Recherche

22 mai 2010

ALERTE ROUGE ! La guerre civile en France, c'est pour bientot !

Un ami m’a téléphoné de l’étranger lointain où il réside pour me demander, inquiet, si la France était en guerre civile comme le montraient les chaînes de télévision locales.

Des dizaines de milliers de voitures incendiées chaque année sur la voie publique, près de 2 000 (et non pas 1 137…) dans la nuit de la Saint-Sylvestre 2009-2010, 500 voitures dans la nuit du 14 au 15 juillet. En 2009, ce genre de délit est en augmentation de 30,64 % par rapport à l’année précédente.

Batailles rangées entre 220 bandes ethni­ques répertoriées, dont 65 à Paris et dans ses banlieues, généralement des bandes de « jeunes » arabes contre des « jeunes » noirs, tous issus des « classes défavorisées de la diversité », dans 300 zones de non-droit, hauts-lieux des émeutes et guérilla urbaine avec le saccage de bâtiments publics (écoles, bibliothèques, abris bus…), plus le pillage de commerces, les banques attaquées à la voiture-bélier, les fourgons de transports de fonds attaqués à l’arme de guerre, les braquages quotidiens.

Assassinats à coups de couteau dans les lycées et collèges par des élèves qui s’entretuent, agressions répétées de professeurs et personnels de l’éducation nationale, à un point tel que l’on envisagerait de placer les professeurs dans chaque classe à l’abri de cabines vitrées pare-balles. En 3 ans, dans les lycées et collèges, les agressions contre les élèves ont bondi de 55 % !

Bref, 7 millions de crimes et délits enregistrés entre 2007 et 2009, sans compter ceux qui n’ont pas été comptabilisés…

En Seine St-Denis, 44 % des habitants ont subi en 2008 des agressions sur leur habitation ou leur véhicule. Le 24 janvier à Nice, des « jeunes » ont saccagé 7 trains faisant 500 000 euros de dégâts en quelques heures, perturbant tout le trafic ferroviaire dans le Sud-Est. Les actes de vandalisme en 2009 ont coûté 22 millions d’euros à la SNCF. « In­ci­vi­li­tés » anodines ? Voilà donc pour ce qui est de la « baisse de la délinquance », comme disent sans humour les pouvoirs publics.

Plus grave, l’impunité est en fait assurée pour beaucoup d’agresseurs et casseurs qu’il est difficile d’identifier dans des populations hostiles qui ne parlent même pas le français.

C’est cela la France en dérive que l’on présente à l’étranger.

Alors que répondre à mon interlocuteur ? Oui, c’est vrai, la France est en guerre civile ethnique. Même le député communiste André Gérin, dans son livre « Les ghettos de la république », a dénoncé « la dérive de quartiers ravagés par une guerre civile ». Voit-on quelque part dans le monde organisé un tel désordre ? A-t-on vu des milliers de voitures incendiés à Washington, à Berlin, à Tokyo ? Non.

Eh bien, je vais vous le dire simplement, les mêmes causes produisant les mêmes effets, cette situation ne peut que s’aggraver et ce ne sont pas les discours et interventions publiques du chef de l’état, quasi quotidiens, qui y changeront quoi que ce soit. Assuré­ment, Nicolas Sarkozy tient des propos souvent sensés, comme ce fut le cas pendant la campagne présidentielle de 2007 et le 25 janvier dernier sur TF1, mais les faits ne suivent pas. Les paroles d’un côté – la parole-aspirine –, la réalité de l’autre. Et, à force de parler sans fin, le président de la République devient inaudible.

Je deviendrai, quant à moi, un fervent du pouvoir en place lorsque quelques millions d’immigrés seront poliment renvoyés d’où ils viennent, les Kurdes au Kurdistan, les Algériens en Algérie, les Maliens au Mali, etc., lorsque les casseurs seront les payeurs et qu’ils ne sortiront de prison que lorsqu’ils auront remboursé les dégâts qu’ils ont provoqués, lorsque les prélèvements obligatoires auront baissé de 30 %, lorsque la dette nationale qui atteindra 100 % du PIB en 2012 aura été effacée, lorsque l’industrie repartira grâce à des prix de revient moins élevés et aussi grâce à la suppression des 35 heures, lorsque le chômage aura disparu, lorsque le pouvoir d’achat aura augmenté.

