940. Ce n'est pas V pour Vendetta, notre source d'inspiration est la campagne pour la victoire V qui a été adopté par les alliés comme une tactique de guerre psychologique contre les nazis, après avoir été lancée par des membres de la frustration occupés français qui ont voulu exprimer leur symbolique de résistance contre les nazis .

N'importe quelle embouchure de médias d'établissement qui tente de relier notre campagne avec Clay duc est une insulte à l'héritage de milliers de pères français, mères, fils et filles, qui ont été envoyés dans des camps de la mort nazis, avaient la tête coupée avec des haches, ou ont été massacrés par les allemands des troupes pour défendre contre l'occupation.

- Pourquoi êtes-vous parti pour la Résistance française ? Ils étaient tous communistes.

Cette accusation a été nivelée par des gens qui ont passé cinq minutes à faire une recherche Google rapide et en cliquant sur quelques liens Wikipedia. Quiconque lit un livre d'histoire concernant la période appropriée, comme le très renommé de la Résistance par Matthew Cobb, découvriront que la Résistance française composée de personnes de nombreux horizons politiques, de gauche, à droite-ailiers, de travailleurs syndiqués aux propriétaires d'entreprise, pour les citoyens ordinaires. En effet, l'homme qui devint plus tard la figure de proue idéologique de la Résistance française, le général Charles de Gaulle, était une personne extrêmement conservatrice.

Dans le langage politique moderne, l'étiquette gaulliste est souvent attribuée à un parti ou mouvement politique de premier plan en France que l'on dit «transcender le clivage gauche / droite" et se caractérise comme populiste.

- Le V est un symbole occulte et Infowars / Prison Planet / Alex Jones fait partie de la conspiration des Illuminati. [Vraiment ?]

Comme une affiche sur notre page Facebook a commenté, à un certain stade dans l'histoire de chaque symbole a été détourné par un groupe occulte ou mal à leurs propres fins. La croix gammée inversée nazie a commencé dès 4000 avant JC et fut utilisé plus tard par de nombreuses religions et les traditions asiatiques, avant d'être détourné par le 3e Reich. La signification du symbole s'appuie sur la motivation derrière le message. Nous avons également comparé le symbole V à une pyramide renversée, cela ne signifie pas que nous travaillons pour les Illuminati. [Autrement dit, Alex Jones ne fait pas partie des Illuminati car il est contre le nouvel ordre mondial.] Nous reprenons le V, symbole de la victoire, et l'utiliser dans l'esprit de la Résistance française des années 1940 et il n'a aucune connotation d'autres pour nos fins.

Comme un de nos lecteurs a commenté : "V pour la victoire. Vous n'auriez pas pu trouver un meilleur symbole si vous avez essayé. Vous avez inconsciemment suggéré, ironiquement, un renversé Illuminati, Nouveau symbole ordre mondial pyramide ? Vous avez créé un logo anti-Illuminati."

- Quel est le point dans l'affichage des dépliants V partout ? il n'arrivera à rien.

Pourquoi les Français occupés ont-ils écrit des V partout à Paris et à d'autres régions de la France ? Pourquoi les alliés à succès ont-ils conçu une énorme campagne de guerre psychologique pour utiliser le V symbole contre les nazis ? Cela s'agit non seulement de réveiller le grand public, il s'agit de communiquer avec les gens à l'intérieur du système qui font les déplacements pour le nouvel ordre du jour d'ordre mondial. Nous recevons déjà des courriers électroniques des gens dans la sécurité de Patrie et de la Réserve fédérale qui se révoltent contre leurs patrons à cause de notre travail et d'autres comme nous.

En outre, si l'envoi de messages est complètement inutile, pourquoi la Sécurité intérieure dépense pour placer des millions des messages vidéo aux caisses de Wal-Mart disant aux Américains pour espionner les uns des autres ? Si elle n'a eu aucun effet, pourquoi prendraient-ils la peine ? L'équivalent moderne des traîtres de Vichy (l'administration Obama) est d'endoctriner le mouton à la police l'un et l'autre, ils contraignent l'obéissence à l'État. Notre campagne utilise la tactique exactement le même mais avec le message contraire : nous contraindre la liberté et la liberté.

Maintenant que nous avons élargi sur les motivations derrière le V pour la campagne de la Victoire, nous nous réjouissons à un afflux de personnes participant à ce nouvel élan par l'impression au large du V Pour des pilotes de la Victoire ou en utilisant l'une des dizaines d'excellentes solutions de rechange créé par des fans, et les afficher dans leur communauté locale.

Rappelez-vous - Vous êtes de la Résistance !

Article traduit sur Infowars

RESISTANCE !

23 janvier 2011

Le dessous des cartes sur le basculement des richesses

Aujourd’hui, il n’existe pas de consensus sur la définition de « pays émergents » alors que l’écart de richesse entre ces pays et ceux de l’OCDE se réduit depuis dix ans.

On nous propose de comprendre en quoi le poids croissant de ces nouvelles puissances impose la redéfinition des alliances et des enceintes de décision pour la gouvernance économique et la lutte contre le réchauffement climatique.


10 bonnes raisons de quitter l'Europe

Furieux de verser 14 milliards de livres aux lointains technocrates de Bruxelles, certains Anglais en ont assez de l'Europe. L'eurodéputé conservateur Daniel Hannan donne ses dix raisons de sortir de l'Union européenne.

1. Depuis notre adhésion à la Communauté économique européenne (CEE) en 1973, nos échanges commerciaux sont excédentaires avec tous les continents sauf avec l'Europe. Voilà 27 ans que nous affichons avec les autres Etats-membres un déficit de la balance commerciale avoisinant les 30 millions de livres [environ 33,6 millions d'euros] par jour.

2. En 2010, notre contribution nette au budget de l'UE s'élèvera à 14 milliards de livres [15,7 milliards d'euros]. Pour mettre ce chiffre en perspective, l'ensemble des réductions budgétaires annoncées par George Osborne, le chancelier de l'Echiquier du cabinet fantôme, lors de la Conférence du parti conservateur équivaudrait à sept milliards d'économies annuelles sur la totalité des dépenses de l'Etat.

3. Selon les chiffres de la Commission européenne elle-même, le coût annuel de la réglementation européenne dépasse largement les bénéfices du marché unique, à 600 milliards d'euros contre 180 milliards

4. La politique agricole commune (PAC) représente un surcoût de 1 200 livres [1 345 euros] sur la facture alimentaire annuelle de chaque famille.

5. Si elle sortait de la Politique commune de la pêche, la Grande-Bretagne pourrait reprendre le contrôle de ses eaux territoriales jusqu'à 200 miles de ses côtes, ou jusqu'à la ligne médiane et mettre ainsi la main sur près de 65 % des stocks de pêche en mer du Nord.

6. Les gouvernements britanniques successifs ont toujours refusé de préciser quelle part des lois nationales est en fait imposée par Bruxelles, mais une analyse approfondie conduite par le ministère allemand de la Justice a montré que 84 % de sa législation provient de l'UE.

7. Une fois sortie de l'UE, la Grande-Bretagne serait libre de négocier bien plus d'accords commerciaux avec des pays tiers qu'elle n'en a le droit en vertu du Tarif extérieur commun.

8. Les pays affichant le PIB par habitant le plus élevé d'Europe sont la Norvège et la Suisse. Proportionnellement, ces deux pays exportent davantage vers l'UE que ne le fait la Grande-Bretagne.

9. Hors de l'UE, la Grande-Bretagne pourrait devenir un paradis offshore déréglementé et compétitif.

10. Ah, au fait, nous serions de nouveau une démocratie.

Scandale et vérité sur l'aspartame

Les substituts du sucre à base d'aspartame causent des symptômes inquiétants allant de la perte de mémoire jusqu'à des tumeurs au cerveau et à la mort.


L'aspartame est, de loin, la substance la plus dangereuse sur le marché à être ajoutée aux aliments. L'aspartame est tenu pour responsable de plus de 75% des réactions défavorables aux additifs alimentaires dont il a été fait rapport à la FDA. Bon nombre de ces réactions sont très sérieuses, y compris des attaques d'apoplexie et la mort ainsi qu'il en a été fait récemment état dans un rapport de février 1994 du Department of Health and Human Services.

Il y a 92 symptômes répertoriés et énumérés dans le rapport comme étant causés par l'aspartame !

22 janvier 2011

L'accident nucléaire de Tchernobyl

Documentaire reconstituant l'explosion du réacteur 4 à la centrale de Tchernobyl dans la nuit du 25 et 26 avril 1986.

21 janvier 2011

ILS POLLUENT LA PLANETE - Empoisonnement, cancers, génocides,...

Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l'Histoire... c'est la leçon la plus importante que l'histoire nous enseigne...
"Il faut prévenir les hommes qu'ils sont en danger de mort... la science devient criminelle."
"Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire”
Albert Einstein (1879-1955)
"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire."
George Orwell, (1903-1950), auteur de 1984.

"Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s'en rendent pas compte."



Encore + fort ! Ted Gunderson, un ancien agent du FBI de haut niveau, déclare que les chemtrails sont des épandages chimiques mortels qui doivent etres arretés !! Video et transcription sur le site de Blueman

19 janvier 2011

La servitude pour dettes et la trahison économique bancaire

D'ici la fin de l'année, probablement à l'automne, nous verrons de grandes difficultés financières et économiques en Grèce, l'Irlande, le Portugal, la Belgique, l'Espagne et l'Italie. Ces événements seront à rude épreuve en Allemagne, France, Hollande et Autriche.

Maintes fois nous entendons des annonces de guerres commerciales du Brésil. Le Brésil freine délibérément leur devise, le réel, en raison de sa force. Ils ont imposé des exigences de réserve aux positions des changes de banques domestiques. Ceux-ci sont des taxes sur les investissements et les commandes de devise de facto. De telles actions sont de très bons mouvements qui provoquent indirectement des hausses du prix de l'or.

En Irlande, des mesures sévères sont prises. Les dépenses publiques seront réduites de 12%. A cela s'ajoute une augmentation de taxe qui serait une réduction de 7,8 milliards de dollars. Les services publics et le salaire minimum seront réduits ainsi. Les riches vont payer plus et les pensions alimentaires pour enfants vont tomber.

Bien que les troubles ci-dessus se manifestent aux États-Unis va allègrement sur son chemin comme si rien n'allait. Les Américains ont été pré-faits de la propagande, car ils avaient moins d'un stimulus à croire qu'une reprise est en cours. Nous ne partageons pas cette prédiction. Les Irlandais et les autres à comprendre leurs problèmes, mais les Américains ne peuvent pas venir à bout avec eux.

Comme d'autres membres de la zone euro, l'Irlande a découvert qu'il pouvait emprunter à taux bas sous un même taux d'intérêt unique. Cette politique, que nous avons prédite il y a 14 ans, serait désastreuse, était désastreux pour l'Irlande, la Grèce, le Portugal, l'Espagne et l'Italie et la Belgique. Inutile de dire, l'effet de levier fourni par l'argent bon marché a provoqué la spéculation, particulièrement dans les biens immobiliers, qui ont provoqué des problèmes d'aujourd'hui. Oui, la spéculation par les individus était un problème, mais comme dans d'autres pays, la véritable source des problèmes avec les banques, qui sont vraiment responsables de ces tragédies. Ils ne devraient avoir jamais fait les prêts en premier lieu. Bêtement, le gouvernement irlandais a renfloué les banques comme la Grèce avait fait. Ils devraient avoir été viables et avoir permis aux banques d'échouer. Les banques étaient plus que contentes de soi-même. Comme nous voyons maintenant aux Etats-Unis, les banques ont été au moins temporairement tirées d'affaire et les déposants ont garanti que leur épargne est sûre. Il y a aussi les programmes de stimulus tous les autres a essayé aussi, que nous avons vu finalement ne travaillent pas. C'est parce qu'ils sont destinés pour tirer d'affaire le secteur financier et pas l'économie.

Le budget de l'Irlande sera suivie par des budgets aussi sévère guidée par le FMI, ce qui conduira à des décennies de pauvreté, aussi mauvais que le règne de 800 années de la Grande-Bretagne sur l'Île d'Emeraude. Le Premier ministre, Brian Cowen, et le Ministre des Finances, Brian Lenihan, a vendu les Irlandais aux banquiers britanniques. Les vautours tournent autour de la république pour se préparer aux années d'asservissement futures. Beaucoup l'ont appelé la trahison économique.

La Banque irlandaise alliée et la Banque anglo-irlandaise ont provoqué tous les problèmes et maintenant les Irlandais doivent les tirer d'affaire. On a tenu une réunion alors secrète à laquelle Paul Gallagher a assité en tant que conseiller au gouvernement et Dermot Gleeson, le Président d'AIB et ancien représentant des banques. Les deux sont Illuminati et membres du Groupe de Bilderberg Ces deux et le Premier ministre et maréchal ont vendu l'Irlande pour sauver les banques possédées et contrôlées par les Britanniques. Ils ont mis les Irlandais sur le crochet pour 600 milliards de dollars. En plus, le gouvernement a acheté 70 milliards de dollars dans les obligations toxiques contenant des biens immobiliers de ces banques. Ces banques sont possédées par les banques britanniques, françaises, allemandes qui sont contrôlées par la Noblesse Noire et parmi eux le Rothschilds et Reine Beatrix des Pays-Bas et un ardent Bilderberg. Son père, Prince Bernard, était un ancien colonel dans la SS de Hitler.