Mais comme n’apparaît à l’horizon aucun homme politique ayant le profil d’un homme d’état – les Français s’en aperçoivent qui sont 67 % à n’avoir confiance ni dans la droite ni dans la gauche –, que je ne prends pas d’euphorisants et que, grâce à Dieu, j’ai un certain sens du concret, je crains fort d’attendre longtemps, très longtemps, en sachant qu’autrefois de grands et brillants empires ont disparu au terme d’un longue décadence…
La France est en guerre et personne ne veut le dire !

L'écrivain engagé Renaud Camus dit clairement que la France est en guerre et que ce que les médias appellent actes de violences ou incivilités sont en fait des actes de guerre menés contre la France et sa civilisation.
  • Où voyez-vous des actes de guerre en France qui rappellent le début de la guerre d'Algérie ?
Ce qui rappelle le début de la guerre d’Algérie c'est l’extrême euphémisation du discours imposé par le complexe médiatico-politique. On disait « les évènements », on dit « les affrontements ». Le caractère de conflit territorial est totalement nié.
  • Pourquoi êtes-vous en colère contre les médias ?
Parce qu’ils imposent (presque) unanimement un système de lecture du monde qui est une formidable machine à ne pas voir, à ne pas dire, à ne pas comprendre. L’antiracisme, car c’est de lui qu’il s'agit, depuis qu’il a cessé d’être une morale pour se transformer en idéologie, en endoctrinement, en instrument de pouvoir et de répression, est devenu ce que j’ai appelé, empruntant l’expression à Alain Finkielkraut, Le Communisme du XXIe siècle (éditions Xénia). Il sert, menaces à l’appui, à dissimuler ce qui survient : à savoir le changement de peuple, le Grand Remplacement, la contre-colonisation.
  • Pourquoi avoir fondé un parti politique ?
Parce qu’il n’en existait aucun qui répondît à l’urgence de la situation et nommât ce qui arrive, la conquête du territoire. Il y avait bien le Front national, qui au moins paraissait conscient de la réalité des choses, mais la présence à sa tête de Jean-Marie Le Pen, à l’époque, empêchait de s'en rapprocher, a fortiori d’y adhérer.
  • Pourquoi vos maisons d'édition ont arrêté votre contrat?
Ça, c’est plutôt à elles qu’il faut le demander…
  • Est-ce que la France est une terre d'immigration depuis des siècles ?
Absolument pas. C’est l'une des plus cyniques inventions de l’historiographie collaborationniste, au service du parti dévot. Entre le VIe et le XXe siècle, la France a eu une population aux composantes stables. Une première vague d'immigration se manifeste à partir de la fin du XIXe siècle, mais c’est encore une immigration d'individus, et facilement assimilables en une ou deux générations parce que de même civilisation, chrétienne et européenne : Belges, Italiens, Polonais. L’immigration de masse ne commence qu’avec le dernier tiers du XXe siècle et très vite il n’est plus question d’intégration car si la France a toujours su et pu intégrer des individus, elle ne peut pas intégrer des peuples, surtout s’ils appartiennent à des civilisations totalement étrangères à la nôtre et souvent hostiles.
  • Faut-il créer comme sous le modèle de De Gaulle un gouvernement des Forces françaises libres?
Nous n’en sommes pas là. De vastes parties du territoire sont encore sous le contrôle du gouvernement national. Le problème est qu’il est lui-même largement entre les mains d'inconscients ou de cyniques, qui s’accommodent très bien de la colonisation en cours ou qui la favorisent.
  • Assistons-nous à la réécriture de l'Histoire de France ?
Ah ça, totalement. Elle est grandement favorisée par la Grande Déculturation, l’effondrement du système d'éducation, l’enseignement de l’oubli, l’industrie de l’hébétude.
  • Pourquoi les populations maghrébines veulent à tout prix venir en France alors qu'elles ont chassé la France de leurs pays ?
Quand les Russes ont chassé les Français de Russie, en 1812, ils les ont poursuivis jusqu’à Paris. Mais ils ne sont restés que deux ou trois ans. Et ils n’étaient qu’une armée, pas un peuple.
  • Est-ce que la France est comme le Kosovo avec des zones musulmanes, africaines et chrétiennes ?
La France moderne s’ingénie à devenir ce que la France classique s’est évertuée des siècles durant à ne pas être, une ex-Yougoslavie, des Balkans, un autre Liban, un panier de crabes.
  • Puisque nous parlons de populations différentes. Parlez-nous du traitement des statistiques sur la démographie !
Statistiques et sociologie sont au parti dévot ce que la biologie de Lyssenko était au stalinisme.
  • Avez-vous lu « Les Yeux grands fermés » de Michèle Tribalat ? Votre avis ?
Une des rares voix clamant dans le désert, comme celle de Richard Millet en littérature.
  • Les immigrés disent être plus français que les Français et nomment les Français « souchiens ou sous-chiens ». Cela vous choque ?
C’est peut-être vrai de quelques milliers d’entre eux, qui aiment plus la France que ne l’aiment ses indigènes déculturés. De la part des autres, ce n'est qu'une revendication territoriale — cela ne fait que me confirmer dans ce que je pense : qu'une conquête est en cours, par colonisation de peuplement.
  • Que pensez-vous du rôle des organisations humanitaires qui comme le MRAP interdisent de parler des faits ?
Qu’elles sont les auxiliaires intéressées du Grand Remplacement.
  • Le fait que Poutine interdise de telles organisations en Russie est donc une bonne idée ?
Il n’est pas nécessaire de les interdire. Il suffit de ne pas les subventionner.