La seule chose qui reste pour l'Irlande à faire est de laisser par défaut et quitter l'euro pour revenir à la livre irlandaise. Il devrait quitter aussi l'UE et mettre fin aussi à la banque de réserve fractionnaire, qui permettrait au gouvernement de publier de l'argent libre, sans intérêts de dettes avec le soutien d'or. Ils devraient renvoyer Royal Dutch Shell au large des côtes irlandaises, hors des champs du gaz et beaucoup plus. C'était en partie ce que nous avons dit aux Grecs de faire.

Nous voyons un an difficile en Europe qui pourrait mettre fin en cas de faillite. Les efforts de sauvetage de la Grèce et l'Irlande et maintenant le Portugal et l'Espagne, augmenteront la dette partout dans l'Europe et mèneront à toutes les nations ayant des problèmes. L'accord conclu avec l'Irlande pour couvrir l'insolvabilité des banques ne fera qu'augmenter la dette à long terme et de ne pas résoudre le problème. Il n'y a aucun effort de restructuration de dette parce que les banques refusent de prendre des pertes. Cette attitude et politique sont reportées dans tous les gouvernements via les connexions de type Bilderberg. Le système doit être changé et purgé, mais ils n'en entendront pas. De nouveau, nous rappelons à chacun que c'étaient les banques qui étaient et sont responsables de la condition dans laquelle le monde occidental est aujourd'hui et maintenant ils veulent que le public les renfloue. Les banques sont une extension de la Fed aux Etats-Unis et la Fed était le parti mobile. Ils ont baissé des taux d'intérêt finalement au zéro et c'étaient ils qui ont augmenté de l'argent et du crédit de 17 à 18% pour une période prolongée. La Fed a créé la bulle de dettes et tout le dommage que vous voyez est un résultat de cela. Ils utilisent maintenant la tactique, qu'ils savent que ça ne fonctionnera pas, mais ils ne savent pas quoi d'autre à faire. C'est tout du gain de temps et du recouvrement ce qu'ils ont fait. Par conséquent pas a fait seulement des banques sur l'effet de levier, mais a fait ainsi des sociétés et des individus, sans parler des spéculateurs. Maintenant cet effet de levier bancaire a baissé de 70 à 1 à 40 à 1, quand 9 à 1 est normal. Ils obtiennent un rendement suffisamment élevé de la Fed quand ils ont réduit les prêts de 25% ou plus pour les petites et moyennes entreprises. De telles bouffonneries peuvent entraver seulement la récupération. On nous a dit depuis juin dernier que le prêt serait élevé. Par la propre admission de la Fed, il a augmenté par une très petite quantité. Ainsi, notre conclusion consiste en ce que l'agent fédéral restreint délibérément le prêt pour tenir des banques à distance des prêts risqués.

Ces politiques de la Fed et ceux de la BCE visent à étendre des problèmes, plutôt que les résoudre, ce qui nous dit : il n'y a aucune solution. Regardez ce qui a été fait en Grèce. Aucune solution, juste les plans et l'austérité pour retarder les problèmes. Le plan de sauvetage de l'Irlande est une copie carbone. De tels programmes peuvent provoquer seulement le défaut, que nous nous attendons nous produire plus tard cette année. En mars ou avril le résultat des élections irlandais pourrait tout chambouler. Cela pourrait provoquer une course sur d'autres économies malades. Ce grand dessein pour les nations à être reliés entre eux peuvent éventuellement entraîner l'ensemble de leur effondrement comme des dominos. Si les États-Unis, le Royaume-Uni et en Europe sont en difficulté dans le monde entier en difficulté.

QE1 et QE2, aussi bien que TARP et d'autres programmes ont été seulement conçus pour renflouer le secteur financier en Europe aussi bien que les Etats-Unis. Comme nous avons prédit en mai dernier il y aurait QE2 et ensuite QE3. L'ensemble en passant 2500 milliards de dollars chaque fois, comme nous avons vu dans QE1. Dans QE2, l'extension chargée des réductions des impôts de Bush a fourni 868 milliards de dollars pour aider la Fed à maintenir l'économie et le secteur financier à flot. Après les dépenses de la Fed renvoie ses bénéfices au Trésor. Ce n'est donc pas un problème majeur. Quel est le problème, c'est que les propriétaires de la Fed de contrôle tous les aspects de la vie économique et financière. Ils ne pénètrent pas dans l'information; ils le créent. Ce que ces banques et entreprises de courtage font est font du méga-argent parce qu'ils contrôlent vraiment le système. C'est ce que la Fed est une question de contrôle. Pouvez-vous imaginer les services commerciaux à grandes sociétés de courtage et les banques pendant des mois n'ont jamais de perdre une journée de négociation ? Nous avons été les traders professionnels depuis 25 ans qui est tout simplement impossible à moins qu'il s'agisse des activités illégales. Les propriétaires de la Fed ont un permis de voler. Ils ont créé la crise du crédit et que le contribuable est maintenant de les subventionner pour qu'ils puissent faire encore plus de richesse. Tout cela se passe parce que les gens ne comprennent pas fractionnaire bancaire et le rôle véritable de la Fed, qui est de piller l'Amérique.

Le projet de loi fiscale en charge peut aider temporairement l'économie, mais QE2 coulera seulement à la Trésorerie et au secteur financier. Comme nous avons dit avant que la Fed pourrait finir par posséder toute la dette du Trésor. Ces actions désespérées ne peuvent pas s'empêcher de forcer des acheteurs étrangers à quitter le marché. Ces activités de la Fed et l'irresponsabilité fiscale du gouvernement dans le temps ne peut que créer plus d'inflation.

La politique passé et d'emprunter est totalement extravagantes et devra être payée par les générations futures, si ce n'est pas remboursé.

Alors, il y a le concept horrible de libre-échange, mondialisation et terrorisme. Aujourd'hui n'importe quoi vous devez dire que le gouvernement est en désaccord avec les étiquettes vous un terroriste. Le gouvernement nous dit que le danger se cache partout. Ces craintes sont en partie neutralisés par les bonnes actions se fait par des conglomérats transnationaux. Si elles fournissent des emplois et des opportunités dans le monde des deuxième et troisième est là soi-disant aura moins de chances d'entrer en conflit avec les terroristes et autres qui sont en désaccord avec la politique américaine. Tout est censé avoir une solution globale. Le coût de ce cours des 11 dernières années a été la perte de 8,5 millions d'emplois bien rémunérés et 42.400 entreprises qui ne reviendra jamais à moins que nous mettons en place des tarifs sur les biens et services. Évidemment, dans ce processus transnationale reçoivent des riches crasseux et évitent quelque 750 milliards de dollars en taxes. C'est s'ils sont capables d'enlever leur dernière cabriole non taxable. C'est en partie ce que le nouvel ordre mondial est tout au sujet. Détruisez les économies de l'Europe et les États-Unis et les forcer à accepter un gouvernement mondial. Ils font partie du groupe des personnes qui veulent dicter la façon dont vous allez vivre toutes les facettes de votre vie. Ce procédé détruit la souveraineté de l'Etat-nation. Leurs fonctions sont prises en charge par la Banque mondiale, FMI, BRI et l'OMC.

Nous sommes alors en proie à la propriété privée Réserve fédérale dont le pouvoir s'étend à travers le monde. La législation récente de la Fed fait une crise financière et monétaire qui englobe tout monopole. La Fed depuis sa création usurpé le pouvoir de la Constitution et le Trésor américain. Les années IOU, les bons du Trésor, sont vendus à la Fed pour une entrée numérique, dont la valeur est créée à partir de rien. Pour cela, la Fed perçoit des intérêts payés par les contribuables américains. Les fonds sont utilisés par la Fed sur une base proportionnelle pour multiplier les profits. Cela signifie que les intérêts sont payés indéfiniment sauf si les obligations sont rachetées.

Aujourd'hui, comme une solution aux prêts bancaires pauvres, nous voyons des programmes d'austérité dont la création remontent à plusieurs siècles. La mise en application est aujourd'hui le FMI, qui, dans ses processus devient un pouvoir dictatorial de son propre. Dans le processus de privatisation vient d'austérité ou le pillage de biens appartenant à un Etat souverain au nom de rapatriement de la dette. Bien sûr, les acheteurs au prix de 0,30 dollar sur le dollar sont des conglomérats transnationaux, une partie du monde Groupe Bilderberg et la Commission trilatérale. Ces tactiques sont pas sans rappeler le slogan utilisé à l'entrée des camps de concentration allemands, "Arbeit Macht Frei". "Le travailrend libre" . Vraiment quelque chose digne de George Orwell "1984". C'est le mental que nous traitons ici. Ce cartel de banquiers contrôle toutes ces institutions et a des centaines d'années sous une forme ou une autre. L'idée est de mettre sur la crise économique et financière perpétuelle, afin que les travaux du FMI n'est jamais achevé. Une forme de servitude pour dettes, qui est censé être la stabilité. Le FMI peut être la Gestapo du nouvel ordre mondial, qui met en place les anciens Etats souverains en tant que membres suppliant de gouvernement mondial. L'objectif est en définitive une banque mondiale de contrôler toutes les nations monétairement et financièrement. Le tremplin à cette condition est la BRI, la Banque des Règlements Internationaux.

Ce que les gens doivent comprendre est que les événements n'arrivent pas par hasard et il n'y a aucune coïncidence. Chaque événement important est planifié comme sont beaucoup d'autres plus petits. Un bon exemple était le Traité de Versailles, qui a été essentiellement construit par les banquiers européens et américains. Ce sont eux qui ont manipulé les réparations qui ont délibérément dépouillé l'Allemagne de sa capacité à survivre économiquement et financièrement. C'est le complot qui ne négocie jamais de bonne foi. Ceux-ci étaient les favoris de fascistes corporatistes d'aujourd'hui. Dans les années 1930 pour survivre en Allemagne vous étiez un bolchevique ou national-socialiste NAZI. C'est un peu comme les conditions que nous avons aujourd'hui en Amérique dans nos deux systèmes du parti. Hitler était né à Versailles et la défaite de l'Allemagne a ouvert la guerre contre le peuple du monde sous la forme de la mondialisation. Le résultat a été le FMI, ONU, Banque mondiale et l'Organisation mondiale du commerce. Cela a donné à la Réserve fédérale, la Banque de l'Angleterre et finalement la Banque centrale européenne un permis de voler. Aujourd'hui, c'est la distraction du terrorisme et des assassins qui maintiennent l'attention du public ailleurs. Que tout cela soit une leçon pour vous. Rien n'est jamais comme il semble être.

Les ventes des détaillants américains ont augmenté un peu moins que prévu en décembre, mais les ventes au détail pour toute l'année 2010 a renversé deux années de contraction et affiché la plus forte hausse en plus d'une décennie, selon un rapport du gouvernement du vendredi.

Total des ventes au détail a augmenté de 0,6%, progressant pour le sixième mois consécutif que la baisse des ventes à l'électronique et les magasins de marchandises générales ont été compensées par les gains des ventes de matériaux de construction et de l'essence, le département du Commerce.

Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient à des ventes de croissance de 0,8%.

Hors automobile, les ventes ont augmenté de 0,5%. Les analystes tablaient sur une hausse de 0,7%.

Les ventes totales pour les 12 mois de 2010 étaient en hausse de 6,65% par rapport à l'année précédente à une baisse de 6,5% en 2009. Il a été la plus forte augmentation sur 12 mois de ventes depuis 1999.

Les prix de famille sont tombés pour le 53ème mois consécutif en novembre, en prenant le passé déclin de la Grande Dépression pour la première fois dans la crise du logement prolongée, selon Zillow.

Les prix de l'immobilier ont chuté de 26% depuis leur sommet en 2006, dépassant la chute de 25,9% enregistrée dans les cinq années entre 1928 et 1933, la société de logement de données dans un rapport lundi. Les prix ont chuté de 0,8% au cours du mois.

Il s'agit d'un étape douteuse pour le marché du logement américain, qui a échoué à obtenir beaucoup de traction en dépit d'une multitude de programmes gouvernementaux pour réduire les retards de paiements et d'encourager la demande de crédits d'impôt temporaire et des taux d'intérêt plus bas. De nombreux économistes s'attendent baisses de prix supplémentaires, même si il ya des signes anecdotiques d'une demande croissante, comme en attente de vente à domicile de données.

"Pour les six à neuf prochains mois, les facteurs de plus grande incidence sur le marché du logement qui produisent plus de la baisse des prix à domicile serontles stocks excédentaires de logements, de haute valeur nette négative et des taux de forclusion, et la demande s'est affaiblie en raison de l'emploi élevé ," a déclaré Stan Humphries, économiste Zillow en chef, dans un article de blog.

La baisse s'accélère, et il faudra un certain temps avant la baisse du chômage et d'autres signes de soutenir l'amélioration économique du marché, selon Zillow.

Les prix de l'immobilier a chuté à un rythme de 0,78% en novembre, plus rapide depuis février 2009, a indiqué la compagnie.

Le taux de fraude sur les prêts inclus dans les transactions de conduit/fusion de CMBS des Etats-Unis a augmenté de 16 points en décembre à 8.79%, selon le Traqueur de Fraudes des Investisseurs Service de Moody. Pour l'année, le taux a augmenté de 79% et de 4,90% à la fin de 2009.