La France de demain, c'est ça !
[#] Voter ou laisser voter LRPS en 2017, c’est vouloir la guerre civile ! Que vous aimiez le FN ou non. Même si le FN ne vous plaît pas, en passant en 2017 il permettra à des partis patriotes de se présenter sans faire un flop.






DERAPAGE HAINEUX DE TARIQ RAMADAN

Après 4 ans de PS au pouvoir, voilà le résultat !



N'oubliez pas que le Parti Socialiste est un parti pro-islamique et c'est confirmé sur un édito au vitriol signé BVoltaire ! Nous, le peuple français, on va dégager la gauchiasse qui pue par les urnes car nous allons voter Front National en 2017 !

8 commentaires :

Anonyme a dit…

Très bonne vidéo!
C'est malheureusement exactement ce que je vois pour le futur.
Il faut être lucide et se préparer à la guerre!

Didou

CPO a dit…

Il est facile de détruire l'occident, et personne ne fait rien pour se préparer !

IEMN vs OCCIDENT :

http://alerte-iemn.blog4ever.com/blog/index-502486.html

ou la guerre du feu :

http://alerte-iemn.blog4ever.com/blog/lire-article-502486-2653036-la_guerre_du_feu.html

Anonyme a dit…

Une chose est certaine, c'est que depuis pas mal d'années la plupart des problèmes que j'ai pu avoir avec autrui sont à 80% le fait de personnes de souches étrangères... et que la police, les gendarmes, restent des instigateurs de premier plan à ne pas y apporter la réponse appropriée. C'est ainsi que le feu couve jusqu'à ce qu'un drame arrive !

Anonyme a dit…

EN 2017, JE VOTERAI FRONT NATIONAL !

Anonyme a dit…

La France aux Français ! Vive le Front National !

Anonyme a dit…

idem je voterai le FRONT NATIONAL

Anonyme a dit…

Le mec à bien dérapé en disant cela mais je voterai FN la prochaine fois !

Anonyme a dit…

L'HEURE EST GRAVE ! Alerte charia !

Multiplication des agressions des Françaises voire des familles françaises entiers par les personnes islamistes pour des tenues qui leur conviennent pas. En gros, tu es français(e) habitant dans une cité sensible : c'est simple, le risque de se faire agresser est fort !

http://www.leparisien.fr/faits-divers/toulon-agresses-a-cause-de-la-tenue-de-leurs-compagnes-07-09-2016-6101137.php

http://www.20minutes.fr/societe/1914247-20160828-femme-agressee-parce-baignait-seins-nus

Par contre, si on ne fait rien : la France sera soumise à la charia alors il faut impérativement voter FN l'année prochaine et de dire stop à l'infame PS

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...