Moody s'attend à ce que le taux de fraude continue à monter en 2011, mais à un pas plus lent qu'il a au cours des deux ans passés. Les marchés CRE commencent à montrer des signes d'un revirement. Les marchés de la CRE commencent à montrer des signes de retournement. Moody's affirme que ses DQT devrait terminer l'année dans la gamme de 9,5 à 11%.

"Le taux d'augmentation des nouveaux prêts en souffrance est susceptible de continuer de modération dans l'année à venir que les marchés financierscontinuent à guérir et les flux de crédits en entretien particulier ralentit," explique le directeur général Nick Levidy de Moody.

Cette dernière décembre, des prêts totalisant 3,7 milliards de dollars ont été nouvellement délinquants, tandis que les prêts déjà en souffrance totalisant environ 2,6 milliards de dollars est devenue courante, élaboré, ou éliminés. Le nombre total des prêts en souffrance a augmenté à 4104 et le solde total des prêts en souffrance a augmenté d'environ 1,1 à 54.9 milliards de dollars.

Par le type de propriété, les propriétés d'hôtel ont vu la plupart d'amélioration de leur taux de fraude de décembre avec une baisse de 5 points à 16,37%. La vente au détail a vu 1,15 milliards de dollars dans les prêts devenant nouvellement en souffrance, pendant que seulement 474 millions de dollars dans les prêts ont abandonné la fraude, en relevant le taux de prêt de détail de 30 points à 7,44%. La multifamille a vu une augmentation de 48 points à 14,38 % avec une augmentation nette de 371 dollars dans sa balance délinquante totale. Les propriétés industrielles continuent à avoir le taux le plus bas à 6,54% et une augmentation de 16 points à partir de novembre.

Par la région, le Sud a le plus haut taux de fraude à 11,00 %, suivis par l'Occident, à 9,86 % et le Midwest, à 8,74 %. L'Est est la meilleure région d'exécution, avec un taux de 6,70 %. Pour l'année 2010, le Midwest avait la plus petite augmentation dans son taux de délinquance, qui a monté de 312 points, pendant que l'Occident a connu la plus grande augmentation avec 458 points d'augmentation.

Par Etat, le taux au Nevada a grimpé de 149 points à 28.99%.L'Alabama est le prochain Etat sur la liste, mais avec un taux de fraude qui est légèrement plus que 1000 points plus bas que Nevada.

Coupes américaines et perspective de réserves de grain mondiale : hausse des prix attendus aux prix des épiceries, de maïs et de soya bondit de 4% mercredi et le blé a gagné 1% ... Avec des gains d'hier, les prix des contrats à terme du maïs sont maintenant en hausse de 94% par rapport à leur plus bas niveau de juin, le soja flambe jusqu'à 51% et le blé est en hausse de 80%. C'est une bonne chose d'inflation est trop faible et l'IPC est construit pour ne pas montrer l'inflation !

"Les marchés sont très, très serrés", a déclaré Joseph Glauber, économiste en chef de l'USDA. "Il est à craindre, ne fait aucun doute."

La Fed a publié son nouveau calendrier de NY POMO mercredi. Il monétisera 112 milliards de bons du Trésor américain à la 18e séance sur les 19 séances de bourse à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 9 Février.

Nous avons mis en garde depuis des années que les grandes banques ont été les bénéfices à l'artisanat de la marque à fantasmes sur les instruments dérivés et autres papiers. Forbes Robert Lenzer offre ce petit détail dérangeant sur les banques:

Les banques américaines ayant déclaré un revenu fantôme sur 1,4 milliard de dollars d'hypothécaires en souffrance

Ils est autorisés à comptabiliser les intérêts sur les prêts hypothécaires improductifs, jusqu'à ce que la saisie réelle a lieu, qui prend en moyenne environ 16 mois.

Tout l'intérêt fantôme qui n'est pas en fait recueilli est réservé comme le revenu jusqu'à l'acte réel de saisie. Par conséquent, beaucoup d'états financiers de banque semblent beaucoup mieux en fait qu'ils sont en fait. À la saisie tout le revenu fantôme s'enlève des livres des banques.

"Finalement, ces banques font face à une perte potentielle de 1000 milliards de dollars sur les prêts improductifs," suggère Madeleine Schnapp, directeur de la recherche macro-économique à Trim Tabs, un cabinet de conseil économique de 24,5% détenue par Goldman Sachs.

Les pertes sèches potentielles pourraient être encore plus grand si les prix immobiliers continuent d'affaiblir, en plaçant plus de maisons dans la catégorie improductif sur les bilans bancaires.

Pendant les années 1960, nous avons commencé à vider les hôpitaux psychiatriques publics, mais avons manqué de mettre des programmes en place pour garantir que les patients libérés ont reçu le traitement après qu'ils sont partis.

Les années 1980, les résultats étaient évidents vu le nombre croissant de personnes gravement malades mentaux parmi les sans-abri et dans les prisons du pays et les prisons.

Une étude réalisée en 2007 par le ministère américain de la Justice a révélé que 56% des prisonniers d'État, 45% des détenus fédéraux, et 64% des détenus des prisons locales souffrent de maladies mentales.

Les demandes de prêts hypothécaires américains ont augmenté la semaine dernière que les taux de prêt assouplies par rapport aux sommets des dernières années, selon un groupe industriel ce mercredi.

La Mortgage Bankers Association a dit que son index corrigé en fonction des variations saisonnières d'activité d'application d'hypothèque est monté de 2,2% dans la semaine mis fin le 7 janvier à son niveau le plus haut dans environ un mois. Il était tombé derrière le refinancement de l'activité puisque les productions du Trésor américaines influentes sont montées à la fin de 2010.

Les taux hypothécaires fixés à 30 ans est en moyenne à 4,78% dans la semaine, en baisse de 4,82% la semaine avant et de 4,93% avant les vacances de Noël.

L'indice désaisonnalisé du MBA de demandes de refinancement a grimpé de 4,9 pour cent la semaine dernière, et son nombre de demandes de prêts pour l'achat de maisons ont baissé de 3,7%.

En échangeant le pointe de vue juste avant les données du rapport de ADP sur deux sources indépendantes montrent que le commerce dans les devises privilégiées et les contrats futurs est monté dans les secondes avant à l'improviste fort rapport de travaux de secteur privé de mercredi dernier du processus de masses salariale Automatic Data Processing Inc., en levant des soupçons que quelqu'un a obtenu le rapport avant sa publication officielle.

Comment faire revivre le rêve de la Californie. La baisse des recettes fiscales provenant des ménages Golden State gagnant plus de 200.000 comptes en dollars pour 93% du la baisse des recettes fiscales totales de 2007 à 2008.

Soulignera les conflits d'intérêts des présumés démocrates principaux. Espérons que le nouveau rapport, qui porte sur le comportement de Wall Street pendant la crise mais on pense à se concentrer essentiellement sur Goldman, va appuyer la SEC pour rouvrir son enquête sur la banque.

Les directeurs des banques de la Réserve fédérale de Dallas et Kansas City a de nouveau demandé, sans succès, une augmentation de 0,25% dans le taux appliqué aux banques pour des prêts d'urgence, les minutes des réunions de la Fed en novembre et décembre a montré mardi.

La Chambre de l'Illinois a adopté une loi fiscale de hausse massive. Les impôts des particuliers passera de 3% à 5%; l'impôt sur les sociétés sera montée à 7%, passant de 4,8%. Si elle est adoptée à la session de canard boiteux, l'exode commence.

Le prix de marchandises importées dans les Etats-Unis est monté en flèche en décembre, mené par de plus hauts prix pour les articles tels que les matières premières et l'alimentation.

L'augmentation de 1,1% dans l'index du prix de l'importation a suivi une augmentation révisée de 1,5% en novembre, les figures de Ministère du Travail ont montré aujourd'hui à Washington. Les économistes ont projeté une augmentation de 1,2% pour décembre, selon l'estimation moyenne dans une enquête de Bloomberg News. Les prix d'importation ont grimpé de 0,3% en excluant les matières premières, avec peu de changement dans les prix automobile et biens de consommation.

La hausse de la demande des marchés émergents comme la Chine, avec un affaiblissement du dollar, fait grimper le coût du produits. Avec taux de chômage oscillant au-dessus de 9%, les entreprises trouvent la portée limitée de lever des prix des produits finis, ce qui permet la Réserve fédérale pour compléter un deuxième cycle de détente monétaire pour stimuler l'économie.

“Le sentiment économique s'améliorant aux Etats-Unis et à travers le monde fait pression sur les prix de base,” déclare Russell Price, l'économiste aîné à Ameriprise Financial Inc à Detroit. “Les prix de base sont encore relativement apprivoisés. La Fed a quelque temps avant qu'ils sentent le besoin de prendre un peu de soulagement de la table.”

Le public américain s'oppose extraordinairement à la levée de la limite de dettes du pays même si l'échec de faire pourrait blesser ainsi la réputation internationale de l'Amérique et faire monter des prix d'emprunt, selon un sondage de Reuters/Ipsos publié mercredi.

Quelques 71% des personnes interrogées s'opposent à l'augmentation du pouvoir d'emprunt, la mise au point d'une bataille politique sur le brassage des dépenses fédérales. Seulement 18% sont pour une augmentation

Le sondage met en évidence la tâche qui s'annonce rude pour les législateurs américaines que la dette se rapproche de son plafond actuel des 14,3 milliards de dollars. Le secrétaire au Trésor Timothy Geithner a prévenu la semaine dernière qu'à défaut de porter la limite d'emprunt dans les prochains mois pourrait conduire à "des conséquences économiques catastrophiques".

Les républicains, qui ont gagné le contrôle de la Chambre des députés en novembre sur une promesse de réduire le gouvernement, espèrent apparier n'importe quelle hausse du plafond de dettes avec un engagement de Président Barack Obama à réduire la dépense à long terme.

Les républicains ont juré entailler 60 milliards de dollars du budget aussitôt dès le mois de mars, mais beaucoup de ces coupes ne sera pas populaire probablement parmi le public.

QUE REDUIRE ?

Seulement 24% disent que le pays peut se permettre de réduire les dépenses d'éducation, une cible probable des républicains, et de 21% pour l'application de la loi.

Avec les guerres du Pentagone en Afghanistan et en Irak, 51% sont pour les réductions soutenues à la dépense militaire.

45% d'entre eux soutiennent un effort républicain de préparer l'application des lois environnementales.

Le soutien d'environ 53% en réduisant les budgets de régulateurs financiers comme les titres de placement et la Commission de Change, malgré le consensus répandu qu'une atmosphère de contrôle relâchée a contribué à la crise financière ravageuse de 2007-2009.

Et 47% soutiennent des réductions aux parcs nationaux, qui étaient fermés depuis plusieurs semaines pendant les batailles de budget de 1995 et de 1996.

Les programmes d'avantages sociaux coûteux que comptent pour près de la moitié du total des dépenses fédérales sur un large appui, Le sondage révèle que seulement 20% soutiennent les avantages sociaux et de retraite de sécurité tandis que seulement 23% soutiennent des réductions sur le programme d'assurance santé Medicare.

Le soutien d'environ 73% réduisant l'aide étrangère et le soutien de 65% réduisant la perception des impôts.

Le sondage de 1021 adultes américains a été mené entre vendredi et lundi. Il a une marge d'erreur de plus ou moins 3,1%

Les comptes de caisses d'importants politiciens américains ont identifié et ont saisi à la Banque du Vatican (Rome). La connexion a établi avec l'accusation de Daniel Dal Bosco RICO, qui cite Giancarlo Bruno, Silvio Berlusconi et Ban Ki Moon.

Mercredi, le 5 janvier 2011, il a apparu que les comptes de caisse liés de l'établissement américains avaient été localisés dans et ont saisi de, la Banque du Vatican à Rome. On a constaté que la source de fonds pour ces comptes dans presque chaque cas était la Trésorerie américaine.

Les bénéficiaires des comptes secrets du Vatican incluent Barack Obama, Michelle Obama et chacun des enfants d'Obama, la mère de Michelle Obama, tous Bushs et le Clintons, en incluant Chelsea Clinton, Joe Biden, Timothy Geithner, Janet Napolitano, plusieurs Sénateurs américains, en incluant Mitch McConnell, plusieurs Membres du Congrès américains en incluant John Boehner, plusieurs Chefs de cabinet Militaires américains, le Principal américain Marshal, Juge américain Advocate General, le Juge en chef de Cour suprême américain, John Roberts, plusieurs juges américains, le pape et plusieurs cardinaux.

Beaucoup d'argent a été trouvé dans chacun des comptes. Le plus grands bénéficiaires ont été en fonction, plus le solde des comptes ont été jugés. Ils vont de quelques millions à plus d'un milliard de dollars dans le cas de John Roberts. Le nombre total des comptes de caisse identifiés à ce jour à la Banque du Vatican est dit entre 600 et 700. Ce nombre est susceptible de se développer comme les enquêtes de corruption internationales répartis à travers le monde.

Les informations ont divisé l'organisation de l'Eglise catholique romaine Legatus par le milieu. Elizabeth Windsor (Reine Elizabeth II de l'Angleterre) est dans le fait de savoir et est intimement impliquée dans le fait de tourbillonner et les jeux de pouvoir secrets.

Le géant américain des banques ont été renflouées à nouveau un énorme potentiel de compromis en tenant compte écrire Goosey Loosey accepté par la profession comptable et les organismes de réglementation.

Il est autorisés à comptabiliser les intérêts sur les prêts hypothécaires non-exécutés jusqu'à ce que la saisie réelle a lieu, qui prend en moyenne environ 16 mois.

Cela signifie que la Bank of America, Citigroup, JP Morgan et Wells Fargo, parmi des centaines d'autres institutions plus petites, peuvent déclarer les intérêts qui leur sont dus, mais non payées, sur un montant estimé à 1400 milliards de dollars de prêts hypothécaires valeur nominale sur les 7 millions de foyers qui est dans le cours des saisies.

Environ 6 millions de foyers sont toujours en danger, selon Schnapp, et au moins 10% d'entre eux est de 25% sous l'eau, ce qui signifie leur valeur de marché est de 25% de moins que les intérêts hypothécaires, mais les propriétaires continuent de payer à leur banque.

Les citoyens américains peuvent devenir "des parias" globaux quand une loi forçant des banques étrangères à signaler leurs comptes prennent effet, selon la banque la plus vieille de la Suisse.

Les Américains "risquent de devenir des parias du système bancaire mondial par la faute du leur propre gouvernement",a déclaré Konrad Hummler, associé gérant du Wegelin & Co., dans la copie d'un discours présenté aujourd'hui dans la capitale suisse, Berne.

La loi américaine exigera que toutes les sociétés financières étrangères de fournir des informations sur les clients américains de l'Internal Revenue Service et de retenir 30% des intérêts américains et les paiements de dividendes des titulaires de compte qui fournissent des renseignements insuffisants pour déterminer leur statut américaines. Comptes à l'étranger de l'observation fiscale loi va compliquer offrant des services aux clients ayant des liens avec américaines où elle prend effet en deux ans, selon Hummler.

“Les risques dirigés par les intermédiaires financiers promettant de respecter ces règles sont considérables,” a dit Hummler, qui est aussi le président de la Swiss Private Bankers Association.

Saint-Gall en fonction de Wegelin est fondée en 1741 et a conseillé des clients il y a 16 mois à vendre des actifs américaines parce que les exigences de déclaration prolongée peut selle investisseurs des obligations fiscales pour eux-mêmes ou à leurs héritiers. Wegelin, qui est un partenariat sans limite, a dit qu'il ne peut pas se permettre le risque du passif a augmenté au moment où les autorités fiscales américaines est sévir contre les banques internationales.

"La mise en oeuvre de la loi aux Etats-Unis risque de coûter plus qu'il produira plus de 10 ans," dit Hummler. "Il est peu clair si on permettra des banques suisses de signer de tels accords avec l'IRS selon la loi suisse."

“Nous ne savons pas encore si ces critiques seront prises en considération ou au contraire, ignorées par l'administration américaine,” a dit Hummler.

Les banques ont fait pression pour un soulagement des règles depuis que la loi, connue comme FATCA, a été incorporée dans la législation de travaux statuée en mars. Maintenant, les diplomates marchent dans la campagne, avec les pays en incluant la Suisse, Royaume-Uni et le Canada faisant peser avec la Trésorerie.

Selon le Comité mixte sur la fiscalité, la loi est estimé à apporter 8,7 milliards de dollars de revenus aux États-Unis sur plus de 10 ans. Des banques et des gouvernements se disent que le montant est relativement bas comparé avec les frais du fait de se conformer à la loi.

L'administration Obama fait pression pour la mesure dans le sillage du à la tempête politique découlant de la procédure engagée contre UBS AG, qui en 2009 le règlement des revendications du gouvernement américain que la banque basée à Zurich, a aidé des milliers d'Américains riches à cacher leur argent à l'étranger.

Wegelin, même basée à Genève, Pictet & Cie et Lombard Odier Darier Hentsch & Cie, est l'une du 13 banques en Suisse où les partenaires sont collectivement propriétaires et ont des passifs illimitées pour les engagements pris par la banque.

La Suisse gère environ 27% de la société privée au monde la richesse offshore.

18 janvier 2011

SIDA : quand la vérité explose !

House of Numbers est un film documentaire explosif sur les incohérences du SIDA et du VIH. Ce reportage choc rétablit la vérité ! 

Un must have !

14 janvier 2011

5 manières faciles pour se préparer à la crise alimentaire à venir

Récemment, il y a eu une rafale incroyable de nouvelles annonçant de pénuries alimentaires et la crise alimentaire mondiale en suspens. Chacun qui regarde les indicateurs reconnaîtrait que cette crise va seulement probablement empirer. Il est évalué que l'Australie inondé, a lui seul, pourrait causer un bond de 30 % dans des prix des denrées alimentaires. Bien que le client moyen puisse déjà sentir l'inflation alimentaire, il est difficile de reconnaître la sévérité des pénuries alimentaires qui apparaissent indistinctement. Après tout, il y a toujours 15 types de céréales Cheerios avec beaucoup de couleurs encadrant l'emballage des îles, qui nous donnent l'illusion d'abondance.

La vérité est que nous nous dirigeons vers des grands déficits de production alimentaire, manipulés ou non, tandis que la demande alimentaire de la classe moyenne se développe massivement dans le monde en développement. Pendant des décennies, la communauté agricole de la planète produit plus de nourriture suffisante pour nourrir la planète, mais certains estiment à présent nous atteignons le "Peak Food" (comme le "Peak Oil" pour le pétrole), des niveaux de production au maximum. À son tour, d'autres experts estiment la "bulle alimentaire" est sur le point d'éclater, et pas même les sociétés de biotechnologie peut nous sauver.

Toutefois, il existe encore de vastes étendues de terres fertiles utilisé qui peut être utilisé partout dans le monde, et les mandats d'éthanol des États-Unis qui auraient consommé au moins 25% de la récolte de maïs pourrait être réduite à alléger le fardeau. Par conséquent, il semble que malgré les conditions climatiques extrêmes et les récoltes diminuent, la production alimentaire a encore de la place pour augmenter, mais pas sans prévoyance et de planification.

En outre, les systèmes actuels de la culture alimentaire sont entièrement dépendants du pétrole pour atteindre des niveaux élevés de production, tandis que la production du bétail fonctionne à plein régime, le produit final doit alors voyager des milliers de kilomètres pour arriver aux rayons des magasins. Il est clair que nous pouvons voir la fragilité de ce système, en particulier sur la santé humaine et l'environnement. Par conséquent, résoudre la "crise alimentaire" que l'on appelle est beaucoup plus complexe que la simple résolution d'offre statistique et de la demande.

En effet, ce sont des temps troublés où l'humanité semble être sur le point Peak Everything. En fin de compte, les solutions à la crise alimentaire commence au niveau local. Il existe des techniques agricoles de pointe gagne en popularité qui produisent une grande variété de cultures en imitant la nature, ainsi que des techniques innovantes pour la production alimentaire à petite échelle à la maison ou dans des bâtiments urbains. Ça laisse prometteur pour soulager la famine locale.

Des moyens personnels pour se protéger contre les pénuries alimentaires peut sembler évidentes pour certains, mais beaucoup se sentent la tâche pourrait être insurmontable. Au contraire, voici 5 moyens simples pour se protéger contre la crise alimentaire à venir :

1. Créez une banque alimentaire : Tout le monde devrait avoir un back-up à la banque alimentaire de tous les jours. Dans cet environnement, vous devriez considérer votre banque alimentaire personnelle beaucoup plus de valeur que le dollar qu'un compte d'épargne. Commencez par ramasser des produits en conserve supplémentaires, aliments secs, et d'autres produits essentiels pour le stockage chaque fois que vous allez au magasin. En outre, la chasse aux coupons et une boutique pour la ville quand ils viennent. Élaborez un plan FIFO de rotation de votre banque alimentaire. Il est conseillé d'acquérir des bacs alimentaires de qualité pour stocker vos aliments secs en vrac, et assurez-vous de tout ce que l'étiquette et la date. Outre l'évident pouvoir conserver les aliments comme le riz et les haricots, ou de produits en conserve, certains autres points importants sont à accumuler beurre d'arachide sel, huiles de cuisson, le sucre, le café et le lait en poudre. Si vous ne croyez pas à la crise alimentaire sera aussi sévère, donc vous pouvez acheter des articles que vous mangez sur une base quotidienne normale. Mais si vous croyez que la crise va se maintenir encore quelque temps, l'achat d'un moulin à grain de blé en vrac pour affiner ou de blé peut se révéler être le moyen le plus économique pour vous dégourdir des banques alimentaires. Certains MRE d'urgence sont aussi quelque chose à considérer, car ils ont une longue durée de vie.

2. Produire votre propre nourriture : Ayant une certaine capacité à produire votre propre nourriture deviendra tout simplement une nécessité que le système alimentaire s'effondre. Si vous ne connaissez pas beaucoup sur le jardinage, donc commencer à petite échelle avec un jardin quelques boîtes de tomates, les herbes, ou la germination et de continuer à élargir les limites de votre jardin. Et pour l'amour de la bonté, obtenir des poulets. Ils sont des animaux extrêmement faciles à entretenir et s'accompagnent d'avantages sans fin à partir d'oeufs et de viande à fournir, à manger des insectes et produire du fumier. Cinq poules pondeuses doivent garantir de bonnes protéines à bon marché pour toute la famille. Si vous disposez de peu de plus en plus d'espace, il existe des systèmes d'aquaculture brillantes qui peuvent produire une abondance de poissons et de légumes dans une petite zone. L'aquaculture est un système organique contenant la culture hydroponique où les eaux usées fécondés dans l'aquarium est pompée à travers la culture maraîchère des plateaux qui absorbent les éléments nutritifs avant de renvoyer l'eau propre dans le réservoir de poissons. Établissez des objectifs élevés pour la production alimentaire indépendante, mais commencez par ce qui est gérable.

3. En savoir sur la conservation alimentaire : La conservation des aliments prend de nombreuses formes telles que la mise en conserve, et déshydratation. Dans tous les cas de certains outils et matériaux sont nécessaires avec une bonne dose de connaissances. Si vous pouvez vous permettre d'avoir un déshydrateur

4. Semences de conservation : Le gouvernement et l'élite ont des banques de semences et donc vous devriez. Les graines ont été une monnaie viable dans de nombreuses civilisations passées et présentes. Ils représentent les aliments quand la rareté frappe de plein fouet. Avant l'avènement des géants des semences commerciales comme Monsanto, les jardiniers locaux étaient aptes à la sélection des semences de plantes les plus saines, de les enregistrer, et en les initiant à la récolte pour l'année suivante, renforçant ainsi l'espèce. Grâce à l'adaptation locale aux insectes ravageurs, la diversité génétique a également été assurée, elle a été pensée à long terme à son meilleur. C'est pourquoi il est important de trouver des banques de semences patrimoniales et apprendre à conserver des semences de chaque récolte.

5. S'inscrire ou créer une association : Adhérer à des coopératives locales est très important, surtout quand les pénuries alimentaires se produisent. Vous ne pouvez pas être en mesure de fournir complètement pour vous-même, en particulier en termes de variété, donc avoir un mécanisme communautaire visant à répartir la charge et de partager le butin sera critique. Si vous ne savez pas si vous avez une coopérative alimentaire locale dans votre région, vous pouvez lancer une recherche dans le répertoire à LocalHarvest.org. Vous pouvez également être en mesure d'obtenir des informations de votre marché des agriculteurs locaux. Si votre région ne dispose pas d'une association, autant en créer un. Ces coopératives ne doivent pas être grands ou complexes. En fait, il peut être plus optimal de l'organiser avec des amis, voisins ou collègues de travail. Si vous adhérez ou démarrez une coopérative, il faudra développer le travail des participants et des produits.

Chaos sur la planète : ce qui nous attend vraiment

Chute vertigineuse de la température à 12°C en plein mois d’août suivie de hausses brutales atteignant 30 °C en l’espace de deux jours… Canicules à répétition ou encore précipitations diluviennes…. ces caprices de la météo sont les premiers exemples du dérèglement du climat que nous subissons au quotidien. Mais que se passera-t-il demain ? Est-ce que ces accidents climatiques que nous connaissons aujourd’hui vont cesser aussi rapidement qu’ils sont apparus ? Ou bien sont-ils sans limites et dans ce cas, quelles formes pourront-ils prendre ? « Chaos sur la planète » est une prestigieuse série de docu-fictions scientifiques qui va vous montrer ce que nous pourrions subir si les accidents climatiques que nous connaissons aujourd’hui atteignaient des proportions inconnues jusqu’ici. Chaque docu-fiction présente les circonstances dans lesquelles nos grandes villes et nos campagnes pourraient être frappées par ces catastrophes : Londres victime d’une inondation telle que nous pourrions en connaître une à Paris, Sydney ravagée par un incendie équivalent à ceux que nous connaissons chaque été en Europe, ou Montréal emprisonnée dans la glace. Pour réaliser ces documentaires fascinants et instructifs, les techniques les plus modernes ont été utilisées - images de synthèse et 3D de dernière génération. Pour la première fois, les plus grands scientifiques, spécialistes du climat, nous expliquent de façon simple et compréhensible par tous, les dérèglements climatiques présentés.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...